Re: Décryptage des parchemins

Rennes-le-Chateau, l'abbé Saunière, mystères, trésor, graal, Arche d'Alliance, tombeau, Boudet, Rennes-les-Bains, étude, recherche, partage ... etc. Tout est là !
Règles du forum
Il est impératif de lire les règles avant de poster sur le forum!

Aides du forum
Si vous avez des difficultés pour poster votre message (édition, mise en page, BBcodes...) consultez la F.A.Q. ou consultez le guide:
Créer du texte en gras, italique et souligné - Changer la taille ou la couleur du texte - Puis-je combiner les balises de mise en forme ? - Citation dans les réponses - Créer une liste - Créer un lien vers un autre site - Ajouter une image à un message - Insérer une video - Envoyer une image depuis son ordinateur
Répondre
Avatar du membre
cardou
chercheur de trésors
Messages : 1381
Enregistré le : 22 févr. 2003, 00:48
Localisation : Blanchefort 11190
Contact :

Re: Décryptage des parchemins

Message par cardou »

Avatar du membre
Philemon
ANIMATEUR +
Messages : 434
Enregistré le : 21 mai 2011, 15:44

Re: Décryptage des parchemins

Message par Philemon »

Merci Jean Claude.

Je crois qu'Aronnax va encore me parler de synchronicité...

:biggrin:

Philemon
Cliquez ici pour accéder au >>>>>>>>Blog consacré au Mensonge des Papes :asmo8:
Avatar du membre
Philemon
ANIMATEUR +
Messages : 434
Enregistré le : 21 mai 2011, 15:44

Re: Décryptage des parchemins

Message par Philemon »

Salut à tous,

Et oui, l'annonce de Cardou ce matin du Graalfest à La Franqui, outre le fait que je n'avais jamais entendu parler de cet évènement que je partage depuis ce matin, entre en pleine synchronicité avec le réveil du topic "énigme Saunière et son église" initié par Aronnax...

Il ne s'agit pas du troisième bénitier mais du post d'Hercule déposé il y a peu de temps mais que je n'avais pas lu...

Voici un extrait des travaux de Marc Rambiel au sujet de la prétendue appartenance maçonnique d'Ernest CROS
Nous avons, il y a quelques années, rendu visite au regretté abbé Mazières, à la maison de retraite « Béthanie » à Carcassonne, désireux de faire le point sur une question qui nous tenait à coeur.
L'abbé Mazières nous a affirmé qu'il tenait de Cros lui-même la confirmation de son appartenance à la maçonnerie et nous l'a encore écrit dans une lettre traitant du même sujet.
Nous avons mené de notre côté notre propre enquête auprès des bibliothèques du Grand Orient, de la Grande Loge, du Droit Humain et de la Grande Loge Nationale Française. Il n'y a jamais eu d'Ernest Cros franc-maçon, pas plus qu'une loge nommée « Les Bons Enfants »

Sans porter atteinte à la mémoire de l'abbé Mazières, il nous semble que celui-ci a du faire une confusion avec un autre personnage, car il faut reconnaître que ces faits étaient déjà très éloignés dans le temps lorsque nous les avions évoqué avec lui ... Là aussi nous attendons une information éventuelle, car celà permettrait de retrouver la piste de la dalle de Coumesourde, ne l'oublions pas ... "

Ce témoignage est intéressant car il nous prouve que c'est bien l'abbé René MAZIERES qui est l'auteur du Rapport CROS ...
Qui d'autre que l'abbé MAZIERES aurait pu se mettre une telle confidence, attesté par lui-même, sur Ernest CROS ? ...

Ensuite, je partage tout à fait l'analyse de Marc RAMBIEL sur la non-appartenance d'Ernest CROS à la Franc-Maçonnerie ...

Cette enquête de Marc Rambiel est intéressante, puisque sa visite à l'abbé Mazières semble être motivée en priorité par cette appartenance de Mr Cros à la FM (pour retrouver la pierre de Coumesourde...)

Première constatation, il confirme ce que tout le monde dit depuis très longtemps, Ernest Cros n'a jamais été FM, mais on le dit depuis 60 ans et cela ne semble toujours pas évident, donc je n'ai rien d'autre à dire : il n'est pas FM, point barre.

Ensuite le texte est plus confus (on ne sait qui parle, Marc Rambiel ou Hercule...).

