CHERCHEURS A L'ANCIENNE!

Rennes-le-Chateau, l'abbé Saunière, mystères, trésor, graal, Arche d'Alliance, tombeau, Boudet, Rennes-les-Bains, étude, recherche, partage ... etc. Tout est là !
Règles du forum
Il est impératif de lire les règles avant de poster sur le forum!

Aides du forum
Si vous avez des difficultés pour poster votre message (édition, mise en page, BBcodes...) consultez la F.A.Q. ou consultez le guide:
Créer du texte en gras, italique et souligné - Changer la taille ou la couleur du texte - Puis-je combiner les balises de mise en forme ? - Citation dans les réponses - Créer une liste - Créer un lien vers un autre site - Ajouter une image à un message - Insérer une video - Envoyer une image depuis son ordinateur
Répondre
Avatar du membre
Jasmina31
Spécialiste RLC
Messages : 690
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:49
Avertissements : 3

Re: CHERCHEURS A L'ANCIENNE!

Message par Jasmina31 »

Robin Corbuthion a écrit : 10 nov. 2021, 16:01 Bonjour Jasmine,

Pour l'église Saint Pierre, c'est Claire Captier-Corbu qui en a découvert l'emplacement, il y aé quelques années, en étudiant d'anciens extraits des confronts du compoix et d'actes notariés de Rennes-le-Château ... Claire a ensuite recherché sur le plan cadastral de RLC et elle y a découvert qu'il existe, dans le village, qu'une seule rue parfaitement orienté Est-Ouest qui a pu logiquement longer l'ancienne église Saint Pierre orienté Est-Ouest comme la majeure partie des églises de cet l'époque ...

Cette ruelle ou impasse est la première à droite en entrant dans le village par la grand-rue ...

Meilleures pensées
Hercule
Je n'entrerai pas dans un débat somme toute stérile . Quand "François de Hautpoul" a fini par obtenir le titre de Baron de Rennes en 1782, c'est qu'il avait prouvé que sur son fief de Rennes , il y avait 3 clochers donc 3 églises ./
- un autre détail et non des moindres , trouvé dans les archives du Tribunal de Perpignan , la condamnation d'un Rougé , arpenteur à Rennes le Château , aux "galères" de Toulon , pour avoir falsifié le cadastre de 1831 . La condamnation date de 1836 .
Voila qui interroge et on peut recouper avec les spoliations de terrains communaux dont parlent les compte rendus municipaux .

Pour ce qui est du décor , j'ai mon idée et comme elle ne plaira pas à tout le monde .. je fais voeux de silence sur ce sujet .

J'ai encore quelque chose au sujet de la famille de Nègre d'Able .
Jean Thimoléon de Nègre d'Able (1629-1703), fils de Pierre, achète en 1667, la seigneurie de Rodome.
J'oubliais un autre détail : ne pas confondre le Château de Nègre d'Able (aujourd'hui Belcaire)qui appartenait à la famille de Nègre d'Able (achat) et le Château d'Able (voisin de Belcaire ) qui est une ruine ....
"A l'école ils m'ont demandé ce que je voulais être quand je serai grand . J'ai répondu heureux . Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question , j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie" ... John Lennon
Robin Corbuthion
ANIMATEUR +
Messages : 339
Enregistré le : 15 août 2018, 15:46
Avertissements : 2

Re: CHERCHEURS A L'ANCIENNE!

Message par Robin Corbuthion »

Bonjour Jasmine,

Tu racontes vraiment n'importe quoi mais je ne sais pas s'il s'agit d'hystérie ou de mythomanie. Je pencherai pour la première possibilité ...

En 1782, François d'Hautpoul ne s'intéressait plus à ses titres du fait qu'il est décédé en 1753 ...

Quant aux "trois clochers" de la Seigneurie de Rennes, il y en avait plus ... Rennes, Granes, Les Bains de Rennes, St Juste, le Bézu ...

