Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Rennes-le-Chateau, l'abbé Saunière, mystères, trésor, graal, Arche d'Alliance, tombeau, Boudet, Rennes-les-Bains, étude, recherche, partage ... etc. Tout est là !
Règles du forum
Il est impératif de lire les règles avant de poster sur le forum!

Aides du forum
Si vous avez des difficultés pour poster votre message (édition, mise en page, BBcodes...) consultez la F.A.Q. ou consultez le guide:
Créer du texte en gras, italique et souligné - Changer la taille ou la couleur du texte - Puis-je combiner les balises de mise en forme ? - Citation dans les réponses - Créer une liste - Créer un lien vers un autre site - Ajouter une image à un message - Insérer une video - Envoyer une image depuis son ordinateur
Avatar du membre
grominet
Spécialiste RLC
Messages : 1518
Enregistré le : 01 mai 2014, 19:56

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par grominet »

crétin premier a écrit : 25 mai 2023, 16:03 Cela pourrait expliquer pourquoi les bonshommes ont pu s'épanouir dans ces régions et s'y réfugier pour échapper aux persécutions de l'Eglise... Cela pourrait aussi expliquer que des templiers aient eu le temps d'échapper aux sbires de Philippe IV... Cela explique même que des prêtres réfractaires aient pu rester sans être trop inquiétés... Sans compter tous ceux qui ont trouvé refuge dans ces régions et qu'on ne connaît pas...
Oui (d'autres étaient venus avant) en ajoutant :

Que Gilles de Voisin, après la tentative de mise au pas faite par son père et le dépeuplement en résultant, a signé une charte de repeuplement.
Les bonshommes ariégeois l'ont appréciée et sont venus à Arques.
Que l'Eglise a fait traîner en longueur le procès "religieux", laissant vraisemblablement à des templiers locaux, connus par le comte de Foix, le temps de s'organiser.

Mgr Pavillon ne pourra que constater que bien des distances ont été prises.
Exact aussi pour le prêtre "proscrit" qui s'est même payé le luxe de célébrer des messes alors qu'il risquait sa tête.
Avatar du membre
crétin premier
Spécialiste RLC
Messages : 1472
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par crétin premier »

Salut à tous et toutes...
Revenons au "songe de l'empereur" cité plus haut par Charly...
Ce conte est tiré des "légendes de Bourgogne" et ne semble apparaître nul part ailleurs... Cela pourrait avoir son importance...
L'enfant nu est désigné comme étant St Cyr, fils de Sainte Julitte...
Durant les persécutions, la chrétienne Julitte est condamnée à mort lorsque son fils Cyr, âgé de 3 ans, affirme être lui aussi chrétien et sera tué lui aussi... Saint Cyr apparaît donc comme l'incarnation de l'innocence et de la pureté de la Foi naissante... L'enfant nu doit donc être compris comme la Foi originelle dépouillée des oripeaux du Dogme qui chevauche le paganisme identifié par le sanglier blanc... En aidant Charlemagne à le tuer, cela ouvre la voie à plusieurs interprétations dont un changement de paradigme nécessaire traduit par sa demande d'être "vêtu"... La religion ancienne existe donc toujours mais "habillée" par le manteau de l'empereur, la "peau de l'ours" par excellence...
Mais ceci n'est qu'une interprétation personnelle...
Le culte de St Cyr est peu répandu et se limite en France au morvan et à la basse bretagne, deux régions se partageant les reliques du saint ramenées par Amator, l'évêque d'Autun...
Or il se trouve que ces deux régions sont NZR (sacrées), l'une avec Saint NaZaiRe et l'autre avec le NiZeRand prenant sa source vers un village nommé Saint Cyr... Petite curiosité supplémentaire, le NiZeRand reçoit un affluent, le ruisseau du Pyre... En référence à Feue Pyrene ???
L'allégorie d'un serpent (symbole de connaissance) sortant d'une tête de cheval (symbole de vérité) se retrouve encore en morvan avec la légende de Sainte Magnance qui rapportait d'Italie la dépouille de Saint Germain d'Auxerre...
Cerise sur le McDo, c'est Amator lui même qui désigne Germain pour lui succéder... Sans parler de doryphorie, on constate malgré tout un faisceau d'indices concordants de ces "légendes" vers une connaissance de la vérité originelle qui n'est pas à négliger...
Modifié en dernier par crétin premier le 28 mai 2023, 17:03, modifié 1 fois.
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
Avatar du membre
grominet
Spécialiste RLC
Messages : 1518
Enregistré le : 01 mai 2014, 19:56

