Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Rennes-le-Chateau, l'abbé Saunière, mystères, trésor, graal, Arche d'Alliance, tombeau, Boudet, Rennes-les-Bains, étude, recherche, partage ... etc. Tout est là !
Règles du forum
Il est impératif de lire les règles avant de poster sur le forum!

Aides du forum
Si vous avez des difficultés pour poster votre message (édition, mise en page, BBcodes...) consultez la F.A.Q. ou consultez le guide:
Créer du texte en gras, italique et souligné - Changer la taille ou la couleur du texte - Puis-je combiner les balises de mise en forme ? - Citation dans les réponses - Créer une liste - Créer un lien vers un autre site - Ajouter une image à un message - Insérer une video - Envoyer une image depuis son ordinateur
Avatar du membre
grominet
Spécialiste RLC
Messages : 1126
Enregistré le : 01 mai 2014, 19:56

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par grominet »

Bonjour à tous,
Pour la rédaction de la bible nous pouvons en effet retenir une tradition de base (celtique pour notre abbé, voir même des anges puisqu’il se réfère aux « instructeurs « ).
On suppose que plusieurs écoles l’ont passée à leur prisme, El / Yahve par exemple.
Mais l’abbé Boudet a de bonnes raisons d’insister sur les fils de Noé puisque les lieux qu’il décrit sont supposés être la preuve du Déluge.
Il le fait aussi pour Moise, les cornes étant pour certains un de ses attributs.
Quant à Tubal il peut faire penser aux maîtres de forge...et à la trame de l’N.
C. Alverda
Animateur
Messages : 284
Enregistré le : 21 juin 2022, 19:19

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par C. Alverda »

grominet a écrit : 15 sept. 2022, 12:58
Quant à Tubal il peut faire penser aux maîtres de forge...et à la trame de l’N.
Bonjour Grominet et tutti

Abb-tension ! la "trame de l'N", c'est le carré SATOR avec le N au centre : biggrin:
Tubal et ses enfants sont surtout vus comme de "hardis marins" et "Les tissus de laine fabriqués par Abel ne reparaissent plus dans le nom des premiers hommes et cèdent la place à la mention des ouvrages de fer et de bronze".
P.Silvain
x
Messages : 3627
Enregistré le : 22 févr. 2003, 11:30
Avertissements : 1
Localisation : Aiguille creuse
Contact :

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par P.Silvain »

Bonjour à tous

La trame de l N ce sont les nombres 6 , 8 , 11
garamus
ANIMATEUR +
Messages : 456
Enregistré le : 04 déc. 2011, 10:06

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par garamus »

C. Alverda a écrit : 15 sept. 2022, 13:35
grominet a écrit : 15 sept. 2022, 12:58
Quant à Tubal il peut faire penser aux maîtres de forge...et à la trame de l’N.
Bonjour Grominet et tutti

Abb-tension ! la "trame de l'N", c'est le carré SATOR avec le N au centre : biggrin:
Tubal et ses enfants sont surtout vus comme de "hardis marins" et "Les tissus de laine fabriqués par Abel ne reparaissent plus dans le nom des premiers hommes et cèdent la place à la mention des ouvrages de fer et de bronze".
Salut Charly, en un sens tu dis que Boudet fait juste de la linguistique, en un autre tu dis qu'il induit le carré "sator" par le terme "trame de l'N".
C'est en tout cas ce que je crois comprendre. Peux expliciter tout ça?
On ne peut dessiner le simple, qu'après une étude approfondie du complexe
C. Alverda
Animateur
Messages : 284
Enregistré le : 21 juin 2022, 19:19

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par C. Alverda »

garamus a écrit : 15 sept. 2022, 16:40
C. Alverda a écrit : 15 sept. 2022, 13:35
Bonjour Grominet et tutti