La Seigneurie de Rennes (Aude) au XVIIIème siècle*, par René Descadeillas

... En 1730, le domaine de François d’Hautpoul se borne, à Rennes, au château et aux terres qui en dépendent, aux deux métairies de Carla et de Capia, à quelques terres dispersées : en tout près de deux cents arpents. Aux Bains de Rennes, tout proches, trois métairies lui appartiennent, couvrant, réunies, une centaine d’arpents : Montferrand, Pech-des-Viala et Bordeneuve. Plus haut, il exploite les vastes bois de Bézis. A Granès et au Bézu, il cultive quelques terres. A ces revenus agricoles, il ajoute celui des bains de Rennes, dont les thermes sont déjà très fréquentés...
En novembre 1732, à 44 ans, il se marie avec une jeune orpheline de 19 ans, Marie de Nègre d’Ables, dernière représentante de la branche aînée de sa famille. De père en fils, ses aïeux sont baillis pour le roi du pays de Sault...
Au lendemain de son mariage, François d’Hautpoul est à la tête d’un joli domaine. Si nous tentons d’évaluer son revenu, nous trouvons, en droits féodaux : Rennes, 600 l. ; Granès, 250 l. ; Le Bézu, 600 l. ; les Bains de Rennes, 400 l., au total, 1.850 l. Les terres rapportent : à Rennes, 1.200 l., aux Bains, 355 l. Il faut compter pour peu de choses les terres de Granès et du Bézu. Mais le revenu des Bains de Rennes atteint près de 3.000 l., et c’est le revenu principal de la seigneurie.
Si nous y ajoutons le produit de la ferme de Niort, Roquefeuil et Mérial, soit 3.300 l., nous voyons que la situation de François d’Hautpoul est loin d’être négligeable. Car nous ne faisons pas état des albergues, peu élevées, qu’on peut évaluer, tant en argent qu’en nature, à une cinquantaine de livres. Ainsi, avec un peu plus de 9.800 l., auxquelles il faut joindre le produit des moulins, tant à Rennes qu’aux Bains, à Niort et Roquefeuil, à Granès et au Bézu, les redevances en nature payées par les fermiers : volailles, porcs gras, grains, légumes et fruits, laines, la maison d’Hautpoul, en cette première moitié du XVIIIème siècle, atteint un degré de prospérité auquel, trente ans plus tôt, elle n’eût jamais osé prétendre.
Si les aïeux de François avaient beaucoup d’enfants, la postérité de François est moins nombreuse. En 1733, pensons-nous, naît sa fille aînée, Marie. Nous ne pouvons pas savoir exactement quand naquit la seconde, prénommée Marie-Anne Elisabeth. Mais le 8 octobre 1737, on baptise son fils Joseph, qui mourra en bas âge le 8 mars 1739. Un mois plus tard, le 5 avril, naît une troisième fille, Marie-Anne Gabrielle (9 bis). Il n’aura pas d’autre enfant. Et l’absence de postérité mâle explique pourquoi, à la mort de François d’Hautpoul, s’éteindra la branche des Hautpoul de Rennes.
Dans les années qui suivent, le revenu de la seigneurie ne cesse de s’accroître, car, en 1739, la paroisse de Saint-Just et ses dépendances, rameau jadis détaché de Rennes, lui fait retour. Cette terre avait été donnée à Joseph d’Hautpoul, oncle de François, comme fief légitimaire, en 1699. Le voilà qui décède en 1739, ayant testé en faveur de son neveu François, et ne laissant à son autre neveu, Pierre-François d’Hautpoul de Seyres, le futur baron aux Etats de Languedoc, qu’un legs de 2.000 l. François accepte la succession sous bénéfice d’inventaire, en prenant acte de la substitution imposée dans le testament qui réserve, qu’en cas de décès du légataire, la seigneurie de Saint-Just reviendra de plein droit à Pierre-François, neveu du testateur au même degré. C
En 1750, les Hautpoul de Rennes ont en main la seigneurie tout entière. François d’Hautpoul a maintenant un homme d’affaires, Barthélémy Captier, qui réside au château ; il élève sa nombreuse famille qui grandit à l’abri de la gentilhommière.
Le 26 septembre 1752, Mgr François de Bocaud, évêque et comte d’Alet, se déplace à Rennes pour bénir le mariage de Marie d’Hautpoul, fille aînée de François, âgée de 19 ans, avec son cousin Joseph Marie d’Hautpoul-Félines, fils de Jean-Antoine, marquis d’Hautpoul-Félines, et de Catherine de Puysserguier. Ce mariage comblait les vœux des Hautpoul, car il réunissait deux branches de la famille éloignées depuis plus de trois siècles (13).
Une épreuve les attend : le 15 mai 1753, François d’Hautpoul meurt à Limoux, dans la maison de Grégoire de Fourn, lieutenant principal au sénéchal et au présidial, chez qui il s’était rendu (15). Il n’avait pas tout à fait soixante-cinq ans. Marie d’Ables reste seule avec ses deux dernières filles ; Elisabeth a 18 ans, Gabrielle, 14 à peine.
+ ECCE CRUCEM DOMINI + FUGITE, PARTES ADVERSAE +
VICIT DE LEO DE TRIBU JUDA, RADIX DAVID ! ALLELUIA !
Avatar du membre
Jasmina31
Spécialiste RLC
Messages : 690
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:49
Avertissements : 3

