Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Rennes-le-Chateau, l'abbé Saunière, mystères, trésor, graal, Arche d'Alliance, tombeau, Boudet, Rennes-les-Bains, étude, recherche, partage ... etc. Tout est là !
Règles du forum
Il est impératif de lire les règles avant de poster sur le forum!

Aides du forum
Si vous avez des difficultés pour poster votre message (édition, mise en page, BBcodes...) consultez la F.A.Q. ou consultez le guide:
Créer du texte en gras, italique et souligné - Changer la taille ou la couleur du texte - Puis-je combiner les balises de mise en forme ? - Citation dans les réponses - Créer une liste - Créer un lien vers un autre site - Ajouter une image à un message - Insérer une video - Envoyer une image depuis son ordinateur
C. Alverda
Spécialiste RLC
Messages : 834
Enregistré le : 21 juin 2022, 19:19

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par C. Alverda »

Aronnax a écrit : 20 janv. 2024, 17:39
C'est le Cycle du temps... la Danse sur la musique du Temps de Poussin.
Un Cercle éternel. Ouroboros. Tous les signes tournent autour de l'axe et, à tour de rôle, naissent et meurent, comme ces Dieux qui renaissent après avoir été martyrisés.

Je pense - bien que ne connaissant strictement RIEN à LVLC - que c'est dans cet esprit qu'il nous faut assimiler le concept de Résurrection, tel que mis en avant par l'abbé Henry Boudet.
Bonjour à tous,
Salut Aronnax,

Quel lyrisme dans votre post :good: ... qui me sert de tremplin pour deux réflexions !
La première concerne ce terme de "résurrection" dans la VLC, que perso je n'écrirais pas avec un R majuscule à cause de cette forte impression d'absence de mysticisme dans ce bouquin (normal pour un essai sur la linguistique !), j'ai la conviction que c'est seulement par déformation professionnelle que l'abbé l'emploie !
La langue vivante, à laquelle nous faisons allusion, nous a puissamment aidé à découvrir le magnifique monument celtique existant à Rennes-les-Bains, et, de son côté, l'étude de ce monument nous a conduit avec sûreté à des déductions étymologiques qui nous semblent difficiles à réfuter. C'est ainsi que le Cromleck de Rennes-les-Bains se trouve intimement lié à la résurrection, ou, si l'on veut, au réveil inattendu de la langue celtique.
Si l'on veut hein ! :beee:

Seconde réflexion sur le "cycle du temps", plus lyrique :biggrin: Que peut-être l'abbé n'eut pas désavouée ? :
... C'est qu'en étant élevé sur la Croix, le Christ a redonné axe a l'univers, lui glorieux, homme suprême, hors de toute chute, rééquilibrant l'univers éparpillé et gauchi par l'explosion qui le matérialisa comme chacun sait. Car sans la Croix, il n'est point d'axe possible aux mondes chutés. Ils errent supportés mais non guidés.
De même l'humanité sans la Croix n'a-t-elle pas d'Orient, le soleil ou le Pôle n'étant pas suffisants pour servir d'axe à cette laborieuse machine. D'où l'on dit que la Croix est immobile tandis que le monde tourne.
(Sept Instructions aux Frères en Saint Jean)


Comme je ne connais moi aussi "que dalles" à la VLC, je citerais encore ce passage sur le symbolisme de la hache, si ça peut aider hein ? :lol:
... Et donc la Croix n'annonce pas seulement le retour à l'Eden mais à un surcroît : la Jérusalem Céleste. Et ainsi la Croix de souffrance est la Croix de Gloire. L'une est inscrite par le signe +, l'autre par le signe X, qui est croix de Saint-André, mais qui est le khi , initiale grecque du Christ, le signe de l'illumination libératrice et du retour à l'Homme Premier, comme il est illustré par le Chrisme situé entre l'Alpha et l'Omega en cette image :

Image

qui signifie que par le X issu de l'éclair de la hache spirituelle (le qoph hébreu) la manifestation (A et O) réintègre sa Gloire. En ce mouvement la Jérusalem Céleste qui est un un cube à douze portes est dominée par la montagne de Sion, au sommet de laquelle se tient l'Agneau tenant l'étendard de la Résurrection.
C'est l'image même de cette enceinte surmontée d'une pyramide au sommet de laquelle se tient la hache à double tranchant qui est l'éclair de l'Esprit brisant la gangue de la pierre brute pour que paraisse le Joyau de la Limite ou le rubis au cœur de la rose, par le double coup de la mort et de la résurrection....
C. Alverda
Spécialiste RLC
Messages : 834
Enregistré le : 21 juin 2022, 19:19

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par C. Alverda »

Aronnax a écrit : 20 janv. 2024, 17:39
C'est le Cycle du temps... la Danse sur la musique du Temps de Poussin.
Un Cercle éternel. Ouroboros. Tous les signes tournent autour de l'axe et, à tour de rôle, naissent et meurent, comme ces Dieux qui renaissent après avoir été martyrisés.

