Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Rennes-le-Chateau, l'abbé Saunière, mystères, trésor, graal, Arche d'Alliance, tombeau, Boudet, Rennes-les-Bains, étude, recherche, partage ... etc. Tout est là !
Règles du forum
Il est impératif de lire les règles avant de poster sur le forum!

Aides du forum
Si vous avez des difficultés pour poster votre message (édition, mise en page, BBcodes...) consultez la F.A.Q. ou consultez le guide:
Créer du texte en gras, italique et souligné - Changer la taille ou la couleur du texte - Puis-je combiner les balises de mise en forme ? - Citation dans les réponses - Créer une liste - Créer un lien vers un autre site - Ajouter une image à un message - Insérer une video - Envoyer une image depuis son ordinateur
leperefouras
Membre RLC
Messages : 21
Enregistré le : 03 déc. 2008, 21:58

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par leperefouras »

Ah oui j'ai oublié
Gléizole : clé is hole
Kairolo ; key here hole Y'a des similitudes !!!
Avatar du membre
grominet
Spécialiste RLC
Messages : 1177
Enregistré le : 01 mai 2014, 19:56

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par grominet »

leperefouras a écrit : 30 nov. 2022, 01:09 Ah oui j'ai oublié
Gléizole : clé is hole
Kairolo ; key here hole Y'a des similitudes !!!
Effectivement mais hole, hall, all peuvent être utilisés.
Scarajols peut être aussi dans ce cas : ? Square aged hall (ou hole) scare possible aussi ainsi que edge (bord) scare edge hole (attention au bord du trou) ?
Avatar du membre
crétin premier
Spécialiste RLC
Messages : 774
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par crétin premier »

Bonjour à tous et toutes...
Le fameux "haum moor" de Boudet est un "marécage"...
Or, lorsqu'il traduit le basque "ichkiribatzia" par "accumuler des mains de papier" il nous parle de ce "gramen" qui affectionne les lieux humides et fournit les "tuniques" qui servaient de support aux anciens écrits...
De même, dans sa traduction du berbère "mour'ed" il utilise l'image du serpent qui avance dans les herbes du marais...
Il signale également le fait que les "maures" sont en fait les descendants des numides et des kabyles...
Cette constance à associer le "haum moor" avec l'écriture et la connaissance (le serpent) n'est pas innocente, d'autant qu'il mentionne la traduction erronée selon lui en "homme mort"...
L'anagramme de "haum moor" donne "homo maur" soit "homme maur"...
Allusion plutôt évidente à Saint Maur le berbère mais aussi aux mauristes (fondateurs des "blancs manteaux" à Paris qui font penser à ceux des berbères de Boudet) ou à Maurice (Leblanc)...
L'option Saint Maur/Mauristes me semble donc pertinente, d'autant plus que l'attribut du Saint est la balance pour mesurer la nourriture donnée par Saint Benoît (comme le faisaient les druides de Boudet avec le blé)...
D'autre part, lorsqu'il parle de la pierre de 32 mètres cubes, il dit "il faut voir de ses propres yeux..." allusion évidente à Saint Thomas (dydime Jude Thoma) dont l'évangile apocryphe complet fut retrouvé en 1945 dans la vallée du nil dans des circonstances nébuleuses et dont plusieurs "logia" apparaissaient déjà dans d'autres évangiles canoniques...
Toutes ces allusions à des personnages ayant produit des écrits parfois "gnosticisants" doivent être rapprochées du "flambeau" recherché page III des "observations préliminaires" de la VLC et dans le "salut" qui apparaît page 21 dans la "traduction" du verbe "nettoyer" en languedocien "scura" et en anglais "SOT COUR" au lieu de "to scour" ("sot" signifiant "salut")...
Bizarrement (ou pas :grin:), ce "scura" se retrouve dans le texte du "sot pêcheur" (tiens??? Il y a "sot" aussi... :biggrin:) publié par GdS dans "l'or de Rennes" qui se termine par "en fit un peigne d'or. B.S. CUR A" (Le A faisant partie des lettres entourant le texte proprement dit)...
L'évangile de Jude Thoma est visible en intégralité sur le site "je pense.org"
et c'est visiblement très différent de la "soupe" servie par les évangiles canoniques... De plus, le méli mélo entre Jude thoma et les différents Jacques est peut-être à éclaircir... Serait-il possible que Boudet ait eu connaissance de l'intégralité des 114 "logia" du jumeau ??? :scratch:
Les recherches continuent...
P. S. En effet, attention au bord du trou... "un aveugle guidé par un aveugle risque de tomber dans la fosse..."...
Modifié en dernier par crétin premier le 30 nov. 2022, 17:54, modifié 1 fois.
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
Avatar du membre
grominet
Spécialiste RLC
Messages : 1177
Enregistré le : 01 mai 2014, 19:56