Re: CHERCHEURS A L'ANCIENNE!

Message par Jasmina31 »

En 1782, François d'Hautpoul ne s'intéressait plus à ses titres du fait qu'il est décédé en 1753 ...
Hercule , c'est plus une couche mais un blindage que tu tiens :biggrin:
Encore il faudrait que tu suives , nous avons deux "François" ,un mort en 1753 et un autre mort en 1794/96 ... :beg:

Atterris bonhomme ,et ne recopies pas Descadeillas ... ou tout autre "pré-mâché" sans vérifier les sources ..

Va plutôt mettre le nez dans les archives , et pas seulement celles de l'Aude , mais aussi celles des voisins et celles d'Espagne ..etc

Tu en apprendras beaucoup plus .
"A l'école ils m'ont demandé ce que je voulais être quand je serai grand . J'ai répondu heureux . Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question , j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie" ... John Lennon
Thierry Lefranc
chercheur
Messages : 77
Enregistré le : 01 mai 2011, 17:51

Re: CHERCHEURS A L'ANCIENNE!

Message par Thierry Lefranc »

Salut ma Belle :hello:
Jasmina31 a écrit : 12 nov. 2021, 11:01 Dans le livre : le Voisin et le migrant (lien qui a été effacé avec des posts précédents )
Peux-tu remettre le lien ou me l'envoyer ? merci à toi
Thy
Thierry Lefranc
chercheur
Messages : 77
Enregistré le : 01 mai 2011, 17:51

Re: CHERCHEURS A L'ANCIENNE!

Message par Thierry Lefranc »

Merci à toi, Jasmina, pour ce rappel, c'est gentil :good: , il nous manque les précisions qu'aurait pu nous apporter l'Ami Pel...
Thy
Avatar du membre
crétin premier
ANIMATEUR +
Messages : 370
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: CHERCHEURS A L'ANCIENNE!

Message par crétin premier »

certains y verront l'effet de la malédiction de l'or de Rennes, d'autres, comme GdS, y verront "un certain danger" plus terre à terre... on ne rigole pas avec la religion surtout quand il s'agit d'argent et de pouvoir...
touche pas au grisbi...
le seul conseil qui me vienne à l'esprit, c'est de te faire oublier quelques années avant qu'il ne soit trop tard...
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
Avatar du membre
Jasmina31
Spécialiste RLC
Messages : 690
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:49
Avertissements : 3

Re: CHERCHEURS A L'ANCIENNE!

Message par Jasmina31 »

crétin premier a écrit : 14 nov. 2021, 11:35 certains y verront l'effet de la malédiction de l'or de Rennes, d'autres, comme GdS, y verront "un certain danger" plus terre à terre... on ne rigole pas avec la religion surtout quand il s'agit d'argent et de pouvoir...
touche pas au grisbi...
le seul conseil qui me vienne à l'esprit, c'est de te faire oublier quelques années avant qu'il ne soit trop tard...
Dois je comprendre une menace derrière ce propos ? curieusement , là, le modérateur n'a pas de réaction .
C'est fort de café !
Je ne crois pas aux malédictions ..... de ce coté là , je ne crains rien .
ou est ce que je m'approche de trop près de la réalité ?
C'est donc que la piste est "bonne" .... non ?
Entre la mort de Marie de Nègre et l'arrivée de BS , il s'est passé plus de 100 ans et entre BS et nous , c'est la même chose .
Donc nous voulons démêler 200 ans d'Histoire et je ne peux pas parler de ce qu'il s'est passé juste après la mort de Marie de Nègre ? c'est balèze , tu ne penses pas ?
Et c'est pas les preuves qui manquent , puisqu'il y a les archives qui apportent énormément de choses ...
et quand on donne les liens , ils sont automatiquement effacés .
Moi je suis pour le partage .... mais visiblement "quelqu'un" a décidé d'utiliser la censure ... et pense "autrement" .... ce qui dommageable pour la vérité que je n'ai pas forcément (restons modeste) , mais c'est à moi de voir si je me trompe ou pas , ce n'est pas à quelqu'un d'autre d'en décider sauf si il y a des arguments et des preuves pour dire que je fais fausse route , et pour cela qu'il faut un dialogue et pas un "clouage de bec" .
"A l'école ils m'ont demandé ce que je voulais être quand je serai grand . J'ai répondu heureux . Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question , j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie" ... John Lennon
Avatar du membre
grominet
Spécialiste RLC
Messages : 713
Enregistré le : 01 mai 2014, 19:56