Virgile (l'autre :wave: ) l'indique joliment dans l'une de ses Eglogues :
« Magnus ab integro saeclorum nascitur ordo »,
Le concept de retour de l’âge d’or est, sans nul doute, précisément évoqué par l’artiste, puisque le vers précédent fait référence à la dernière période du cycle (ultima aetas), celle qui doit être suivie d’un renouvellement.

Image
:good:
C. Alverda
Spécialiste RLC
Messages : 834
Enregistré le : 21 juin 2022, 19:19

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par C. Alverda »

Aronnax a écrit : 20 janv. 2024, 21:02
La symbolique de l'axe et la Croix... c'est du Guénon ?
Non, non, toujours les Sept Instructions..

:hello:
Avatar du membre
grominet
Spécialiste RLC
Messages : 1518
Enregistré le : 01 mai 2014, 19:56

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par grominet »

Aronnax a écrit : 20 janv. 2024, 21:21 Merci... c'est super intéressant... j'archive
Prenant en effet, j'archive aussi.
Le début est stupéfiant :
"...Jean, après avoir reposé sur le sein du Christ et après qu’il eut été désigné par lui sur la Croix, est cet Homme Premier
...de même tous ceux qui ont recouvré, de quelque manière, l’Homme Premier, sont-ils Jean..."
J'avais bien saisi le parallèle avec Abraham et Jacob mais, faute de connaissances, je n'avais pas pu aller plus loin.
Idem pour A O qui pourrait se lire, en hébreu, A T : d'Aleph au Tav. Tav est aussi une croix (serpent d'airain).

En Lvlc je lis, pour ma part, un résumé de ce qu'auraient pu faire les prédécesseurs de l'abbé Boudet (qui les prolongerait).
Et il y a de quoi faire...

Pour le tombeau, un local et son équipe avaient longuement recherché le message que de tels monuments pouvaient faire passer.
Dans le cas de Daphnis (Ego In Silvis donc une dédicace aux dieux : DEIS) il faudrait se souvenir que sa mort entraîne celle de Pan ...
et "Pan est mort !" préfigurerait la naissance du Christ. Un cycle, en effet.
Cerise sur le gâteau, c'est à côté de l'ancien sanctuaire de Pan que Pierre va recevoir les clefs et que la marche vers la Passion commence.
Avatar du membre
crétin premier
Spécialiste RLC
Messages : 1472
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par crétin premier »

Bonjour à tous et toutes...

François, ne t'avais-je pas prévenu de l'intérêt de la VLC ??? Les Bretons ont la tête dure mais heureusement bien remplie et tu te résouds donc à assimiler la "purge de l'abbé Boudet"... Crois en ma vieille expérience, le goût s'améliore de jour en jour... Mais pour cela il faut lire et relire pour s'en imprégner afin que chaque passage éveille en toi le souvenir d'une autre page et que tu finisses par lier l'ensemble...
As-tu vu le film de Tarentino "pulp fiction"??? C'est un mélange de scènes décousues dont la chronologie n'apparaît qu'à la fin du film... Si la chronologie de l'action avait été respectée au montage ce ne serait qu'un honnête film mais ce montage particulier en fait un chef-d'œuvre montrant le mécanisme des hasards de la vie et de la mort...
La VLC est construite de la même façon décousue avec, en prime, des "erreurs" de scénario qui invitent à trouver la solution... Boudet n'était pas le simple curé féru de linguistique que tu pensais mais un artiste génial qui mérite toute notre attention...
Heureusement et contrairement à moi, tu bénéficies d'une bonne connaissance des sujets évoqués et surtout tu sais à peu près ce qu'il faut chercher... La "purge" sera donc moins amère et tu en apprécieras les parfums subtils beaucoup plus vite que moi... Bon appétit... :biggrin:

Concernant la Croix comme "axe du monde", ce concept est effectivement bien plus ancien puisque les peuples d'Europe du Nord vénéraient Yggdrasil, un orme légendaire multi millénaire qui soutenait la voûte céleste et servait d'axe au monde... Une légende danoise rapporte que ce sont les Francs nouvellement baptisés qui ont abattu Yggdrasil pour le remplacer par une croix... L'outil change, la fonction reste...
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
Avatar du membre
crétin premier
Spécialiste RLC
Messages : 1472
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par crétin premier »

grominet a écrit : 20 janv. 2024, 22:20 et "Pan est mort !" préfigurerait la naissance du Christ. Un cycle, en effet.
Ça me rappelle mes jeunes années et les jeux de "cowboys et indiens" où, pointant l'ennemi d'une main figurant un pistolet, on le tuait d'un retentissant "Pan, t'es mort"... L'infortunée victime s'écroulait les bras en croix en poussant un râle affreux puis, après quelques secondes, se relevait pour reprendre part au jeu en enfourchant son vélo ... Un cycle, en effet... :asmo10:
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
Avatar du membre
grominet
Spécialiste RLC
Messages : 1518
Enregistré le : 01 mai 2014, 19:56

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par grominet »

crétin premier a écrit : 21 janv. 2024, 10:46 Ça me rappelle mes jeunes années et les jeux de "cowboys et indiens" où, pointant l'ennemi d'une main figurant un pistolet, on le tuait d'un retentissant "Pan, t'es mort"... L'infortunée victime s'écroulait les bras en croix en poussant un râle affreux puis, après quelques secondes, se relevait pour reprendre part au jeu en enfourchant son vélo ... Un cycle, en effet... :asmo10:
Bien vu. D'ailleurs l'abbé Boudet avait bien mis en avant une histoire de peloton... de l'N ?
Peut-être aussi une mise en bière ? Par 3 fois, dit Plutarque, il a été entendu "Ta mousse !".
De la part de quelqu'un qui en connaît un rayon ce n'était pas à négliger. D'ailleurs Tibère a enquêté.
Songeait-il à une échappée belle ? Loupé, Macron l'a rattrapé.
Avatar du membre
Virgile
Spécialiste RLC
Messages : 716
Enregistré le : 31 juil. 2020, 16:07

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par Virgile »

C. Alverda a écrit : 20 janv. 2024, 19:45 Salut Aronnax,

Quel lyrisme dans votre post :good: ... qui me sert de tremplin pour deux réflexions !
:laugh: :laugh:
Bonjour à tous,
c'est clair, mon dieu ce que c'est beau ! :biggrin:
Aronnax a écrit :La hache (principe et symbole de ce qu'il faut croire) est l'arme des peuples qui se succéderont en Terre Sacrée de Razès.
Néolithiques, peuples du Bronze, Celtes, Wisigoths, Francs etc...
Hello Aronnax,
tu peux aussi y ajouter les romains, la hache est le symbole de haute justice (voir le "faisceau des licteurs").
Concernant cette histoire de cycle et de résurrection, on ne peut s'empêcher de penser à "l'éternel retour au même" des stoïciens et de certains présocratiques. Bref, rien de bien de nouveau, mais l'idée fera son chemin, Nietzsche lui-même s'y est intéressé.
Nous avions des peintres philosophes, nous voilà désormais avec des curés philosophes pourtant cantonnés à la théologie, qui semblent déborder quelque peu du sujet divin et essayer de rattraper Origène sans doute par ennui. Ceci dit, le grand théologien Urs von Balthasar, remettra sur le tapis des années plus tard le concept d'apocatastase. Boudet semble être dans le thème, lui dont l'anagramme de son nom est "debout", ça a dû lui rappeler : Surrexit non est hic !
Beaucoup de choses à relever dans cette histoire, même des cartes !
:hello:
Avatar du membre
crétin premier
Spécialiste RLC
Messages : 1472
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par crétin premier »

Page 186, Boudet cite "nos livres saints" (Ecc C.I.v.9.10.)...
Si c'est pas de l'apocatastase je me fais moine... :amen: :lol:
Je ne voudrais pas me "garamuser" mais il est curieux que la phrase "bergère..." reprenne ce 186 dans la clé censée être gardée par Poussin et Téniers...
Comme il n'y a rien d'autre sur cette page, un éventuel rapport serait extrêmement signifiant...
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
Avatar du membre
grominet
Spécialiste RLC
Messages : 1518
Enregistré le : 01 mai 2014, 19:56