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par grominet »

Bonjour à tous,
Quant à la notion de « sacrée « si elle se retrouve quand il s’agit de ND de Marceille, elle souligne la notion de voie.
Au delà de la géographie elle rappelle le lien avec le ciel et avec les initiateurs guidant l’homme dans la connaissance des arts.
En fait de Maistre est cité 3 fois et permet via sacer un rapprochement avec le sacrifice.
Dans ce dernier cas le sang est répandu pour la Rédemption.

Il permet aussi, comme l’avaient fait les mauristes, de citer Origene qui, en plus d’avoir vraisemblablement pu lire des textes de manuscrits de la mer morte, avait une bonne connaissance des gnostiques.
Ceci supposerait que notre abbé savait ce que ses prédécesseurs cherchaient.
C. Alverda
ANIMATEUR +
Messages : 353
Enregistré le : 21 juin 2022, 19:19

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par C. Alverda »

grominet a écrit : 30 nov. 2022, 14:39 Bonjour à tous,
Quant à la notion de « sacrée « si elle se retrouve quand il s’agit de ND de Marceille, elle souligne la notion de voie.
Au delà de la géographie elle rappelle le lien avec le ciel et avec les initiateurs guidant l’homme dans la connaissance des arts.
En fait de Maistre est cité 3 fois et permet via sacer un rapprochement avec le sacrifice.
Dans ce dernier cas le sang est répandu pour la Rédemption.
Bonjour Grominet et tutti,

Si je peux mettre mon groin de sel ! le mot "Rédemption" me semble en effet contenir all the keys d'accès (ou axées) à la compréhension de l'univers mental de l'abbé.
Or dans ce cadre il semble peu orthodoxe (je n'ai pu résister !) puisque que le mot "sacrifice" cité à profusion dans la VLC ne contient pas une seule allusion au Christ ! et je ne sais ce que contient le texte de de Maistre, lui aussi cité : "Eclaircissements sur les sacrifices" (REVELATIONS bienvenues sur le contenu !)
L'évocation de "la croix victorieuse du paganisme" liée à l'expression finale "l'Eternelle Vérité", me paraît un effet de style obligé, car que penser du "si l'on veut" de l'Avant-propos. :nea:
"Le Cromleck de Rennes-les-Bains se trouve intimement lié à la résurrection, ou, si l'on veut au réveil inattendu de la langue celtique."
Enfin dans une vidéo remarquable sur le Hiéron de Paray-le-Monial G. Sandri a cité l'ouvrage ci-dessous, Boudet le connaissait-il et qu'en aurait-il pensé ?

https://www.abebooks.com/CHRISTIANISME- ... 1939424/bd

:hello:
P.Silvain
x
Messages : 3655
Enregistré le : 22 févr. 2003, 11:30
Avertissements : 1
Localisation : Aiguille creuse
Contact :

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par P.Silvain »

C. Alverda a écrit : 30 nov. 2022, 18:40
Bonjour Grominet et tutti,
Si je peux mettre mon groin de sel ! le mot "Rédemption" me semble en effet contenir all the keys d'accès (ou axées) à la compréhension de l'univers mental de l'abbé.
Or dans ce cadre il semble peu orthodoxe (je n'ai pu résister !) puisque que le mot "sacrifice" cité à profusion dans la VLC ne contient pas une seule allusion au Christ ! et je ne sais ce que contient le texte de de Maistre, lui aussi cité : "Eclaircissements sur les sacrifices" (REVELATIONS bienvenues sur le contenu !)
Bonjour
Tout simplement parce que le Christ n'est pas le rédempteur !
Boudet t'a expliqué en long en large et en travers que le Christ est celui qui délivre, qui libère ! To IZE (IS) de Isaac, Moise, etc

Le Christ est Barabbas ! C'est montré comme le nez au milieu de la figure dans les églises de RLC et Espéraza...