Re: CHERCHEURS A L'ANCIENNE!

Message par grominet »

Bonjour à tous
Oui mais qui était le trésorier des états ?
Quelles seront ses missions confiées par le roi ?
Quels sont les liens avec Mgr Dillon ?
Beaucoup d’argent va circuler
Le curé de RLB futur proscrit devait avoir son opinion.
Avatar du membre
Jasmina31
Spécialiste RLC
Messages : 690
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:49
Avertissements : 3

Re: CHERCHEURS A L'ANCIENNE!

Message par Jasmina31 »

1781
nous avons Charles de la Cropte de Chanterac à la tête du diocèse d'Alet , et nous savons qu'il investit dans les chemins et les ponts dans son diocèse .
Il aide notamment le curé Félix Armand , curé de Saint Martin Lys ... qui percera le célèbre "trou du curé" .
https://books.google.fr/books?id=Yi44ug ... nt&f=false

Au diocèse de Carcassonne nous avons Jean Auguste de Chastenet de Puysegur
et Dillon est à Narbonne .

En 1800 le diocèse d'Alet sera démantelé ...
"A l'école ils m'ont demandé ce que je voulais être quand je serai grand . J'ai répondu heureux . Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question , j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie" ... John Lennon
Avatar du membre
grominet
Spécialiste RLC
Messages : 713
Enregistré le : 01 mai 2014, 19:56

Re: CHERCHEURS A L'ANCIENNE!

Message par grominet »

Jasmina31 a écrit : 14 nov. 2021, 16:42 1781
nous avons Charles de la Cropte de Chanterac à la tête du diocèse d'Alet , et nous savons qu'il investit dans les chemins et les ponts dans son diocèse .
Un de ceux, donc, qui seront mis à contribution par Charles Bernard de Ballainvilliers ? (après 1786)
Lecteur lui aussi ?
Psalterium Electense juxta breviarium illustrissimi et reverendissimi in Christo patris D. D. Caroli de La Cropte de Chanterac, episcopi et comitis
Electensis auctoritate ac venerabilis ejusdem ecclesiae capituli consensu editum. Toulouse, J. Dalles. In-f°, 656-38-CLXIV p. (relié). 1774
https://archivesdepartementales.aude.fr ... e_ndeg.pdf
Décidément, à Alet, la bibliothèque devait être bien fournie ?

Au moment où certains de ces livres étaient édités, un des futurs maires de Toulouse venait à RLB.
Prendre les eaux ? ou, connaissant la présence de fossiles, s'intéresser aussi aux mines comme il l'a fait en Ariège ?
http://minesite.blogg.org/serge-barlan- ... a144765410
Avatar du membre
Jasmina31
Spécialiste RLC
Messages : 690
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:49
Avertissements : 3

Re: CHERCHEURS A L'ANCIENNE!

Message par Jasmina31 »

Où l'on lit que le MARQUISAT DE ROQUEFEUIL BLANCHEFORT serait du "flan" !!!
Source : Bulletin de la Société héraldique et généalogique de France, Volume 1
De Société héraldique et généalogique de France,
PAGE 560 et suivantes :
https://books.google.fr/books?id=1uY2AQ ... 22&f=false

Ce qui remet en question le titre de "Marquise de Blanchefort" sur la stèle de Marie de Nègre .... mais aussi bien d'autres choses .
En espérant que ce post restera , au moins pour Cardou .
"A l'école ils m'ont demandé ce que je voulais être quand je serai grand . J'ai répondu heureux . Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question , j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie" ... John Lennon
Avatar du membre
cardou
chercheur de trésors
Messages : 1375
Enregistré le : 22 févr. 2003, 00:48
Localisation : Blanchefort 11190
Contact :

Re: CHERCHEURS A L'ANCIENNE!