Abb-tension ! la "trame de l'N", c'est le carré SATOR avec le N au centre : biggrin:
Tubal et ses enfants sont surtout vus comme de "hardis marins" et "Les tissus de laine fabriqués par Abel ne reparaissent plus dans le nom des premiers hommes et cèdent la place à la mention des ouvrages de fer et de bronze".
Salut Charly, en un sens tu dis que Boudet fait juste de la linguistique, en un autre tu dis qu'il induit le carré "sator" par le terme "trame de l'N".
C'est en tout cas ce que je crois comprendre. Peux expliciter tout ça?
Chat lu Garamus, j'te réponds parce qu'j'suis de bon poil :cat:

Je n'ai EVIDEMMENT rien dit de tel ! Grominet évoquant la VLC parle de la "trame de l'N", sans doute fait-il de l'humour puisque cette expression est un détournement de la "trame de laine" de l'abbé Boudet par P. P. ? D'où mon rappel circonstanciel. :beee:

:hello:
garamus
ANIMATEUR +
Messages : 456
Enregistré le : 04 déc. 2011, 10:06

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par garamus »

Excuse moi, alors, j'avais cru à un frémissement :rolleyes:
On ne peut dessiner le simple, qu'après une étude approfondie du complexe
C. Alverda
Animateur
Messages : 284
Enregistré le : 21 juin 2022, 19:19

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par C. Alverda »

garamus a écrit : 15 sept. 2022, 17:18 Excuse moi, alors, j'avais cru à un frémissement :rolleyes:
:biggrin:
Avatar du membre
grominet
Spécialiste RLC
Messages : 1126
Enregistré le : 01 mai 2014, 19:56

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par grominet »

C. Alverda a écrit : 15 sept. 2022, 13:35 Les tissus de laine fabriqués par Abel ne reparaissent plus dans le nom des premiers hommes et cèdent la place à la mention des ouvrages de fer et de bronze
Oui N m’avait échappé, je pensais plutôt aux maîtres de forge connus par notre abbé.
Bon nombre formés à Soreze.

Pour la laine, en restant dans lvlc, je pensais plutôt à lamb (donné en lampos ?) + sacrifice de l'agneau (V.
Apocalypse).
https://archive.org/details/abbeboudetl ... p?q=lampos

laine 2 :
https://archive.org/details/abbeboudetl ... p?q=brebis

La totale :
https://archive.org/details/abbeboudetl ... up?q=laine
Avatar du membre
crétin premier
Spécialiste RLC
Messages : 714
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par crétin premier »

grominet a écrit : 15 sept. 2022, 18:37
C. Alverda a écrit : 15 sept. 2022, 13:35 Les tissus de laine fabriqués par Abel ne reparaissent plus dans le nom des premiers hommes et cèdent la place à la mention des ouvrages de fer et de bronze
Oui N m’avait échappé, je pensais plutôt aux maîtres de forge connus par notre abbé.
Bon nombre formés à Soreze.

Pour la laine, en restant dans lvlc, je pensais plutôt à lamb (donné en lampos ?) + sacrifice de l'agneau (V.
Apocalypse).
https://archive.org/details/abbeboudetl ... p?q=lampos

laine 2 :
https://archive.org/details/abbeboudetl ... p?q=brebis

La totale :
https://archive.org/details/abbeboudetl ... up?q=laine
Salut Grominet, Charly et tous les z'ots...