Bonne soirée à tous
:hello:
C. Alverda
ANIMATEUR +
Messages : 353
Enregistré le : 21 juin 2022, 19:19

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par C. Alverda »

P.Silvain a écrit : 30 nov. 2022, 19:48
C. Alverda a écrit : 30 nov. 2022, 18:40
Bonjour Grominet et tutti,
Si je peux mettre mon groin de sel ! le mot "Rédemption" me semble en effet contenir all the keys d'accès (ou axées) à la compréhension de l'univers mental de l'abbé.
Or dans ce cadre il semble peu orthodoxe (je n'ai pu résister !) puisque que le mot "sacrifice" cité à profusion dans la VLC ne contient pas une seule allusion au Christ ! et je ne sais ce que contient le texte de de Maistre, lui aussi cité : "Eclaircissements sur les sacrifices" (REVELATIONS bienvenues sur le contenu !)
Bonjour
Tout simplement parce que le Christ n'est pas le rédempteur !
Boudet t'a expliqué en long en large et en travers que le Christ est celui qui délivre, qui libère ! To IZE (IS) de Isaac, Moise, etc

Le Christ est Barabbas ! C'est montré comme le nez au milieu de la figure dans les églises de RLC et Espéraza...

Bonne soirée à tous
:hello:
BON SANG ! mais f'est bien sûr. M'enfin ! :asmo10:
P.Silvain
x
Messages : 3655
Enregistré le : 22 févr. 2003, 11:30
Avertissements : 1
Localisation : Aiguille creuse
Contact :

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par P.Silvain »

Le rédempteur est Jean le Baptiste
Il est la lumière selon le Codex Bezae !
Et c'est la tête du Baptiste que vénéraient secrètement les Templiers sous le nom de Baphomet

En lisant de droite à gauche (à l'orientale)
BAPHOMET = BAP/HOM/ET = TE/TE HOM/ME BAP/TISTE

:rules:
Avatar du membre
crétin premier
Spécialiste RLC
Messages : 774
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par crétin premier »

Le flambeau évoqué par Boudet page III est parfaitement expliqué par les logia de Jude thoma... D'autre part, lorsqu'on dit à Jésus que les juifs ont connu 12 prophètes, il répond qu'ils ne parlent pas de celui qui est vivant... Il se considèrait donc comme un prophète et non comme un Dieu...
Pas étonnant que cet évangile ait été écarté par Rome...
Et ce n'est pas la seule bizarrerie dans cet évangile... Alors que le Dogme présente Jésus comme "un brave type", il affirme dans un logion qu'il est l'épée, la guerre et la mort... Drôle de sortie pour un "Dieu d'amour"...
Que ceux qui ne connaissent pas cet évangile aillent y jeter un œil... Ce n'est pas très long et c'est plutôt intéressant... Bonne lecture...
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
P.Silvain
x
Messages : 3655
Enregistré le : 22 févr. 2003, 11:30
Avertissements : 1
Localisation : Aiguille creuse
Contact :

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par P.Silvain »

crétin premier a écrit : 30 nov. 2022, 21:49
Pas étonnant que cet évangile ait été écarté par Rome...
Et ce n'est pas la seule bizarrerie dans cet évangile... Alors que le Dogme présente Jésus comme "un brave type", il affirme dans un logion qu'il est l'épée, la guerre et la mort... Drôle de sortie pour un "Dieu d'amour"...
Jésus Barabbas (le libérateur) se compare à Jean le Baptiste (le rédempteur) et dit:
"Je n'apporte pas la paix mais l'épée" MATTHIEU 10(34)
C. Alverda
ANIMATEUR +
Messages : 353
Enregistré le : 21 juin 2022, 19:19

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par C. Alverda »

crétin premier a écrit : 30 nov. 2022, 21:49 Le flambeau évoqué par Boudet page III est parfaitement expliqué par les logia de Jude thoma... D'autre part, lorsqu'on dit à Jésus que les juifs ont connu 12 prophètes, il répond qu'ils ne parlent pas de celui qui est vivant... Il se considèrait donc comme un prophète et non comme un Dieu...
Pas étonnant que cet évangile ait été écarté par Rome...
Et ce n'est pas la seule bizarrerie dans cet évangile... Alors que le Dogme présente Jésus comme "un brave type", il affirme dans un logion qu'il est l'épée, la guerre et la mort... Drôle de sortie pour un "Dieu d'amour"...
Que ceux qui ne connaissent pas cet évangile aillent y jeter un œil... Ce n'est pas très long et c'est plutôt intéressant... Bonne lecture...
C'est mon évangile préféré C1 ! Mais je n'ai pas du tout la même lecture que toi ! En fait il faut commencer par lire les logias en entier, pour espérer en tirer la substantifique moelle, ce qui n'est vraiment pas compliqué si on les lit comme la poésie de Bobin qui vient de nous quitter.
"Il" ne dit pas du tout qu'il est prophète, et rien à voir avec un brave type, il dit qu'il est la Vie, et que les (2 X 12) prophètes sont morts.
C'est pourquoi il dit aussi :