Message par cardou »

Jasmina a écrit
En espérant que ce post restera , au moins pour Cardou
Merci ça m'intéresse et surtout mon ami le chatelain de RLC
Avatar du membre
Jasmina31
Spécialiste RLC
Messages : 690
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:49
Avertissements : 3

Re: CHERCHEURS A L'ANCIENNE!

Message par Jasmina31 »

cardou a écrit : 25 nov. 2021, 10:57
Jasmina a écrit
En espérant que ce post restera , au moins pour Cardou
Merci ça m'intéresse et surtout mon ami le chatelain de RLC
J'espère qu'il aime les vieilles pierres parce que pour le reste de l'Histoire du château , il risque d'être quelque peu déçu ou sur sa faim ... quoique si on reste philosophe on pourrait presque en rire .
"A l'école ils m'ont demandé ce que je voulais être quand je serai grand . J'ai répondu heureux . Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question , j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie" ... John Lennon
Avatar du membre
Jasmina31
Spécialiste RLC
Messages : 690
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:49
Avertissements : 3

Re: CHERCHEURS A L'ANCIENNE!

Message par Jasmina31 »

Petit souvenir pour les "anciens" qui ne l'ont pas .
Actes du colloque de Rennes le Château - 2012
Presque 20 ans déjà .... :biggrin:
https://halshs.archives-ouvertes.fr/hal ... 6/document
"A l'école ils m'ont demandé ce que je voulais être quand je serai grand . J'ai répondu heureux . Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question , j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie" ... John Lennon
Avatar du membre
Jasmina31
Spécialiste RLC
Messages : 690
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:49
Avertissements : 3

Re: CHERCHEURS A L'ANCIENNE!

Message par Jasmina31 »

La Marquise de Poulpry possédait le Château de Joyeuse à Couiza(Aude) . Voici comment : "Le château seigneurial des de Voisins et de Joyeuse a été inscrit aux Monuments historique le 4 septembre 1913.
En 1518, l'héritière Françoise de Voisins ,dame d'Arque épousa Jean de Joyeuse, originaire du Vivarais.
Vers 1540 – 1550, il entreprendra la construction du château de Couiza.
Guillaume, son fils, seigneur de Saint-Didier, de Laudun, de Puyvert et d’Arqueset chef de la Ligue y réside. Henriette Catherine Duchesse de Joyeuse, veuve du "balafré"(Charles de Guise) le cède, en 1646 à Claude de Rébé, neveu de l'archevêque de Narbonne.
Marie de Montpensier , la fille d'Henriette Catherine Duchesse de Joyeuse , fut le parti le plus riche de France .Elle épouse Gaston de France duc d'Orléans et meurt en couche en 1627 .
Ils ont une fille Anne Marie Louise d'Orléans dite la "Grande Demoiselle" qui décède en 1693 .. elle avait épousé secrètement Antonin Nompar de Caumont, premier duc de Lauzun , qui l'a très vite abandonnée . Elle n'aura pas de descendance . Je ne sais pas qui en hérite , Lauzun ou quelqu'un d'autre .

La seigneurie est vendue en 1746 à Castanier d'Auriac dont l'héritière, la marquise de Poulpry émigra. Le château fut vendu comme bien national et restauré dans les années 1960 ...

Pour Lauzin ( un proche de Fouquet ?!) Ce qu'en dit le Duc de Castries
https://www.revuedesdeuxmondes.fr/wp-co ... 5a3129.pdf

https://archive.org/details/lauzununcou ... 7/mode/2up

Le testament politique de Richelieu donne une version des faits ( celui des vainqueurs )
https://books.google.fr/books?id=gKbKe4 ... on&f=false

En attendant on ne sait pas réellement qui a vécu au château de Couiza entre 1693 et 1746 , surtout quand on voit la démographie de Couiza à cette époque . (voir les posts sur le topic de Boudet et LVC )
"A l'école ils m'ont demandé ce que je voulais être quand je serai grand . J'ai répondu heureux . Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question , j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie" ... John Lennon
Répondre