Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Rennes-le-Chateau, l'abbé Saunière, mystères, trésor, graal, Arche d'Alliance, tombeau, Boudet, Rennes-les-Bains, étude, recherche, partage ... etc. Tout est là !
Règles du forum
Il est impératif de lire les règles avant de poster sur le forum!

Aides du forum
Si vous avez des difficultés pour poster votre message (édition, mise en page, BBcodes...) consultez la F.A.Q. ou consultez le guide:
Créer du texte en gras, italique et souligné - Changer la taille ou la couleur du texte - Puis-je combiner les balises de mise en forme ? - Citation dans les réponses - Créer une liste - Créer un lien vers un autre site - Ajouter une image à un message - Insérer une video - Envoyer une image depuis son ordinateur
Répondre
Thierry Espalion
Animateur
Messages : 295
Enregistré le : 14 août 2010, 01:43
Contact :

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par Thierry Espalion »

Merci Heinrich,
Nous pourrions suspecter une erreur volontaire sur le verset désigné, afin d'attirer l'attention sur le 144 ...

Concernant le thème évoqué par Grominet :
Le fait est que l'abbé associe les formes rondes et carrées ... Un autre exemple se trouve au paragraphe où il écrit "Trois des côtés d'une maison CARREE" tout près du CERCLE !
Ce passage est intéressant à plus d'un titre. L'un d'entre eux semble être de suggérer le fameux fauteuil du diable ... J'y reviendrai lorsque j'aurais plus de temps : )
"A tous ces hommes ayant œuvré dans l'ombre afin de transmettre le flambeau"
Thierry Espalion
P.Silvain
x
Messages : 3479
Enregistré le : 22 févr. 2003, 11:30
Localisation : Aiguille creuse
Contact :

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par P.Silvain »

Thierry Espalion a écrit : 29 avr. 2021, 16:40 Merci Heinrich,
Nous pourrions suspecter une erreur volontaire sur le verset désigné, afin d'attirer l'attention sur le 144 ...
Le fait est que l'abbé associe les formes rondes et carrées ... Un autre exemple se trouve au paragraphe où il écrit "Trois des côtés d'une maison CARREE" tout près du CERCLE !
RAPPEL
Ma Jérusalem céleste est représentée par un CERCLE
La Nouvelle Jérusalem est son CARRE de quadrature et son côté MESURE 144 00 Coudées Royales...

:hello:
.
heinrich
Membre RLC
Messages : 20
Enregistré le : 09 déc. 2019, 19:48

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par heinrich »

Ps. 144.4 : "De génération en génération on louera vos oeuvres, et on publiera votre puissance."
Boudet pouvait du moins l'espérer... et il ne s'est pas trompé !
Combien de rééditions à ce jour, ne serait-ce que de LVLC ? :wink:
Ce n'est peut-être pas la seule fois où il utilise les psaumes pour passer un message personnel, et édifiant.
Avatar du membre
Jasmina31
Spécialiste RLC
Messages : 712
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:49
Avertissements : 2

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par Jasmina31 »

Thierry Espalion a écrit : 29 avr. 2021, 14:56 Bonjour Heinrich,
Je suppose que lorsque quelqu'un qui n'intervient que très rarement sur le forum, apparaît, cela signifie qu'il a probablement une réflexion intéressante à partager ; )

La citation de l'abbé Boudet : « Le Seigneur est grand et au-dessus de toute louange : il n'y a point de fin à sa grandeur. » (1)
Il précise ensuite (1) Ps.144 v. 4

Nous pouvons lire au Psaume 144 Verset 4 :

Image


La citation de l'abbé semble plutôt correspondre au Psaume 145 Verset 3 :

Image

Ailleurs, nous pouvons trouver une référence au Psaume 144 mais verset 3 (et non pas le verset 4) :

Image

Quoi qu'il en soit ce n'est pas le Psaume 144 Verset 4 ... Une "erreur" semble bien s'être glissée dans la note de bas de page de la VLC.

Avez-vous eu le temps de trouver le livre des Psaumes de la Bible Carrières ? Moi pas : )
A plus tard ...
Psaume 144 .4 Bible Massorétique
4 L’homme ressemble à un souffle, ses jours sont comme une ombre qui passe.
145.3
3 Grand est l’Eternel et justement glorifié, sa grandeur est sans bornes.


https://www.mechon-mamre.org/f/ft/ft26e4.htm
Ben quoi ? pas content de savoir qu'on est bien peu de choses ? ....
"A l'école ils m'ont demandé ce que je voulais être quand je serai grand . J'ai répondu heureux . Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question , j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie" ... John Lennon
Thierry Espalion
Animateur
Messages : 295
Enregistré le : 14 août 2010, 01:43
Contact :

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par Thierry Espalion »

heinrich a écrit : 29 avr. 2021, 17:48 Ps. 144.4 : "De génération en génération on louera vos oeuvres, et on publiera votre puissance."
Boudet pouvait du moins l'espérer... et il ne s'est pas trompé !
Combien de rééditions à ce jour, ne serait-ce que de LVLC ? :wink:
Ce n'est peut-être pas la seule fois où il utilise les psaumes pour passer un message personnel, et édifiant.
Intéressant en effet : )
Pouvez-vous préciser votre pensée, au sujet des psaumes ?

L'erreur sur le verset indiqué en bas de page a le mérite d'attirer l'attention du lecteur érudit. Quoi qu'il en soit, l'abbé a fait le choix de citer un verset du Psaume 144 en cette page associée au cercle.
On retrouvait cette même association en page 144 (j'y reviendrai en détails).