"Si l’on vous demande : Quel est le signe de votre Père qui est en vous ? Dites-leur : C’est un mouvement et un repos."

Quant au logion de l'épée -il faut évidemment le rapporter aux autres pour voir les "coïncidences" :

"Jésus a dit : Peut-être les hommes pensent-ils que je suis venu jeter la paix sur le monde,
et ils ne savent pas que je suis venu jeter des divisions sur la terre, le feu, l’épée, la guerre.
Cinq en effet seront dans une maison : trois seront contre deux et deux contre trois, le père contre le fils et le fils contre le père,
et ils se tiendront solitaires."

En "effet", le monde des hommes n'est que divisions, partout le feu et les guerres, parce qu'il n'y a que le désir et la peur qui animent par nécessité l'homme qui se croit séparé de tout, de la Vie qui anime tout. Comment un homme pourrait-il apporter la paix sur terre ?

"10ème logion : Jésus a dit : J’ai jeté un feu sur le monde, et voici, je le garde jusqu’à ce qu’il s’enflamme." Etrange feu :cool:

"Thomas leur dit : Si je vous dis une des paroles qu’il m’a dites, vous ramasserez des pierres et vous me les jetterez et un feu sortira des pierres et vous brûlera."

"Il dit, Si deux font la paix entre eux dans cette même maison, ils diront à la montagne : déplace-toi et elle se déplacera."

Pour les curieux, les paroles attribuées au Christ (hors du contexte narratif) sont en résonance parfaite avec le Tao Te King et la Bagavad Gita.

Je n'ai aucune idée de la réception de cet évangile par l'abbé... s'il avait pu le connaître.
garamus
ANIMATEUR +
Messages : 456
Enregistré le : 04 déc. 2011, 10:06

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par garamus »

Bonjour à tous,

Concernant l'épée, c'est peut-être un peu plus compliqué que ça.
La paix peut être "statique" et l' aiguillon est souvent nécessaire...
L'épée, elle (je ne parle pas de son utilisation guerrière), peut-être l'épée qui tranche (le verbe) et qui amène la VERITE (comme Aletheia...). Et n'oublions pas qu' il est dit que la VERITE nous affranchira.
Attention à la lecture au 1er degré....
On ne peut dessiner le simple, qu'après une étude approfondie du complexe
Avatar du membre
grominet
Spécialiste RLC
Messages : 1177
Enregistré le : 01 mai 2014, 19:56

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par grominet »

C. Alverda a écrit : 30 nov. 2022, 18:40 Si je peux mettre mon groin de sel ! le mot "Rédemption" me semble en effet contenir all the keys d'accès (ou axées) à la compréhension de l'univers mental de l'abbé.
Bonjour à tous,
Il figure bien dans lvlc (p 253)
https://archive.org/details/abbeboudetl ... 1/mode/2up
Il situe le « véritable autel » à Jérusalem et met en évidence le « Dieu Sauveur ».

Par contre les logia sont intéressants et vraisemblablement plus répandus lors des premiers siècles.
Ils devaient exister du temps d’Origene...repris par les Mauristes puis par l’abbé Boudet.

Quant au christianisme avant Jésus il existait bien avant...dès le 2e siècle (Justin martyr) puis lors du Concile de Trente.