Ce que dit Marc Rambiel (qui semble ignorer que c'est le père Mazières qui a rédigé le rapport Cros) n'est pas juste, le rapport Cros qui est la seule source affirmant l'appartenance de Cros à la FM, est rédigé 15 ans après la mort de Cros, à cette époque sa famille vit encore, ils possèdent encore des biens à Ginoles, Matthieu May, Conseiller à la Cour des Comptes, est tout sauf un rigolo et il est encore en activité... dire donc que Mazières s'exprime longtemps après les faits est faux ! Celui qui écrit le Rapport Cros croit fermement que Cros est un GM de la FM (Bailli du Temple !) sinon il ne l'écrirait pas, qui plus est quand on sait maintenant que c'est un prêtre.

Et comme Cros n'a pas pu dire à Mazières qu'il était FM...

A noter que dans l'ITV que Mazières donne à Pierre Jarnac (en 1979), il précise que ce n'est pas lui qui a rédigé la biographie d'Ernest Cros que l'on trouve à la première page.

Donc, selon moi, Mazières écrit le Rapport Cros mais en s'appuyant sur plusieurs témoignages pour construire son texte et, toujours selon moi, "l'information" sur les accointances maçonniques de Cros vient d'Henry de Monfreid...

Dans les premières années de l'affaire (avant l'Or de Rennes) on connait deux personnes qui fréquentent Rennes le Château et qui ont connu Ernest Cros : l'abbé Mazières qui fût curé de Quillan et Henry de Monfreid qui fût quasiment élevé avec les filles d'Ernest Cros et qui connaissait très bien l'ingénieur ! Très bien !

Il en parle plus de 20 fois dans ses livres ! Monfreid admirait Cros mais lui trouvait un aspect trop sévère, trop rigide... dans ses livres soit il se moque, gentiment, de lui, soit il lui tresse des louanges...

C'est donc lui qui donne à Mazières ces infos fantaisistes, et c'est parce que c'est Monfreid qui le dit à Mazières que celui ci donne du crédit à cette bio (pas exactement fausse, mais, à l'habitude de Monfreid, mêlant le vrai et le faux...)

Monfreid s'arrêtait régulièrement à Rennes (il était Président d'Honneur du Club des Chercheurs de trésors de Charroux) quand il allait de son domicile d'Ingrandes dans la Vienne à sa résidence familiale de La Franqui (de là la synchronicité de François...) et quand il allait au Château de Fajac la Selve, proche de RLC, pour rendre visite à son amie , la comtesse du Chatelet du Ferrier.

Philemon
Cliquez ici pour accéder au >>>>>>>>Blog consacré au Mensonge des Papes :asmo8:
Avatar du membre
Philemon
ANIMATEUR +
Messages : 434
Enregistré le : 21 mai 2011, 15:44

Re: Décryptage des parchemins

Message par Philemon »

Oh ! OUI !

Contrairement à Cros et à son père, Henry fut lui FM...

Mais à la façon Henry de Monfreid :

"L’énoncé des chefs d’accusation du procès intenté à Monfreid par ses
frères en maçonnerie, en 1915, n’a pas été conservé mais, on les déduit de ce
qui vient d’être dit : Monfreid compromet et déshonore la loge par sa conduite,
ses trafics et les condamnations qui l’ont frappé. En se comportant ainsi il a
violé ses serments maçonniques. Monfreid entretient en outre, on le suppose,
des relations difficiles avec Depui, mais aussi avec Thomas le brigadier des
douanes et Carreau, un moment gouverneur par intérim et Vénérable."

D'ailleurs rapidement :


