Café de Rennes le Chateau:

Rennes-le-Chateau, l'abbé Saunière, mystères, trésor, graal, Arche d'Alliance, tombeau, Boudet, Rennes-les-Bains, étude, recherche, partage ... etc. Tout est là !
Règles du forum
Il est impératif de lire les règles avant de poster sur le forum!

Aides du forum
Si vous avez des difficultés pour poster votre message (édition, mise en page, BBcodes...) consultez la F.A.Q. ou consultez le guide:
Créer du texte en gras, italique et souligné - Changer la taille ou la couleur du texte - Puis-je combiner les balises de mise en forme ? - Citation dans les réponses - Créer une liste - Créer un lien vers un autre site - Ajouter une image à un message - Insérer une video - Envoyer une image depuis son ordinateur
Avatar du membre
grominet
Spécialiste RLC
Messages : 1515
Enregistré le : 01 mai 2014, 19:56

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par grominet »

C. Alverda a écrit : 11 févr. 2024, 10:15 Ce n'était qu'une "Beith Is" de plus.
Pour savoir ce qu'il y a dans les autres têtes il faut aller voir le docteur Mon Lacan.
El is beith ? Non ce n'est que le début d'une Genèse.
C. Alverda
Spécialiste RLC
Messages : 792
Enregistré le : 21 juin 2022, 19:19

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par C. Alverda »

Aronnax a écrit : 11 févr. 2024, 17:52
Mais, surtout, GDS précise, en note de bas de page que l'inscription figurant sur la tombe de Rosemonde, au couvent de Godstow, près d'Oxford, se trouve également, mot pour mot "sur la tombe d'un chanoine dans le cloitre de Saint-Bertrand de Comminges".

Et, le pire... c'est que c'est authentique

Et le chanoine en question... il est mort un 17 janvier :shock:

Image
Salut Aronnax et tutti !

En fait c'est plus sophistiqué !
Ici repose
Non seulement une rose pure, mais la Rose du Monde. Elle se cache, mais on devine ce qu'il convient de deviner.
"la rose pure, la Rose du Monde" est une allusion à Dame Alchymie dans sa version terminale rosicrucienne, car avec la version sédienne le "Hic jacet in tumba" est remplacé subtilement par un "Hic jacet in terra", on devine... ou pas, de quelle terre il s'agit !


John Brompton, un moine cistercien du XVe siècle, proposa cette traduction :
Ci-gît dans cette tombe une rose du monde et non une rose pure / elle n'embaume point, mais sent ce qu'elle doit sentir.

j'avais demandé à un latiniste une meilleure traduction, et il m'avait avoué son embarras en proposant pour la phrase finale : "Elle n’a pas d’odeur mais exhale ce pourquoi elle doit ne pas avoir d’odeur."

Ici on évolue sur le plan du koan zen ? :biggrin:

On devine... aussi, dans la footnote sédienne le sens à donner à la licorne en alchimie, et Clément V à Saint-Bertrand de Comminges est une allusion aux néo-templiers, car selon un document maçonnique du XVIIIe siècle (le document Rubant) Clément V aurait fait de l'Alicorne, (une défense de narval toujours visible dans le « trésor » de la cathédrale) sa crosse d’évêque. Il aurait exigé au moment d’en faire don que l’objet soit placé sous la garde et la responsabilité de trois chevaliers de la commanderie de Montsaunès. :cool:

A a page suivante on retrouve "l'or de de la rose éternelle", ici Dante est cité de manière très orientée, mais pas complétement fausse ! :asmo10: (lire page 220 à 222)

:hello:
Avatar du membre
grominet
Spécialiste RLC
Messages : 1515
Enregistré le : 01 mai 2014, 19:56

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par grominet »

Quant à Eléonore, le maître de l'académie du Bugarach ne pouvait lui adresser que : "Et in arcadia ego"
Image
P.Silvain
x
Messages : 3972
Enregistré le : 22 févr. 2003, 11:30
Avertissements : 2
Localisation : Aiguille creuse
Contact :

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par P.Silvain »

Aronnax a écrit : 11 févr. 2024, 19:29 Ces types étaient vraiment géniaux :good:

Des pointures... pas étonnant que nous soyons tombés dans le piège :blackeye:

Il parait même qu'il y en a encore qui croient à cette "jolie histoire" :innocent:

:hello:
Quelle jolie histoire ?
C. Alverda
Spécialiste RLC
Messages : 792
Enregistré le : 21 juin 2022, 19:19

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par C. Alverda »

Aronnax a écrit : 11 févr. 2024, 19:29 Ces types étaient vraiment géniaux :good:

Des pointures... pas étonnant que nous soyons tombés dans le piège

Il parait même qu'il y en a encore qui croient à cette "jolie histoire" :innocent:

:hello:
Bonjour à tous,
Salut Aronnax, :hello:

Toujours à propos des demi-farceurs modernes et de "la catin" :

L'auteur feint de se demander à qui étaient allées les amours de Rosamond Clifford ?
À Henri II ou bien à la rose symbolique, quintefeuille du vieux blason, rosace mathématique des cathédrales, emblème des Rose-Croix, à la fleur dont Dante fait la figure de l'Ordre du temple quand il écrit :

Dans l'or de la rose éternelle
Qui s’épanouit, puis se défait et se lamente, Louange parfumée du Soleil
Qui toujours ici hiverne,
Tel qui voudrait parler mais doit se faire, Vois comme elle est nombreuse, l'assemblée des Blancs Manteaux.

Mais dans la Divine Comédie :
Chant trentième : Tel que celui qui se tait et voudrait parler, Béatrice me tira, et dit :
« Regarde comme est grand le couvent des Robes blanches. »
Métamorphoser les Robes blanches cisterciennes en Blancs Manteaux templiers est assez subtil puisque Bernard de Clairvaux a rédigé les statuts de la milice du Temple, et Dante, dans son dernier cantique, a placé sur ses lèvres une sublime prière à Marie.

Mais notre auteur affirme que sa question initiale "n’est pas absurde" car :
Eléonore avait choisi pour emblème l’oiseau des alchimistes : le paon. Sur son sceau, conservé à l’abbaye de la Sauve, on la voit tenant une rose de la main droite et ayant à sa gauche un paon perché sur une croix.
Il y a visiblement confusion avec l'autre Eléonore, Aliénor d'Aquitaine, et comme les Templiers sédiens sont tout à fait originaux par rapport au contexte ésotérico-maçonnique de l'époque, le tour était joué. :asmo8:
P.Silvain
x
Messages : 3972
Enregistré le : 22 févr. 2003, 11:30
Avertissements : 2
Localisation : Aiguille creuse
Contact :

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par P.Silvain »

ARONNAX
POUVEZ VOUS ME CONFIRMER ?
1° Vous niez que la phrase "Bergère pas de tentation..." ait une signification ?
2° Vous niez que la 2ème version des "Bergers d'Arcadie" de Poussin contienne un secret ?
3° Vous niez que Poussin soit lié au Razès d'une façon ou d'une autre ?

Merci
C. Alverda
Spécialiste RLC
Messages : 792
Enregistré le : 21 juin 2022, 19:19

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par C. Alverda »

P.Silvain a écrit : 12 févr. 2024, 13:08 ARONNAX
POUVEZ VOUS ME CONFIRMER ?
1° Vous niez que la phrase "Bergère pas de tentation..." ait une signification ?
2° Vous niez que la 2ème version des "Bergers d'Arcadie" de Poussin contienne un secret ?
3° Vous niez que Poussin soit lié au Razès d'une façon ou d'une autre ?

Merci
Là, tu me broutes sur les pâturons Silvain ! :mad:

Pour tes questions aux intervenants, écris-leur en MP au lieu de court-circuiter sans cesse les posts :rules:

:hello:
P.Silvain
x
Messages : 3972
Enregistré le : 22 févr. 2003, 11:30
Avertissements : 2
Localisation : Aiguille creuse
Contact :

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par P.Silvain »

désolé
On a posté en même temps
Et j'ai posé la question pour que tout le monde puisse la lire
.
Avatar du membre
Philemon
Spécialiste RLC
Messages : 865
Enregistré le : 21 mai 2011, 15:44

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par Philemon »

Désolé, camarade...

Rien dans le texte des Templiers ne laisse entrevoir une prolongation... à Rennes ou ailleurs (Jarnac).

Par contre il est évident que Pierre Plantard utilise des éléments trouvés à Rennes sur les quels il insiste (Catin, date...) parce qu'il les avait déjà évoqué dans le Gisors...