Pour l’épée elle serait plutôt proche du glaive flamboyant empêchant l’accès au Paradis.
C. Alverda
ANIMATEUR +
Messages : 353
Enregistré le : 21 juin 2022, 19:19

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par C. Alverda »

garamus a écrit : 01 déc. 2022, 10:20 Bonjour à tous,

Concernant l'épée, c'est peut-être un peu plus compliqué que ça.
La paix peut être "statique" et l' aiguillon est souvent nécessaire...
L'épée, elle (je ne parle pas de son utilisation guerrière), peut-être l'épée qui tranche (le verbe) et qui amène la VERITE (comme Aletheia...). Et n'oublions pas qu' il est dit que la VERITE nous affranchira.
Attention à la lecture au 1er degré....
Compliqué n'est pas le mot, mais tu as pleinement raison Garamus, je n'ai évoqué que l'aspect le plus exotérique du logion pensant que C1 commenterait mon post, mais puisque c'est toi...
Il y a effectivement une dimension ésotérique, qui est première en fait, et concerne ceci :
"Cinq en effet seront dans une maison : trois seront contre deux et deux contre trois, le père contre le fils et le fils contre le père,
et ils se tiendront solitaires."
Cela rejoint le mythe de la caverne platonicienne. Si un individu (avec la notion d'indivisible) atteint un état disons d'illumination pour faire court, il n'aura plus rien de commun avec ses "semblables". Il sera plus ou moins violemment rejeté par ceux qui se sentiront menacé dans leurs certitudes, au sein de leur propre famille pour commencer.

Je note en passant qu'il y a un autre logion qui met en évidence le nombre 5.
Avatar du membre
crétin premier
Spécialiste RLC
Messages : 774
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par crétin premier »

C. Alverda a écrit : 01 déc. 2022, 00:26
"10ème logion : Jésus a dit : J’ai jeté un feu sur le monde, et voici, je le garde jusqu’à ce qu’il s’enflamme." Etrange feu :cool:

"Thomas leur dit : Si je vous dis une des paroles qu’il m’a dites, vous ramasserez des pierres et vous me les jetterez et un feu sortira des pierres et vous brûlera."
Salut Charly et tous les z'ots...
J'avoue avoir réagi au premier degré comme le crétin moyen mais je suis très loin de posséder tes connaissances en la matière...
En fait, je viens tout juste de "découvrir" le texte complet de cet évangile et n'y ai pas encore réfléchi sereinement...
Je me permet cependant d'endosser le rôle de Candide et de te faire part de la première chose qui me saute aux yeux dans les 2 logia ci-dessus...
Un feu qu'on garde et s'enflamme à volonté et des pierres qui brûlent lorsqu'on les jette n'amènent pour moi qu'une seule réponse : phosphoros, le "porteur de lumière"...
C'est d'autant plus extraordinaire que le phosphore n'a été "découvert" de façon fortuite qu'au 17ème siècle par un (al)chimiste qui pensait favoriser la transmutation des métaux en pissant dans la cornue...
Je ne sais pas si ces logia étaient connus avant la découverte du texte complet en 1945 mais Boudet pourrait bien y faire allusion en citant "les fatigues et rhumatismes" des guerriers, la fièvre intermittente ainsi que le flambeau, et même en reproduisant le dessin d'un menhir ressemblant à s'y méprendre à un gigantesque sexe en érection... Or, à l'époque, le phosphore était déjà utilisé pour soigner l'asthenie, les rhumatismes et les fièvres intermittentes, ainsi que pour la fabrication des allumettes, mais avait pour effet indésirable (quoique... :blush:) de provoquer une vigueur allant jusqu'au priapisme...
Autre allusion à cet évangile dans la VLC, le "recours à des mains étrangères" lorsque les moissons étaient trop abondantes... Un logion dit que la moisson est très importante et que le propriétaire doit envoyer plus de monde...
Si au moins un de ces logia n'apparaît nulle part avant la découverte de 1945, cela signifierait que Boudet en avait une connaissance d'origine inconnue... Serait-il possible que le "secret" de RlB consiste en un exemplaire conservé secrètement dans le Razes ??? Ou bien cet exemplaire serait-il le même que celui de Nag Hammadi qui aurait été transféré en Égypte pour le protéger (des allemands ???) ???
Prouver que Boudet connaissait cet évangile serait déjà une découverte importante mais le plus extraordinaire est l'existence même de cet évangile que l'Église catholique a volontairement écarté au point de le perdre...
L'Eglise d'orient en a peut-être conservé meilleur souvenir par l'intermédiaire de Thaddeus qui fut proche de Jude Thoma (son disciple ou son jumeau ???)... Quoiqu'il en soit, le fait que Boudet y fasse allusion prouve une certaine distanciation vis-à-vis du Dogme...
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
Répondre