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par grominet »

crétin premier a écrit : 28 mai 2023, 11:55 on constate malgré tout un faisceau d'indices concordants de ces "légendes" vers une connaissance de la vérité originelle qui n'est pas à négliger...
Oh que oui.
Localement nous retrouvons le thème de la chasse au monstre, souvent berger, et possédant des tas d’or.
Ulhart ou Becut ont la particularité de se nourrir de chrétiens...Boudet prendra l’exemple d’Hercule, lui aussi chasseur de sanglier et d’ours, aimé par Pyrene, venant débarrasser le pays de tels monstres. La « vraie « religion va pouvoir prospérer.
Ici encore l’or va couler.
Restent aussi les mitounes et leur grotte près de RLB...Si, en plus, ce lieu était une nécropole...
Avatar du membre
crétin premier
Spécialiste RLC
Messages : 1472
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par crétin premier »

Salut Grominet...
Bien vue la nécropole...
Toujours en morvan, Quarré les Tombes doit son nom aux centaines de sarcophages VIDES retrouvés dans les environs et dont quelques uns ont été conservés grâce au curé local qui les fera transporter et placer autour de son église... Les autres ont été utilisés comme matériaux de construction ou, dans le meilleur des cas, servis d'abreuvoirs à bestiaux...
Ces sarcophages de style typiquement mérovingien étaient souvent décorés en bas relief, ce qui semble indiquer qu'ils avaient été occupés ou qu'ils étaient destinés à des personnes précises et ne constituaient pas un "stock" destiné à la vente comme certains historiens l'ont affirmé...
On imagine d'ailleurs difficilement un carrier fabriquer des centaines de sarcophages d'avance, même s'il avait un réseau de distribution étendu, d'autant que ceux-ci n'étaient pas empilés mais éparpillés sur plusieurs kilomètres... Une nécropole mérovingienne ??? :scratch: Et pourquoi des sarcophages vides ??? Est-ce dû à une caractéristique du sol qui aurait dissout jusqu'au dernier os ??? Mais on aurait au moins retrouvé des artefacts métalliques et les sarcophages auraient également subi des dégradations importantes...
Le mystère reste entier et même l'abbé Migne ne savait qu'en penser...
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
C. Alverda
Spécialiste RLC
Messages : 834
Enregistré le : 21 juin 2022, 19:19

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par C. Alverda »

crétin premier a écrit : 28 mai 2023, 11:55
... Saint Cyr apparaît donc comme l'incarnation de l'innocence et de la pureté de la Foi naissante... L'enfant nu doit donc être compris comme la Foi originelle dépouillée des oripeaux du Dogme qui chevauche le paganisme identifié par le sanglier blanc... En aidant Charlemagne à le tuer, cela ouvre la voie à plusieurs interprétations dont un changement de paradigme nécessaire traduit par sa demande d'être "vêtu"... La religion ancienne existe donc toujours mais "habillée" par le manteau de l'empereur, la "peau de l'ours" par excellence...
Mais ceci n'est qu'une interprétation personnelle...
Bonjour à tous, C1

Cette "interprétation" se trouve validée par les auteurs de cette incroyable revue qu'était Les Cahiers de Bourgogne et particulièrement dans le N°3 (qui traite de Saint Cyr, Charlemagne et le sanglier).
Philippe Vaillant y signait un "Editorial" commençant ainsi :
Les Cahiers de Bourgogne ont pour visée de rendre à la tradition occidentale la dimension sapientale qu'elle a perdue depuis plusieurs siècles.
Nous n'avons, bien entendu, aucune intention rationaliste. La sagesse divine - proprement "métaphysique", surnaturelle parce qu' "au-delà de la nature" - implique pour l'homme qui s'y conforme un mode de connaissance fondé sur l'expérience directe de l'Etre.
Cette réalisation n'est possible que par l'éveil, en nous, de l'intelligence du cœur, organe de l'universel dans l'individuel, par quoi Etre et Connaissance ne font qu'un dans l'Amour qui les révèle à la conscience.

Est-il possible dans les circonstances présentes de rejoindre la Source, encore et toujours opérante, qui garde le pouvoir de déterminer cet éveil ?

Si l'on nous prétendait que les voies qui y conduisent sont maintenant fermées, nous répondrions selon l'injoction de la tradition hébraïque : "Lorsque les chemins sont barrés, tourne-toi vers le Nom suprême, EHIEH, JE SUIS."
Là est l'origine de toute grâce. Là est l'origine de toutes les transmissions.
Aussi, en quelque lieu, en quelque temps que nous soyons, il reste légitime à chacun de s'orienter vers la réalisation dès l'instant qu'il se rend attentif à la présence de l'Etre dans son être propre.