Donc, PP écrit l'Or de Rennes en tenant compte de ce qu'il avait écrit dans les Templiers...

GDS est d'ailleurs formel, il n'y a aucune relation entre les deux livres, seuls les fumistes peuvent y croire... c'est GDS qui parle.

Sinon, on va bientôt dire que les livres de Fañch Le Roy étaient prévus dans l'Or de Rennes...

Philemon

Réponse à PS : Non, non et non ou oui, oui et oui (vous niez !) !

:blush:
Modifié en dernier par Philemon le 12 févr. 2024, 18:30, modifié 2 fois.
A l'Origine de l'affaire de Rennes le Château, le livre : https://duquesnois.wixsite.com/my-site/ ... fondateurs
C. Alverda
Spécialiste RLC
Messages : 792
Enregistré le : 21 juin 2022, 19:19

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par C. Alverda »

Bonjour à tous,

Permettez Aronnax que je réponde point / point.
Aronnax a écrit : 12 févr. 2024, 14:26 1 - Comment Gérard de Sède pouvait-il posséder de telles connaissances en termes d'Hermésisme (selon votre néologisme) ?
Perso... j'ai un mal de chien à suivre.
Je ne le pensais absolument pas versé dans cette discipline qui constitue, pour moi, l'œuvre d'une vie.
Un cheminement initiatique très spécifique... qui n'apparait pas vraiment dans ses bouquins.
Il faut d'abord remarquer qu'un surréaliste se trouve de plain-pied avec une écriture "stéganographique" (au sens Renaissance du terme). C'est André Breton qui a parrainé l'entrée de Canseliet à la La Société des Gens de Lettres, lui et son groupe étaient des assidus des conférences alchimiques de René Alleau que je ne présente pas !
Ensuite ce genre de "roman" a ceci de particulier que le fond et la forme apparaissent confondus. Certes il faut des années de familiarité avec les classiques d'alchimie pour maîtriser le niveau où s'expriment les Veilleurs, mais quelqu'un qui a vraiment "lu" le Gisors peut à l'aise ensuite écrire un texte apparenté au "Nouveau Roman", tel par exemple "Les lieux-dits" de Jean Ricardou, paru en 1972 et qui interpelle véritablement sur l'impact sédien !
2 - Je pense que le message hermétique sous entendu dans les "Templiers..." est plus fort que dans "L'Or de Rennes..."
Me trompé-je ? Pourtant, c'est bien le même "inspirateur" qui se trouve derrière les deux livres.
Dans le Gisors iconographie et texte se complètent admirablement dans le cadre d'exposition d'une "théorie", et cela dans une construction remarquable qui sera respectée, voire amplifiée (il faut saluer cela) dans le Jean de Bonnot. Le Fil d'Ariane étant donné, avec L'Or de Rennes nous entrons dans le Palais multidimensionnel des Mirages, le « Introitus apertus ad occlusum Regis Palatium ». :asmo10:
3 - Une "méthode" R+C ... revue et corrigée à la mode du 20e siècle ?
Si oui... opportune similitude avec le message des "résurgents d'Arginy".
Oui, opportune similitude APPARENTE avec une résurgence arginienne, qui sans rire, prétend une connexion d'outre-tombe :beg: , alors que les Veilleurs se réfèrent à une Tradition primordiale... mais sans lien avec Guénon !
4 - Outre le superbe message hermétique - que je ne comprends pas, mais que je "ressens" intuitivement - les "Templiers" de GDS en général, et la page 225 en particulier, offrent de bien curieux éléments précurseurs que l'on retrouvera, 5 ans plus tard, dans "l'Or de Rennes...".

Difficile de balayer d'un simple revers de main :
- La "catin"
- le 1177... erroné
- L'épitaphe effacée... erronée
- le 17 janvier sur une pierre tombale.
Et ce n'est que la face émergée, le Liber M des R+C est premier avec la forte allusion au Songe de Jacob dans les deux églises - dans les deux angles opposés du cristal hexagonal, eh oui Philémon ! :hello: - c'est pourquoi le Mutus Liber malgré, ET à cause, de la publication du frontispice s'écrit dans le Gisors Liber Mutus !
Admirez les rose sauvages qui s'entrecroisent :
Image
Ensuite ce sont les échiquiers qui unissent les deux bouquins et qui se déploient à partir du Baucent (et Beau Sang) :cool: dans un jeu d'ombre et de lumière, puis dans des carrés magiques ROTAS.
Le Gisors est dédié "A la merveille " qui désigne autant la "pierre rejetée des Bâtisseurs" que la philosophale, toutes deux synthétisées dans certaine terra ou tumba, avec écriture DM siouplait :asmo10: :

https://www.crlv.org/articles/mystere-b ... ia-crispis
Avatar du membre
Virgile
Spécialiste RLC
Messages : 710
Enregistré le : 31 juil. 2020, 16:07