« L’ordre du jour apporte ensuite l’instruction des faits reprochés au F∴ de
Montfred [sic]. Sur la proposition du F∴ Orateur et à l’unanimité, au nom de la
Loge il est décidé de demander à la G∴L∴D∴F∴ la radiation du F∴ de
Montfred jugé par l’At[elier] indigne d’appartenir désormais à la F∴M∴3. Le
nombre de Maît[res] existant momentanément sur les colonnes, n’étant pas
suffisant pour constituer un tribunal maç[onnique] régulier conformément à la
Constitution, le F∴ de Montfred ayant été condamné par les tribunaux locaux
comme il appert de l’extrait des jugements ci-joints, il n[ou]s est plus possible de
conserver ce F∴ parmi nous, il a mérité l’exclusion définitive de la F∴M∴ que
n[ou]s v[ou]s prions de prononcer contre lui. Nous avons retenu et déposé aux
archives le mémento du 2° degré qui lui était destiné, à la date où nous avons reçu
ce document, le destinataire était déjà entre les mains de la Justice et sa culpabilité
nous était apparue. Ayant violé ses serments maç[onniques] et agi contrairement à
la loyauté, à la probité & à l’honneur aucune circonstance atténuante ne pouvant
être invoquée, l’exclusion de l’Ordre s’impose. Nous vous prions donc de
sanctionner par votre approbation l’extrait du procès-verbal de notre dernière
ten[ue]. Veuillez recevoir TT∴C.C∴FF∴, l’assurance de nos sentiments frat[ernels]
dévoués. /. Le Vén[érable] Henri Carreau∴ »

Le 25 novembre 1915, au cours d’une tenue de la loge, Monfreid est définitivement radié.


Un peu plus loin dans son dossier judiciaire, Monfreid a encore des ennuis (c'était souvent avec la douane ou avec les anglais... donc !) et il écrit une lettre codée (!!!) à son père où il demande de faire intervenir les FM de sa connaissance et de citer les noms des amis FM de son père.*

Et Henry ne cite pas Ernest Cros alors que celui-ci est le meilleur ami de son père et qu'il a déjà rendu à plusieurs reprises service à Henry (pour son travail et surtout lors de sa succession de sa mère...), si Cros avait été FM, Henry aurait de mandé à son père d'intervenir pour qu'il vienne à son aide !

Henry de Monfreid considérait la FM comme un club de relations publiques qui rendait service à ses membres... rien de plus !

:innocent:

Philemon

P.S : Je viens de parler avec la fille de Me May (celui du rapport Cros) qui m'a confirmé que bien que d'origine juive (les May) son père était baptisé et que Ernest Cros était catholique et que ses filles se sont mariées à l'église... pour ceux qui le disaient FM et Johannite !

PS 2 : George de Monfreid était peintre, il fut l'exécuteur testamentaire de Gauguin et bénéficiait d'une fortune personnelle importante ce qui lui assurait des amitiés dans le Monde...
Cliquez ici pour accéder au >>>>>>>>Blog consacré au Mensonge des Papes :asmo8:
Avatar du membre
Philemon
ANIMATEUR +
Messages : 434
Enregistré le : 21 mai 2011, 15:44

Re: Décryptage des parchemins

Message par Philemon »

Pan sur le bec !

Je l'avais pourtant signalé, le post d'Hercule n'est pas précis, on ne sait si c'est Marc qui parle ou lui...

Donc je précise, suite à un signalement d'Aronnax, que dans le rapport Cros on ne cite pas précisément la FM, on parle de Grand bailli du Temple et d'idéologie Johannite (qui peut faire référence à une loge écossaise)

La mention de membre de la FM et le nom de la Loge sont évoqués un peu plus tard dans le livre de Franck Marie (Études critiques), mais dans le livre toutes les infos sur Cros sont : "tirées des archives privées de l'abbé Maizières"

Ce qui ne change pas fondamentalement mon post.

Il fallait que cela soit précisé.

Philemon
Cliquez ici pour accéder au >>>>>>>>Blog consacré au Mensonge des Papes :asmo8:
Avatar du membre
grominet
Spécialiste RLC
Messages : 787
Enregistré le : 01 mai 2014, 19:56

Re: Décryptage des parchemins

Message par grominet »

Bonjour à tous,

La lecture du texte proposé par Jauclin met en valeur le ARK tiré du codex Bezae.
Faut-il n'en déduire que ceci pointe seulement sur "Prince" ?
ἀρχή en grec est aussi le "commencement"...bien nommé car il est en tête de l'évangile de Jean.
Les annotateurs, s'il s'agit de "sortes sanctorum", ont l'habitude de pointer ainsi vers une autre page. Laquelle ? Je n'en sais malheureusement rien...
Cette technique était déjà utilisée par les Egyptiens...et condamnée par l'Eglise.
Le codex de St Germain a les mêmes particularités.

