Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Rennes-le-Chateau, l'abbé Saunière, mystères, trésor, graal, Arche d'Alliance, tombeau, Boudet, Rennes-les-Bains, étude, recherche, partage ... etc. Tout est là !
Règles du forum
Il est impératif de lire les règles avant de poster sur le forum!

Aides du forum
Si vous avez des difficultés pour poster votre message (édition, mise en page, BBcodes...) consultez la F.A.Q. ou consultez le guide:
Créer du texte en gras, italique et souligné - Changer la taille ou la couleur du texte - Puis-je combiner les balises de mise en forme ? - Citation dans les réponses - Créer une liste - Créer un lien vers un autre site - Ajouter une image à un message - Insérer une video - Envoyer une image depuis son ordinateur
Répondre
Avatar du membre
crétin premier
Spécialiste RLC
Messages : 676
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par crétin premier »

C. Alverda a écrit : 22 sept. 2022, 21:58
17, ici gît l'Art. :amen:

:hello:
Salut Charly...
L'art du sceau (sigillaire) ou du saut (to vault=sauter, virevolter) ou du sot (pêcheur) ???
En interprétant "volskes" par "to vault" et en faisant des "redones" des "read hone", Boudet apportait déjà une correspondance entre "pierre savante" et "saut" (sceau)...
De même, il situe la source de l'Atax sur le plateau de Roquefort de Sault qu'il décrit comme séparé en deux, une partie riche et grasse où on élève des boeufs (Buillac) et une partie pauvre et deshéritée où on élève des brebis équipées de cloches (Garabell) ...
L'origine égyptienne des mégalithes proposée par l'abbé Gillard semble bien être déjà présente chez Boudet dans cette "source" entre "bœuf/Égypte" et "brebis, cloche/Christianisme"...
D'autant qu'on peut traduire "Buillac" par "to buy=acheter, acquérir et axe=hache"... La "hache celtique" ou "pierre de trou" étant "ce qu'il faut croire", cela nous amène immanquablement à une filiation "égyptienne" du Christianisme...
Ces bons curés semblent s'être abreuvés aux mêmes sources... :innocent:
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
Avatar du membre
crétin premier
Spécialiste RLC
Messages : 676
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par crétin premier »

La description du "cromlecK" de Boudet est plutôt atypique...
Il commence par un cheminement dans le sens des aiguilles d'une montre jusqu'au Bazel puis, sans raison apparente, il reprend dans le sens anti-horaire jusqu'à Montferrand...
Or, page 18 de la VLC, il traduit "baissel" par "cuve, tonneau"... De même il interprète "bezel" par "châton d'une bague"...
On peut donc en déduire que le Bazel est le chaton de la bague formée par le cromlecK et qu'il est creux...
Il était d'usage dans les temps anciens de porter une bague dont le chaton creux renfermait au choix poison ou autres substances utiles...
Et justement, Bazel est creux... Plusieurs galeries de mines ou naturelles s'y trouvent...
Il convient donc de regarder la carte différemment en plaçant le Bazel en haut et son opposé, le Cercle, en bas...
Rappelons que les "chérubins" (to share=partager, up=haut) étaient disposés de chaque côté du sommet de l'Arche...
Ces chérubins (ou anges) sont représentés avec des ailes et c'est grâce à ces ailes que ceux-ci prennent l'air (l'L prend l'R)... Ça c'est pour Charly :hello:...
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
C. Alverda
Animateur
Messages : 247
Enregistré le : 21 juin 2022, 19:19

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par C. Alverda »

crétin premier a écrit : 27 sept. 2022, 09:56
Et justement, Bazel est creux... Plusieurs galeries de mines ou naturelles s'y trouvent...
Il convient donc de regarder la carte différemment en plaçant le Bazel en haut et son opposé, le Cercle, en bas...
Rappelons que les "chérubins" (to share=partager, up=haut) étaient disposés de chaque côté du sommet de l'Arche...
Ces chérubins (ou anges) sont représentés avec des ailes et c'est grâce à ces ailes que ceux-ci prennent l'air (l'L prend l'R)... Ça c'est pour Charly :hello:...
Salut C1 et tutti,