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par grominet »

crétin premier a écrit : 21 janv. 2024, 16:27 Page 186, Boudet cite "nos livres saints" (Ecc C.I.v.9.10.)...
Si c'est pas de l'apocatastase je me fais moine... :amen: :lol:
Je ne voudrais pas me "garamuser" mais il est curieux que la phrase "bergère..." reprenne ce 186 dans la clé censée être gardée par Poussin et Téniers...
Comme il n'y a rien d'autre sur cette page, un éventuel rapport serait extrêmement signifiant...
Encore une histoire de cycle mais la roue du temps serait en rétropédalage ?
« Qu'est-ce qui a été jadis ? Ce qui doit « arriver à l'avenir. Qu'est-ce qui a été fait ? Ce qui doit se « faire encore. Rien n'est nouveau sous le soleil, et nul ne « peut dire : voilà une chose nouvelle ; car déjà elle a été « dans les siècles écoulés avant nous. »

Le Passé devant nous et l'Avenir derrière ?
Il a au moins un Présent joyeux : "...Va, mange avec plaisir ton pain et bois d’un cœur joyeux ton vin..." (Aronnax a suivi ce sage conseil).

Sur la tombe c'est le verset 11 qui a été retenu : qui donnerait, selon Chouraqui "...Pas de souvenirs des premiers, ni même des derniers qui seront, pas de souvenir d'eux, ni de ceux qui seront en dernier..." ce qui peut se comprendre si nous voulions saisir l'insaisissable.
"...fumée de fumées, tout est fumée...". Danse éternelle des photons ?
Il est curieux tout de même que notre abbé recherche les éventuelles traces du Passé.
Avatar du membre
crétin premier
Spécialiste RLC
Messages : 1472
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par crétin premier »

Ce cycle éternel pourrait bien être réel si l'univers n'était pas en expansion continuelle mais présentait des phases d'expansion et de contraction successives... Hypothèse de plus en plus prise au sérieux par les astrophysiciens qui traquent la matière et l'énergie noire...
Un cycle moins long peut être observé avec la naissance, la vie et la mort des étoiles... Encore plus court, la formation successive des continents qui émergent et disparaissent... Enfin, la succession des saisons...
La question primordiale n'est pas vraiment le retour de l' âge d'or mais plutôt comment les anciens pouvaient être au courant de ces "remises à zéro" régulières survenant au bout de périodes durant plusieurs dizaines de milliers d'années voire de millions ou de milliards d'années...
Comment un homme, même savant, vivant il y a 2000 ans pouvait imaginer qu'une étoile pouvait mourir et que l'énergie et la matière libérée permettrait de créer de nouvelles étoiles et de nouvelles planètes ???
Voyages temporels ??? Voyance et boule de cristal ??? Visites d'extraterrestres ??? Ou bien simple déduction d'un clampin aux neurones surdimensionnés ??? :scratch:
Si Boudet a trouvé un artefact lui montrant l'avenir, on comprend qu'il se soit fait des cheveux blancs... :alien:
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
scribar
chercheur
Messages : 90
Enregistré le : 28 nov. 2023, 01:49

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par scribar »

crétin premier a écrit : 21 janv. 2024, 21:00 La question primordiale n'est pas vraiment le retour de l' âge d'or mais plutôt comment les anciens pouvaient être au courant de ces "remises à zéro" régulières survenant au bout de périodes durant plusieurs dizaines de milliers d'années voire de millions ou de milliards d'années...
Salut C1

J'ignore si l'ouvrage est disponible sur le Web, mais je te suggère de lire dans "symboles fondamentaux de la science sacrée" de R. Guénon, le chapitre intitulé "les portes solsticiales" avec cependant un préalable : te renseigner sur ce qu'on entend par "précession des équinoxes".

Après, pour te détendre, tu lis "l'eternel Adam" de Jules Verne (disponible sur le Web et qui figure dans le livre "hier et demain"), il ne te restera plus qu'à méditer. :wub:
C. Alverda
Spécialiste RLC
Messages : 834
Enregistré le : 21 juin 2022, 19:19

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par C. Alverda »

Aronnax a écrit : 21 janv. 2024, 19:21
J'avais fait quelques vérifs, après ton envoi de la gravure de Crispin. Il se trouve que le texte cité par le graveur, c’est à dire le vers 5 de la quatrième églogue du poète celto-romain, proclame : « Magnus ab integro saeclorum nascitur ordo », c’est-à-dire, si l’on s’en tient à la traduction d’Henri Laignoux de 1939 : « Les siècles, dans leur course immuable et tranquille, à leur point de départ sont enfin revenus », et selon celle de Désiré Nisard en 1850 : « Je vois éclore un grand ordre de siècles renaissants ».