Le fait de voir apparaître τέλος (Fin) pourrait faire penser à "je suis le commencement et la fin" (souligné par Alpha et Omega).
Thierry Espalion
ANIMATEUR +
Messages : 400
Enregistré le : 14 août 2010, 01:43
Contact :

Re: Décryptage des parchemins

Message par Thierry Espalion »

Bonsoir à tous,
Pour rebondir sur le mot grec évoqué par Jauclin,
''ἀρχή'' qui pourrait s'écrire en lettres latines ''arce'', voici une petite observation récréative :
En considérant que le "d" est le retournement d'un ''p'', l'une des anagrammes de "et in arcadia ego" est ''petaino gia arce''.

PETAINO pour ''πεθαίνω'' signifiant MOURIR
GIA pour ''Για'' signifiant POUR
ARCE pour ''ἀρχή'' signifiant COMMENCEMENT

Cette anagramme pourrait signifier ''Mourir pour un commencement", autrement dit ''Mourir pour renaître''.
Ce qui rejoint la symbolique du Trident et du Phœnix, déjà véhiculée par Les bergers d'Arcadie.

Simple proposition récréative : )
"A tous ces hommes ayant œuvré dans l'ombre afin de transmettre le flambeau"
Thierry Espalion
Thierry Espalion
ANIMATEUR +
Messages : 400
Enregistré le : 14 août 2010, 01:43
Contact :

Re: Décryptage des parchemins

Message par Thierry Espalion »

Image

Le sigle du Codex Bezae, évoqué par Jauclin, avec l'alpha, l'oméga, le P et le S, pourrait suggérer la représentation de certains Chrismes.

Image
"A tous ces hommes ayant œuvré dans l'ombre afin de transmettre le flambeau"
Thierry Espalion
JAUCLIN
Spécialiste RLC
Messages : 879
Enregistré le : 28 août 2004, 12:39
Contact :

Re: Décryptage des parchemins

Message par JAUCLIN »

Bonjour à tous,

Les mots qui apparaissent en vert dans les études que je propose sont des liens cliquables .
* Théodulf et Leidrade

Théodulf d’Orléans avait des origines wisigothiques et était né vers 755 dans le nord-est de l’Espagne probablement en Catalogne ( région où l’on trouve des chrismes pyrénéens :Chrisme S).
Bonne journée

à plus :wink:
Thierry Espalion
ANIMATEUR +
Messages : 400
Enregistré le : 14 août 2010, 01:43
Contact :

Re: Décryptage des parchemins

Message par Thierry Espalion »

Ups, j'avais un peu trop survolé ! Je n'avais même pas vu le mot Chrisme.

Lorsque j'avais rencontré Franck Marie, il m'avait conseillé la lecture de la ''Bible de Theodulphe". Est-ce bien dans ce texte qu'est mentionnée Rhedasque ?
"A tous ces hommes ayant œuvré dans l'ombre afin de transmettre le flambeau"
Thierry Espalion
Thierry Espalion
ANIMATEUR +
Messages : 400
Enregistré le : 14 août 2010, 01:43
Contact :

Re: Décryptage des parchemins

Message par Thierry Espalion »

Si, comme Jauclin le propose, les ''sigles'' du Codex Bezae sont des marqueurs géographiques : celui avec l'alpha, l'oméga, le P et le S, qui rappelle un Chrisme, pourrait alors suggérer Alet-les-Bains.

Image

Les rues principales d'Alet-les-Bains dessinent un Chrisme ! A l'origine un Chrisme n'était que la fusion d'un khi et d'un iota, c'est à dire la superposition d'un X et d'un I.
Le sigle du Codex Bezae rappelle aussi en plusieurs points, le blason d'Alet-les-Bains.

Image

Au Nord-Est d'Alet, se trouve le village d'ARCE. Il y avait également sur les hauteurs du village, une tour. La disposition des sigles du Codex Bezae pourrait notamment rappeler celle de la Tour d'ARCE par rapport à Alet-les-Bains.