En utilisant la technique phonétique que Boudet semble apprécier, il m'est venu une idée saugrenue...
Soyons donc sots et grenus :tongue: et prenons l'abbé homo (euh... Au mot... Désolé... :blush:)
Les tissus de laine (filatures ???) étant remplacée par la mention des ouvrages de fer et de bronze, je vous livre le résultat de mes cogitations tel qu'il me vient... "tram(way) de l'Aisne" (métallurgie) ...
Le "tram de l'Aisne" fut mis en service peu après la parution de la VLC mais Boudet pouvait avoir eu vent du projet et des travaux en cours...
Où cela nous mène t'il ??? Dans les Ardennes, soit bien "ad Rennes" mais le hasard (qui fait souvent bien des choses) m'amène à constater que les habitants du département de l'Aisne sont des "AXONNAIS" parce que la rivière Aisne s'appelait autrefois "Axonne" ... Peut-être en rapport avec les Saxons ??? En tous cas, l'axe sonne comme une hache celtique sur le bouclier de la Foi...
Je continue mes PItreries en reprenant ici le fil du topic "maçonnerie" concernant PI, les 314 de Saddai et le silex de 3 cm sur 14 de l'abbé (pas si) bête...
Avant de se lancer dans des déductions ébouriffantes, lisons la VLC d'un œil de glace et pas d'un œil de verre...
Prenons les faits de façon objective...
Saddai = 314, c'est un fait objectif...
pi = 3,14, c'est un fait objectif...
La pierre de trou (to trow=croire) est "ce qu'il faut croire", c'est un fait objectif...
Le silex de 3 cm de large sur 14 de long est un fait objectif...
MAIS... Et le "mais" est de taille (comme le silex), Boudet précise que, selon lui, ce silex N'EST PAS UNE PIERRE DE TROU...
Cela rend la relation PI / Saddai négative puisque 314 n'est pas ce qu'il faut croire...
Boudet rejetant Dieu ??? Impossible me direz vous... Mais il indique bien que Dieu était connu sous plusieurs noms (dont Saddai)...
Il semble donc qu'il ne rejette par la croyance en Dieu mais plutôt "la façon" de croire en Dieu de ceux qui l'appellent Saddai...
Il y a certainement plus à dire sur le sujet mais je voulais juste remettre les brebis égarées sur les rails du "trame de laine"... :asmo10:
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
Avatar du membre
grominet
Spécialiste RLC
Messages : 1126
Enregistré le : 01 mai 2014, 19:56

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par grominet »

Bonjour à tous,
Abel et Caïn seraient la trame de l’haine ?
L’acceptation de Dieu serait une mesure autre ?
Abb El donnerait Père Dieu ?
S’en vêtir, s’ouvrir à sa Parole pourrait correspondre à l’origine cherchée.
Saddai change de nom après Moise et notre abbé en parle largement.
Avatar du membre
Beecham
Spécialiste RLC
Messages : 2254
Enregistré le : 22 févr. 2003, 21:25
Avertissements : 3

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par Beecham »

crétin premier a écrit : 19 sept. 2022, 10:26
grominet a écrit : 15 sept. 2022, 18:37
Oui N m’avait échappé, je pensais plutôt aux maîtres de forge connus par notre abbé.
Bon nombre formés à Soreze.

Pour la laine, en restant dans lvlc, je pensais plutôt à lamb (donné en lampos ?) + sacrifice de l'agneau (V.
Apocalypse).
https://archive.org/details/abbeboudetl ... p?q=lampos

laine 2 :
https://archive.org/details/abbeboudetl ... p?q=brebis

La totale :
https://archive.org/details/abbeboudetl ... up?q=laine
Salut Grominet, Charly et tous les z'ots...

En utilisant la technique phonétique que Boudet semble apprécier, il m'est venu une idée saugrenue...
Soyons donc sots et grenus :tongue: et prenons l'abbé homo (euh... Au mot... Désolé... :blush:)
Les tissus de laine (filatures ???) étant remplacée par la mention des ouvrages de fer et de bronze, je vous livre le résultat de mes cogitations tel qu'il me vient... "tram(way) de l'Aisne" (métallurgie) ...
Le "tram de l'Aisne" fut mis en service peu après la parution de la VLC mais Boudet pouvait avoir eu vent du projet et des travaux en cours...
Où cela nous mène t'il ??? Dans les Ardennes, soit bien "ad Rennes" mais le hasard (qui fait souvent bien des choses) m'amène à constater que les habitants du département de l'Aisne sont des "AXONNAIS" parce que la rivière Aisne s'appelait autrefois "Axonne" ... Peut-être en rapport avec les Saxons ??? En tous cas, l'axe sonne comme une hache celtique sur le bouclier de la Foi...
Je continue mes PItreries en reprenant ici le fil du topic "maçonnerie" concernant PI, les 314 de Saddai et le silex de 3 cm sur 14 de l'abbé (pas si) bête...
Avant de se lancer dans des déductions ébouriffantes, lisons la VLC d'un œil de glace et pas d'un œil de verre...
Prenons les faits de façon objective...
Saddai = 314, c'est un fait objectif...
pi = 3,14, c'est un fait objectif...
La pierre de trou (to trow=croire) est "ce qu'il faut croire", c'est un fait objectif...
Le silex de 3 cm de large sur 14 de long est un fait objectif...
MAIS... Et le "mais" est de taille (comme le silex), Boudet précise que, selon lui, ce silex N'EST PAS UNE PIERRE DE TROU...
Cela rend la relation PI / Saddai négative puisque 314 n'est pas ce qu'il faut croire...
Boudet rejetant Dieu ??? Impossible me direz vous... Mais il indique bien que Dieu était connu sous plusieurs noms (dont Saddai)...
Il semble donc qu'il ne rejette par la croyance en Dieu mais plutôt "la façon" de croire en Dieu de ceux qui l'appellent Saddai...
Il y a certainement plus à dire sur le sujet mais je voulais juste remettre les brebis égarées sur les rails du "trame de laine"... :asmo10:
:good:
Avatar du membre
Jasmina31
Spécialiste RLC
Messages : 699
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:49
Avertissements : 3