Souvenons-nous de la devise rosicrucienne qui, à partir de l’acronyme figurant sur le titulus de la croix du Golgotha, remplace l’identité de Jésus par « Igne Natura Renovatur Integra » soit : « La nature est renouvelée entièrement par le feu ».
Le « ab integro » virgilien possède la même puissance évocatrice que l’acronyme Rose-Croix puisqu’il signifie, selon le commentaire de bas de page rédigé par Frédéric Plessis, dans la publication des Oeuvres de Virgile par les éditions Hachette en 1928 : « entièrement, à nouveau, tout étant remis en l’état du point de départ, comme si rien ne s’était passé ».

La traduction de l’érudit et latiniste breton me semble à la fois claire et précise, et l’allusion au retour de l’Âge d’Or me parait assez évidente.
Bonjour à tous,
Salut Aronnax,

Voila un post qui m'inspire :biggrin:

Pour para-garamuser :

Image

Avec en prime les commentaires du Maître de Savignies pour un autre classique de l'alchimie :
...À cet égard. un traité d'alchimie. édité en 1780 et anonyme bien que signé Huginus a Barma, résume de son titre le cyclique processus : Le Règne de Saturne changé en Siècle d'or.
C’est le retour à l'origine, aux délices du Paradis, ou plus exactement, au recommencement du monde, selon l'idée générale de cercle, de circuit, que recèle le substantif cycle pris à la langue grecque : kyklos.
On peut voir dans Mutus Liber — Le Livre muet de l'Alchimie— dont Jean-Jacques Pauvert vient (le sortir, pour la première fois et en fac-similé, l'édition originale, imprimée en 1677 à La Rochelle (Rupellæ), on peut voir, disons-nous, la cible aux cercles concentriques, qui est le rappel coloré des cycles parcourus et de laquelle l'alchimiste, souvent représenté par le tireur à l’arc, s'applique patiemment à atteindre le centre. Ce but, ce temps, cet espace de totale félicité, c'est pour l'artiste la très heureuse Arcadie que chantèrent les poètes, et dont le peintre Nicolas Poussin — le philosophe de la peinture —affleurant le Grand Œuvre, nous laissa l'expression dépouillée et soulignée, sans tristesse véritable, de l'épitaphe fameuse :

ET IN ARCADIA EGO
Je suis aussi en Arcadie.

Voilà bien qui nous déclare sans ambages que l'Adepte vit désormais dans l'âge d'or, au sein de l'éternel présent ; voila bien qui sous-entend que le tombeau est vide de toute charnelle et authentique dépouille...

Image

Si on évoque la R + C d'origine la Croix est au cœur de la Rose (la rosée), les modernes, depuis Goethe je crois, placent la Rose au centre de la Croix, dans le contexte de l'Hortulus Sacer c'est le Sel qui est au cœur de la Croix.

Image

N B : Le Fil d'Ariane donné par le Serpent Rouge et le Gisors sédien conduit à lire PREMIEREMNT : IS six : Isis.
On peut trouver à un détour du labyrinthe 681, ce qui conduirait à la date mythique de l'implantation mérovingienne dans le Razès, mais 6 8 1, n'équivaut pas à 1 8 6, ou pire à 1,618 !
Mais si on insiste l'immatriculation de la Lotus 7 du Prisonnier (qui ne veut pas être un numéro !) pourrait faire l 'affaire :beg: :

Image
Modifié en dernier par C. Alverda le 22 janv. 2024, 10:07, modifié 3 fois.
P.Silvain
x
Messages : 3997
Enregistré le : 22 févr. 2003, 11:30
Avertissements : 2
Localisation : Aiguille creuse
Contact :

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par P.Silvain »

C. Alverda a écrit : 21 janv. 2024, 23:42 Bonjour à tous,
Pour para-garamuser :

Image
ET IN ARCADIA EGO
Je suis aussi en Arcadie.


Et en plus il ne sait pas traduire correctement la devise :banghead:

J'espère que tu as compris la signification de la gravure :scratch:
C. Alverda
Spécialiste RLC
Messages : 834
Enregistré le : 21 juin 2022, 19:19

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par C. Alverda »

P.Silvain a écrit : 22 janv. 2024, 00:41
C. Alverda a écrit : 21 janv. 2024, 23:42 Bonjour à tous,
Pour para-garamuser :

Image
ET IN ARCADIA EGO
Je suis aussi en Arcadie.


Et en plus il ne sait pas traduire correctement la devise :banghead:

J'espère que tu as compris la signification de la gravure :scratch:
Euh non, explique-moi S. T. P.
Répondre