Image

Si l'hypothèse de marqueurs géographiques évoquée par Jauclin est bonne, alors un pôle culturel emblématique du secteur des deux Rennes, pourrait aussi avoir été suggéré.
"A tous ces hommes ayant œuvré dans l'ombre afin de transmettre le flambeau"
Thierry Espalion
Avatar du membre
grominet
Spécialiste RLC
Messages : 787
Enregistré le : 01 mai 2014, 19:56

Re: Décryptage des parchemins

Message par grominet »

Thierry Espalion a écrit : 13 janv. 2022, 12:24 Si l'hypothèse de marqueurs géographiques évoquée par Jauclin est bonne, alors un pôle culturel emblématique du secteur des deux Rennes, pourrait aussi avoir été suggéré.
Bonjour à tous,
Si le chrisme "pyrénéen" prend la suite du symbole XP (chrestos) païen trouvé sur certaines amphores (= bon augure) il y aurait une récupération.
En latin XP peut donner PaX trouvé sur le codex et repris sur le manuscrit. 186 pouvant donner 681.
P.Silvain
x
Messages : 3543
Enregistré le : 22 févr. 2003, 11:30
Localisation : Aiguille creuse
Contact :

Re: Décryptage des parchemins

Message par P.Silvain »

Aronnax a écrit : 14 janv. 2022, 10:38 Bonjour à tous.

Je pense qu'il est important de faire un distinguo entre les documents découverts par Bérenger Saunière dans son église (les "vrais parchemins") et les deux manuscrits en onciales qui reproduisent, avec des erreurs voulues, les deux passages des Evangiles.

C'est parce qu'ils confondent cet ensemble de documents, les "authentiques" et les "apocryphes", que beaucoup de chercheurs se "mélangent les pédales" et partent dans tous les sens.

Pour moi, les extraits des Evangiles, dont se sera servi le faussaire des années 1950-1960, ont été inspirés par des textes composés par "les premiers farceurs"... à la fin du 19° siècle. Quelles étaient leurs motivations ? :scratch:
Bonjour
Prenons l'exemple du PETIT PARCHEMIN
Veux-tu dire que le texte des évangiles du PP aurait été introduit par le farceur des années 60 qui l'aurait trouvé dans un fonds documentaire du
début du siècle ? Et qui l'aurait mis en page (3 croix, alignements, vides) ? Les farceurs de 1900 ou de 1950 ? :scratch:
UlpiaN

.
Thierry Espalion
ANIMATEUR +
Messages : 400
Enregistré le : 14 août 2010, 01:43
Contact :

Re: Décryptage des parchemins

Message par Thierry Espalion »

Aronnax a écrit : 14 janv. 2022, 10:38 Pour moi, les extraits des Evangiles, dont se sera servi le faussaire des années 1950-1960, ont été inspirés par des textes composés par "les premiers farceurs"... à la fin du 19° siècle. Quelles étaient leurs motivations ? :scratch:
Selon vous, Plantard le farceur, a ''créé'' les parchemins que l'on connaît, mais en utilisant des textes créés par les prêtres de la fin du XIXe siècle ! :stuart:

Après les avoir combattus avec virulence, vous rejoignez ceux qui ont défendu l'idée que Plantard a simplement rendu public ces ''parchemins'' et qu'il ne les a pas du tout créés !
Nous sommes quelques-uns à avoir défendu et étayé cette hypothèse, depuis longtemps.

De plus, voici encore quelques jours, vous étiez farouchement opposé à l'idée que Plantard ait pu recevoir ''des documents''. Ce que vous venez d'écrire montre que vous avez aussi changé d'avis sur ce point : )
"A tous ces hommes ayant œuvré dans l'ombre afin de transmettre le flambeau"
Thierry Espalion
Avatar du membre
crétin premier
ANIMATEUR +
Messages : 416
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: Décryptage des parchemins

Message par crétin premier »

PPSC s'est servi des vieilles pierres d'un ancien mur pour en construire un nouveau en rajoutant un ciment constitué des lettres surnuméraires et autres différences entre les apocryphes et les originaux...
Les textes originaux n'avaient pas besoin d'être "transmis" puisque le codex était connu de tous les lettrés... Mais, effectivement, rien ne prouve qu'il n'a pas été "aidé" dans sa démarche par ses aînés...
Personnellement je pense que PPSC n'a fait que présenter un ancien "mystère" sous une forme différente, un peu comme Boudet l'a fait avec sa VLC "farfelue" mais parfaitement claire pour qui sait la comprendre...
Il n'est d'ailleurs pas inconcevable qu'on découvre un jour un "montage" différent encore plus ancien que la VLC... Il est en effet peu probable qu'un "secret" soit confié à la seule transmission orale... Boudet l'atteste en affirmant que les Celtes connaissaient l'écriture...
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
Répondre