Merci pour l'intention, je confirme qu'il faut tourner la carte car H. R. L., mais faut-il remplacer le H par un K ? :biggrin:

« La hache tournoie dans l’air qui frémit, mais l'aile s’ouvre, et l’on va jusqu’à Dieu. »
(Maurice Leblanc. Arsène Lupin gentleman cambrioleur (1907)

L’histoire se passe dans un château qui possède un souterrain mentionné par la chronique locale, mais dont nul, y compris le châtelain, ne connaît exactement les entrée et sortie. Le châtelain expose ce problème à des invités qui lui demandent s’il possède des indices. Aucun, répond-il, quand l’un d'eux, l’abbé Gélis curé du village, objecte qu’il y a le message codé de Sully qui révèle qu’à la veille de la bataille d’Arques, le roi Henri IV vint souper et coucher dans ce château et rencontrer « la plus jolie dame de Normandie ».
La dame fut introduite auprès du roi par le souterrain, celui-ci aurait confié ce secret de famille à son ministre Sully qui consigna l’anecdote avec cette phrase sibylline : « La hache tournoie dans l’air qui frémit, mais l’aile s’ouvre, et l’on va jusqu’à Dieu.
La résolution de l’énigme consistait à faire tourner la lettre H de l’inscription Thibermesnil dans la bibliothèque, puis la lettre R, qui déclenche un mécanisme, enfin le L qui ouvre le souterrain menant à la chapelle, là où l’on va jusqu’à Dieu !
Dans ce roman, Arques est encore mentionné pour sa forêt, ainsi que la grange de Roquefort, et si je me souviens bien l’abbé Gélis, déclaré fouilleur d’archives et grand liseur de mémoires, est cité huit fois.
N'est-ce pas, Hermance ? (pour les ceusses qui suivent) :alien:
Modifié en dernier par C. Alverda le 28 sept. 2022, 18:56, modifié 1 fois.
P.Silvain
x
Messages : 3611
Enregistré le : 22 févr. 2003, 11:30
Avertissements : 1
Localisation : Aiguille creuse
Contact :

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par P.Silvain »

Non ! Pour "ceusses" qui comprennent c'est HERMINIE (aire mine nid) !

Et n'oubliez pas Véronica au lin (Vers haut nid kaolin)...

Et UlpiaN redécouvrit le secret de l'abbé Gélis ...

https://ulpian-theory.com/wp-content/up ... secret.pdf

:hello:
C. Alverda
Animateur
Messages : 247
Enregistré le : 21 juin 2022, 19:19

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par C. Alverda »

P.Silvain a écrit : 27 sept. 2022, 10:58 Non ! Pour "ceusses" qui comprennent c'est HERMINIE (aire mine nid) !

Et n'oubliez pas Véronica au lin (Vers haut nid kaolin)...

Et UlpiaN redécouvrit le secret de l'abbé Gélis ...

https://ulpian-theory.com/wp-content/up ... secret.pdf

:hello:
Il faut rendre à Plantard ce qui appartient au César. :lol:

Dans l'exposition de son " Rébus de Rennes-le-Château" P. P. initie à la "langue des oiseaux" par des exemples comme : "Eglise de Rennes-le-Château : le rébus de Madeleine, le jais, le dé, le nid.". Mais aussi : "Haut bouclier. Demi-tour. Dôme. Véronica au Lin. Simon regarde. Il précise pour le Nid : le point culminant de la région est le nid d'aigle du Cardou, riche en kaolin., quant au JAIS : une mine de jais dont l'entrée se trouve sous un dolmen marqué d'une croix par Boudet existe près de Sougraignes.
Répondre