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par Jasmina31 »

La pierre de trou (to trow=croire) est "ce qu'il faut croire", c'est un fait objectif...
C'est subjectif ou superstitieux . A chacun de croire ou pas .
Cela nous amène à Asmodée , qui me rappelle le "gardien du Temple" .
Pour lutter contre le mal , il faut être plus fort que lui (donc plus "monstrueux" ) pour pouvoir le battre ( exemple du Ravana "blanc" que l'on trouve à l'entrée de certains temples pour faire peur aux "mauvais esprits" ).
Du coup le pauvre diable du bénitier m'est devenu plus sympathique ... et sa présence dans l'église plus logique .
A une période où la Révolution avait mis à mal la Religion , nous voyons apparaître une réaction quasi épidermique de l'Eglise pour la reconquête de ses ouailles . Et cela commence avec l'Impératrice Eugénie et son entourage ...( je passe sur l'anecdote de son fils malade )... A la fin du XIXème siècle , les curés n'ont plus la "côte" , et même parmi eux il y a des distensions patentes entre les conservateurs et les "sociaux" . Boudet en faisait il parti ? il semblerait puisqu'il aidait ses paroissiens , mais profitait aussi des largesses des curistes les plus riches .
Pouvait il être un temps soit peu désabusé à causse de sa maladie ? on peut se poser légitiment la question .
Destin , Dieu , Histoire , Boudet en a fait le tour , mais a t il trouvé sa réponse ? ou s'en est il moqué ? après tout que risquait il de perdre , si ce n'est sa vie ... en tant que prêtre ou chasseur de démons ?
"A l'école ils m'ont demandé ce que je voulais être quand je serai grand . J'ai répondu heureux . Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question , j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie" ... John Lennon
Avatar du membre
crétin premier
Spécialiste RLC
Messages : 714
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par crétin premier »

Jasmina31 a écrit : 22 sept. 2022, 09:15
La pierre de trou (to trow=croire) est "ce qu'il faut croire", c'est un fait objectif...
C'est subjectif ou superstitieux . A chacun de croire ou pas .
Peu importe la RÉALITÉ de la croyance... Ce qui importe dans la VLC, c'est ce que dit Boudet... C'est en suivant son raisonnement qu'on saura où il veut nous amener...
Modifié en dernier par crétin premier le 23 sept. 2022, 09:25, modifié 1 fois.
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
P.Silvain
x
Messages : 3627
Enregistré le : 22 févr. 2003, 11:30
Avertissements : 1
Localisation : Aiguille creuse
Contact :

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par P.Silvain »

crétin premier a écrit : 22 sept. 2022, 11:32
Jasmina31 a écrit : 22 sept. 2022, 09:15
C'est subjectif ou superstitieux . A chacun de croire ou pas .
Peu importe la RÉALITÉ de la croyance... Ce qui importe dans la VLC, c'est ce qui dit Boudet... C'est en suivant son raisonnement qu'on saura où il veut nous amener...
Mais c'est très SIMPLE mon cher Watson :beg:
C. Alverda
Animateur
Messages : 284
Enregistré le : 21 juin 2022, 19:19