Cependant le développement de telles potentialités dans la communauté suppose notre tenue à un mode de pensée axé sur l'intelligence symbolique. Seul, le sens analogique permet d'établir le lien entre notre personne et l'univers.
Si nous discernons l'ordre opérant qui porte le monde à l'existence, nous retrouvons notre parenté avec le Principe qui, Verbe au cœur de l'univers, anime et gouverne cet univers."
Ces Cahiers s'inscrivaient dans la mouvance des peintres, verriers, potiers, fresquistes (dont un kabaliste Nicolas Boon !) qui continuaient l'expérience "cubiste" d'Albert Gleizes qui se poursuivit dans l'établissement de "programmes" de vitraux, tels ceux de la Basilique Notre Dame de l’Espérance à Charleville-Mézières.

http://www.mesvitrauxfavoris.fr/basiliq ... %20bas.htm

C'est dans ce cadre que le cromlech de RlB apparaît comme une expression de la vision de l'abbé de "l'éternelle Vérité". :asmo10:
Avatar du membre
crétin premier
Spécialiste RLC
Messages : 1472
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par crétin premier »

Salut Charly et tous les z'ots...
Boudet précurseur du cubisme ??? :lol:
Après tout pourquoi pas puisqu'il s'intéresse de près au "dé" du Serbaïrou et qu'il s'interroge sur les Bituriges CUBES... :scratch:
Le nom de Bituriges Cubii ne provient nullement du fait qu'ils se prenaient régulièrement des "bitures" au jaja local conditionné en cubi :tongue: mais viendrait du celte "biturix" signifiant "rois du monde"... Leur capitale Avaricum (actuelle Bourges) étant située idéalement à la croisée des routes reliant toutes les régions a longtemps été considérée comme le centre de la Gaule...
Pourquoi ces Bituriges étaient-ils "cubes" ???
Il semble que cette dénomination date de l'occupation romaine afin de les différencier des Bituriges qui s'étaient établis vers Burdigala à cette époque pour une raison inconnue et qu'ils nommaient Bituriges Viviscii...
Il faut donc chercher une étymologie latine... :scratch:
Mais il est un fait avéré concernant ces Bituriges... La route reliant Avaricum à Augustonemetum (Clermont-Ferrand) était ROUGE car recouverte de scories ferreuses et d'ocre rouge... Il y avait donc une ligne rouge nord sud plusieurs siècles avant notre ère vraisemblablement pour faciliter l'orientation des voyageurs qui commerçaient avec l'ensemble du monde connu et particulièrement le sud...
Petit détail intéressant, le village nommé Hérisson se trouve au sud de Bourges, presque à la limite du territoire Bituriges...
Reportez vous aux messages antérieurs pour comprendre le lien entre ce village et la VLC... :wink:
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
Avatar du membre
crétin premier
Spécialiste RLC
Messages : 1472
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par crétin premier »

En latin, Cubii signifie "je me suis assis"... On peut comprendre cela comme "installé" ou "d'origine", contrairement aux Viviscii qui signifie "j'ai vécu" et qu'on peut interpréter par "en provenance de"...
Les Bituriges Cubii étaient donc les habitants du pays d'origine des Bituriges tandis que les Bituriges Viviscii étaient des personnes en provenance du pays des Bituriges... CQFD... :rules:
Boudet nous parle des vainqueurs passant fièrement devant les vaincus assis le long du mur... Ces vaincus assis étaient-ils les Bituriges Cubii vaincus par les Romains ???
Mais en quoi la défaite de cette tribu Gauloise serait-elle plus importante qu'une autre pour notre bon curé ??? Parce que ça touchait le cœur de la France ??? N'oublions pas que nous sommes en pleine période de pénitence et d'édification du Sacré Cœur de Montmartre avec toute la symbolique que cela implique...
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
Avatar du membre
grominet
Spécialiste RLC
Messages : 1518
Enregistré le : 01 mai 2014, 19:56

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par grominet »

Notre abbé avait forcément une approche d’une partie féminine du « paganisme « local.
La Gode surprend mais les « mitounes « sont bien connues (v pp 136 et 137).
http://garae.fr/Folklore/R52_008_10_1938.pdf