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par Virgile »

La stèle de Bologne que devait forcément connaître le Guerchin... :innocent:

Pour le sceau d'Aliénor, il semble que ce soit plutôt une fleur de lys et un épervier. Mais comme nous avions déjà pu le constater à plusieurs reprises, GdS a toujours beaucoup de facilité à travestir les symboles, emblèmes et autres armoiries. C'en est presqu'une signature.
C. Alverda
Spécialiste RLC
Messages : 792
Enregistré le : 21 juin 2022, 19:19

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par C. Alverda »

Virgile a écrit : 12 févr. 2024, 19:28 La stèle de Bologne que devait forcément connaître le Guerchin... :innocent:

Pour le sceau d'Aliénor, il semble que ce soit plutôt une fleur de lys et un épervier. Mais comme nous avions déjà pu le constater à plusieurs reprises, GdS a toujours beaucoup de facilité à travestir les symboles, emblèmes et autres armoiries. C'en est presqu'une signature.
Eh oui Virgile :hello: , c'est bien une "signature" :biggrin:
C. Alverda
Spécialiste RLC
Messages : 792
Enregistré le : 21 juin 2022, 19:19

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par C. Alverda »

Aronnax a écrit : 12 févr. 2024, 20:45 ...Mais il ne me semble pas avoir perçu autant d'éléments hermétisants dans les autres écrits de Gérard de Sède.
Il devait être beaucoup plus inspiré pour les deux bouquins rédigés sous l'égide de Pierre Plantard de Saint-Clair :rolleyes:
Ah, mais relisez Le secret des Cathares ! Il y a de fort belles pages... à la sauce bolognaise avec le tombeau de Dame Isaure et sa belle chanson. :cool:
Avatar du membre
crétin premier
Spécialiste RLC
Messages : 1390
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par crétin premier »

Aronnax a écrit : 12 févr. 2024, 20:45 Merci pour la "planche", Charly

Mais il ne me semble pas avoir perçu autant d'éléments hermétisants dans les autres écrits de Gérard de Sède.
Il devait être beaucoup plus inspiré pour les deux bouquins rédigés sous l'égide de Pierre Plantard de Saint-Clair

Merci pour l'info, sur la stèle de Bologne. Je ne connaissais pas... c'est bigrement intéressant

J'y trouve des similitudes symboliques avec l'épitaphe de Rosemonde et de Vital d'Ardengost.

Bien vu Pierrot 1er... bien entendu que Guercino devait connaitre cette plaque de marbre.

Même Virgile en convient

J'aime bien le : "C’est-à-dire un tombeau qui ne renferme pas de cadavre"

Du Koan Zen à la sauce bolognaise
Salut François et tous les z'ots...
Je te reconnais bien là et te dédie cette comptine enfantine revisitée...

AAA pas de blabla,
ÉÉÉ rien que la vérité...
III et c'est parti,
OOO tous les rigolos
UUU l'auront dans le Q... :yahoo:

Ah, la poésie... Que n'ai-je taquiné la Muse plus tôt ??? :tongue:
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
Avatar du membre
Philemon
Spécialiste RLC
Messages : 865
Enregistré le : 21 mai 2011, 15:44

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par Philemon »

Salut à tous,

Troisième et dernière vidéo sur l'affaire de Gisors, elle sera en ligne le Vendredi 16 février 2024, le programme ci dessous en 1'30 :

https://www.youtube.com/watch?v=iXVUlGl-Bwg

Image

:shock:

N'oubliez pas de vous abonner à la chaine You Tube (c'est totalement gratuit)

Philemon
Modifié en dernier par Philemon le 13 févr. 2024, 14:04, modifié 2 fois.
A l'Origine de l'affaire de Rennes le Château, le livre : https://duquesnois.wixsite.com/my-site/ ... fondateurs
Répondre