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par C. Alverda »

Bonjour à tous,

Je ressens une certaine tendresse pour L'abbé Gillard et ses oeuvres. Je rappelle que Christian Doumergue a publié une belle étude de son église où l'on apprend que "la porte est en dedans". P. P. qui la connaissait forcément a dû s'en inspirer pour décrire celle de RlC.
Il est plaisant de constater que de grands intellectuels comme Drioton ou Coppens ont été si indulgents envers ce "recteur" qui vécut cent ans après Boudet.

Ce sont les signes gravés à l’intérieur des tumulus. Ces signes se retrouvent exactement les mêmes sur certaines formes du zodiaque. Pour qui connait le zodiaque ou l’écriture idéographique, il n’y a rien de plus facile que d’en fournir la traduction.
(Abbé Gillard (1961) op. cit. p. 5)

En 1964, Yves Coppens 11, alors chercheur au laboratoire de l’Institut de paléontologie du Muséum national d’histoire naturelle, commente les théories du recteur de Tréhorenteuc publiées dans cette brochure :

Enfin je ne saurais terminer ce chapitre du Néolithique sans envisager l’étonnante plaquette que vient de publier le recteur de Tréhorenteuc aux éditions du Ploërmelais, mélange d’imagination poétique et de « clairvoyance » qui ne manquera pas de laisser pantois tous les Préhistoriens qui se sont précédemment attachés au problème de l’interprétation des gravures dolméniques.

COPPENS, Yves, « Chronique de préhistoire et de protohistoire morbihannaises », Bulletin de la Société préhistorique française, Vol. 61 / 1, 1964, p. 195-236, Voir en ligne.
Oscillant entre reproches et admiration, Yves Coppens voit dans les théories de l’abbé Gillard sur les mégalithes une approche extravagante méritant toutefois l’intérêt.

L’auteur présente d’abord ses victimes, les Monuments mégalithiques : « les Alignements de Carnac qui, à l’origine, partaient toujours d’un tumulus et étaient jalonnés sur toute leur longueur mais d’un seul côté par un véritable chapelet d’autres tumulus, se répartissent en 4 champs dont les noms : Ménec : Mémorial, Kermario : Cité des Morts, Kerlescan : Cité des Cendres et Menée- Vihan : Petit Mémorial, ne laissent subsister aucun doute sur leur destination. Ils furent construits entre 2300 et 2000 avant Jésus-Christ sur l’initiative de Missionnaires égyptiens, les Missionnaires des Mégalithes comme on les appelle, par des gens à tête allongée qui arrivent à Carnac, aux appels des Prêtres, avec leurs morts en urnes ou en sacs. [...] » II est bien évident que la plupart des signes dolméniques sont cultuels, que leurs associations peuvent correspondre parfois à un texte ou une idée et qu’il doit y avoir plus d’un lien entre la religion des bâtisseurs de Mégalithes et celle des bâtisseurs d’Églises puisque toutes deux ont pris naissance sur les bords de la Méditerranée orientale ; mais il est aussi évident que cette correspondance de symboles est un prêche, Monsieur le Recteur ! Nous ne sommes pas moins admiratifs devant cette imagination et cette aisance et une telle démonstration, par sa simplicité et son audace valait qu’on s’y attarde.
https://broceliande.brecilien.org/Gilla ... -687#nh2-1

Depuis des années, l’Association pour la Sauvegarde des œuvres de l’Abbé Gillard assure la conservation et la mise à disposition du public des 17 livrets écrits par l’Abbé Henri Gillard.
« Encyclopédie de Brocéliande » et l’adresse du site internet : http://broceliande.brecilien.org

17, ici gît l'Art. :amen:

:hello:
Modifié en dernier par C. Alverda le 23 sept. 2022, 14:57, modifié 1 fois.
Répondre