Quant au monstre du lac de Barrenc évitons de lui jeter la pierre.
Il y a déjà fort à faire avec les trous qu’il ouvre sous les pas des bergers.
Avatar du membre
cardou
chercheur de trésors
Messages : 1501
Enregistré le : 22 févr. 2003, 00:48
Localisation : Blanchefort 11190
Contact :

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par cardou »

Quant au monstre du lac de Barrenc évitons de lui jeter la pierre.
Il y a déjà fort à faire avec les trous qu’il ouvre sous les pas des bergers.
Il y a des lustres notre ami Jacques Rivière nous avait projeté un document vidéo ou apparaissait dans le Barrenc à l'époque ou l'eau était encore propre et la pêche à la truite y était pratiquée l'essai d'un scaphandrier qui sortait de l'eau - Il est possible que le scaphandrier fut pris pour un monstre car tout début de la discipline - Donc inconnue ici -??

Quand aux trous , c'est une réalité qui se trouve a quelques mètres sous le Barrenc en allant vers Montferrand - Les effondrements sont toujours visibles et Guy Gentil y à fait des fouilles avec quelques amis il y a une quinzaine d'années - Je dois avoir les photos dans mes archives -
Avatar du membre
grominet
Spécialiste RLC
Messages : 1518
Enregistré le : 01 mai 2014, 19:56

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par grominet »

cardou a écrit : 04 juin 2023, 09:31 Il est possible que le scaphandrier fut pris pour un monstre car tout début de la discipline - Donc inconnue ici -??

Quand aux trous , c'est une réalité qui se trouve a quelques mètres sous le Barrenc en allant vers Montferrand - Les effondrements sont toujours visibles et Guy Gentil y à fait des fouilles avec quelques amis il y a une quinzaine d'années - Je dois avoir les photos dans mes archives -
Au moins le scaphandrier n'avait-il pas peur d'affronter ce que la légende locale lui promettait :
http://polymathe.over-blog.com/article- ... 18946.html

A la limite l'abbé Boudet a parfaitement choisi "bouquetin" se lisant "bouc teint", bouc noir à Barrenc gardant peut-être la trace de cultes antérieurs au christianisme, devenu démon par la suite ? Gardien de l'Enfer après avoir été celui de la demeure souterraine de la déesse Mari ?.

Trous en formation aurait pu dire l'abbé Migne lorsqu'il raconte (vers 1840 ?) qu'un berger a échappé de peu à l'un de ces effondrements.
Ecoulements souterrains minant le terrain ? Encore faudrait-il pouvoir atteindre un réseau actif pénétrable...

Pour la fantaisie : Bar Hunc ... Le Fils ici.
Avatar du membre
crétin premier
Spécialiste RLC
Messages : 1472
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par crétin premier »

Les démons ne sont maléfiques que parce que le dogme l'a décidé...
Auparavant les démons étaient juste des esprits envoyés sur terre par les Dieux. Le "daemon" anglais a d'ailleurs une signification très différente puisqu'il désigne un trait de caractère ou une forme de personnalité...
Le bouc noir comme tous les animaux noirs (chats, coqs, etc...) sont considérés comme démoniaques car le noir est l'attribut du maître des ténèbres... Il est d'ailleurs bizarre que le noir soit signe de deuil, comme si la mort était satanique... En cela le negro spiritual est plus logique puisque le deuil s'habille de blanc et que chacun se réjouit non de la mort en elle même mais de l'accès de l'âme du défunt auprès du Créateur...
Dans certaines religions principalement anciennes le noir n'est pas maléfique mais, au contraire, les animaux noirs étaient considérés comme psychopompes et Lucifer, bien que "noir" était bénéfique car "porteur de lumière" et donc d'espoir, de connaissances et de vie...
Boudet indique qu'un bouquetin (un vieux mâle) se tient sur une "éminence" afin de donner l'alarme en cas de danger... Un bouc teint sur une "éminence" (titre donné aux cardinaux) donne quelque peu à réfléchir...
Et tout autant s'il s'agit d'un book teint...
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
Avatar du membre
grominet
Spécialiste RLC
Messages : 1518
Enregistré le : 01 mai 2014, 19:56

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par grominet »

Quant à la partie féminine du paganisme local récupérée par les Chrétiens, il est amusant de constater que l'abbé Boudet aurait pu choisir Mari, puisqu'il utilise aussi la langue basque. Déesse Mère (DM), tout comme Dieux Mânes (DM) pouvaient passer en donnant de Dieu la Mère (DM).

Mais il lui était difficile de choisir Isis ou Cybèle, pourtant présentes localement, pour nommer sa "Gode". Il va se contenter de Pyrène aimée par Hercule... En attendant Madeleine (pas celle de Brel) ?
Il ne peut, cependant, aller trop loin car de leurs amours naît un serpent.
Lui, pourtant, affirmant que des cultes venaient de l'Orient, devait se douter qu'une déesse au serpent était connue dans le bassin méditerranéen.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Déesse_au ... aklion.jpg
Hygie et Esculape prendront, localement, la suite.

La couleur noire pointerait sur l'aspect "chtonien" (souterrain) et la déesse tuée par la sauvagerie locale laisse la place à un culte solaire, ici représenté par Hercule. Idéal pour trouver des racines "chrétiennes" dans les mythes du Passé ?
Et puis ses autres fils (Galates, Celtos, Nemausus...) permettent à Boudet de s'en donner à cœur joie.
Avatar du membre
crétin premier
Spécialiste RLC
Messages : 1472
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par crétin premier »

Bonjour à tous et toutes...
Boudet cherchait le "flambeau" propre à éclairer cette période entourée de toutes parts par les ténèbres (avant propos de la VLC) et lorsqu'il l'eut trouvé cette lumière l'éblouit...
Si on reste fidèle à sa méthode de "traduction" nous allons trouver "torch"...
Et si on remplace le H par un K comme pour son cromlecK, on obtient "torck" qui se prononce phonétiquement comme "torque" qui signifie "couple" en anglais mais désigne également un type de bijou circulaire porté par les Celtes (entre autres) autour du cou ou des bras...
Certains torques figuraient des têtes d'animaux, souvent des serpents...
Mais il se pourrait bien que notre malicieux curé utilise son cromlecK fabriqué de toutes pièces comme un torque fabriqué, soit un "torque made"... Vous voyez où je veux en venir ??? :tongue:
Au fameux inquisiteur Torquemada bien sûr, célèbre pour avoir dirigé l'inquisition espagnole pendant plus d'un demi siècle...
À cette époque, le Razes faisait encore partie du royaume d'Aragon et dépendait donc du "Saint office" espagnol qui a dû bien s'amuser après la fin du "catharisme" et la chute des templiers...
Deux "détails" de la VLC semblent confirmer le lien avec l'inquisition...
1- "au gui l'an neuf" qui peut pointer sur un autre inquisiteur célèbre, Bernardo Gui, né dans un village du nom de "quelque chose l'abeille" et mort à proximité d'un autre village nommé "Labeil"... Boudet nous parle des abeilles qui tourmentent les "voyageurs"...
2- "roughcast" tronc grossièrement ébranché... Or le sceau de l'inquisition représente une croix faite de 2 troncs grossièrement ébranchés ainsi qu'un rameau d'olivier (arbre toujours vert et d'un vert "céladon") et une épée (qui n'est lourde qu'au bras du lâche)...
Le saint office espagnol avait pour coutume de conserver tous les biens confisqués aux "hérétiques" et leur fortune devait être colossale puisqu'ils ont spolié tous les Juifs du royaume qui détenaient quasiment tout le commerce méditerranéen ainsi que quelques "seigneurs" récalcitrants...
Si en plus ils avaient mis la main sur le trésor des templiers réfugiés en Espagne... Isabelle la catholique s'en est inquiètée au point qu'elle ordonna à Torquemada de lui restituer ses prises, ce qu'il fit de fort mauvaise grâce et non sans avoir vraisemblablement mis à l'abri une bonne part de celles-ci...
Alors qu'est-ce qui pouvait "éblouir" Boudet dans tout cela ??? Était-ce le "trésor" amassé et peut-être planqué dans le coin ou la nostalgie de "l'œuvre" de Torquemada à une époque où les "mécréants républicains" menaçaient la survie de l'Eglise ??? :scratch:
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
P.Silvain
x
Messages : 3997
Enregistré le : 22 févr. 2003, 11:30
Avertissements : 2
Localisation : Aiguille creuse
Contact :

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par P.Silvain »

Bonsoir
Boudet parle de la Menorah...
:hello:
Avatar du membre
crétin premier
Spécialiste RLC
Messages : 1472
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par crétin premier »

Salut P. Silvain...
Boudet parle d'un flambeau, pas d'un chandelier... Un flambeau est une torche, la menorah est un chandelier...
D'autre part, l'inquisition avait pour habitude d'envoyer les hérétiques sur un bûcher, pas sur un bougeoir...
Même de nos jours, les condamnés à la chaise électrique sont rarement finis à la bougie en cas de panne de courant... :asmo10:
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
Répondre