Pour la page qui nous intéresse, la notion de triple enceinte se trouve en plus associée à la valeur 144, ce qui pourrait constituer une allusion à la Jérusalem Celeste, chère à P.Sylvain.
"A tous ces hommes ayant œuvré dans l'ombre afin de transmettre le flambeau"
Thierry Espalion
heinrich
Membre RLC
Messages : 20
Enregistré le : 09 déc. 2019, 19:48

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par heinrich »

Thierry Espalion a écrit : 30 avr. 2021, 13:50
heinrich a écrit : 29 avr. 2021, 17:48 Ps. 144.4 : "De génération en génération on louera vos oeuvres, et on publiera votre puissance."
L'erreur sur le verset indiqué en bas de page a le mérite d'attirer l'attention du lecteur érudit.
Oui, et de permettre une signature très "sulpicienne", type "Boudet et alii".
:hello:
Thierry Espalion
Animateur
Messages : 295
Enregistré le : 14 août 2010, 01:43
Contact :

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par Thierry Espalion »

Bonjour à tous,
Concernant la notion de triple enceinte, on la retrouve également aux Enfers...
"A tous ces hommes ayant œuvré dans l'ombre afin de transmettre le flambeau"
Thierry Espalion
Thierry Espalion
Animateur
Messages : 295
Enregistré le : 14 août 2010, 01:43
Contact :

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par Thierry Espalion »

Pour en revenir au véritable auteur de la phrase ''Bergère'' :
J'ai déjà abordé la page 22 de la VLC. L'abbé choisit d'y évoquer à plusieurs reprises, la succession des jours et des nuits. Il semble suggérer ainsi la succession du BLANC et du NOIR afin de faire allusion à l'échiquier.

Il se trouve qu'en plus de cela, à partir de la citation de César où se trouve la première référence à la succession jour/nuit, il est inscrit dans le reste de la page exactement 128 mots !!!
La probabilité était faible me semble-t-il !
La 22e case de l'échiquier est le point de départ du CHEVAL dans la procédure liée à la phrase ''Bergère'' de 128 lettres !
Rappelons que, dans la VLC, le mot CHEVAL a été inscrit 22 fois ! De plus, juste avant la 22e page, l'abbé Boudet expose en parallèle, une longue liste de correspondances de mots languedociens et anglais. Le 22e mot concerne le fait de "compter'' !!!
Et dans la colonne des mots anglais, où des espaces non nécessaires semblent avoir été ajoutés entre certains mots, induisant ainsi plusieurs sauts à la ligne, le mot Rock apparait sur la 64e ligne. Or ''Roque'' est le nom d'une technique du jeu d'échec.

Sans citer toutes les autres références à la 22e case de l'échiquier placées dans la VLC, il m'apparaît déjà évident que l'abbé Boudet a souhaité faire référence à la technique de chiffrement liée à la phrase ''Bergère''.

D'autant plus que, toujours en page 22, en plus des 128 mots rencontrés, apparaît l'unique mention de PROSERPINE dans tout l'ouvrage. Proserpine (Perséphone) pourrait justement être la ''Bergère'' de Poussin...

Je note enfin que l'abbé n'a pas cité scrupuleusement les écrits de César issus de la Guerre des Gaules. L'abbé choisit d'y évoquer Pluton, alors que César évoquait ''Dis Pater". Le fait d'avoir choisi de le traduire par Pluton, lui permettait d'évoquer en cette page 22, son épouse Proserpine.
En modifiant les écrits de César, son intention pourrait être également, d'attirer l'attention du lecteur érudit afin de mettre en lumière le ''Dis Pater'' gaulois...
"A tous ces hommes ayant œuvré dans l'ombre afin de transmettre le flambeau"
Thierry Espalion
garamus
ANIMATEUR +
Messages : 390
Enregistré le : 04 déc. 2011, 10:06

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par garamus »

Tes remarques sont pertinentes sur le 22 et le 64; Mais quelle est l'étape suivante? Quel est le but? Comme avec Vigenere, le jeu d'échec est un moyen pour aller plus loin, un "code" dans une logique hermétiste probablement
On ne peut dessiner le simple, qu'après une étude approfondie du complexe
Thierry Espalion
Animateur
Messages : 295
Enregistré le : 14 août 2010, 01:43
Contact :

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par Thierry Espalion »

Pour commencer cela démontre que la phrase ''Bergère'' est l'œuvre des prêtres de la fin du XIXe siècle !
Elle peut désormais être étudiée, sans être qualifiée de ''fake introduit par Plantard''.

C'est déjà un grand pas en avant, car il n'y a pas si longtemps certains prétendaient encore qu'elle était une création de Plantard.
"A tous ces hommes ayant œuvré dans l'ombre afin de transmettre le flambeau"
Thierry Espalion
garamus
ANIMATEUR +
Messages : 390
Enregistré le : 04 déc. 2011, 10:06

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par garamus »

Pour moi, les fakes de PP sont comme ceux de Boudet (qui nous en fait à longueur de pages). il faut décoder. Et les techniques de codage sont parfois les mêmes chez PP et chez les prêtres; Je pars de ce postulat; Je sais pour différentes raisons que la phrase "bergere" est valide, peu importe le créateur, puisque Boudet comme PP servent l'énigme...Selon moi.

Une piste intéressante possible(si tu ne sais pas?): Le carré magique de mercure est le carré de 8 (donc même nombre de cases qu'un jeu d'échec). Et le 22 est sur la case 22 (enfin tout dépend d'où on part); Cette conjonction pourrait bien nous amener à ce carré de 8! Et après, on rentre dans l'hermétisme du carré de mercure et je ne sais pas assez bien utiliser ces carrés pour savoir aller plus loin; Mais la case 22 est marquée du 22 (si on part du 1 dans ce carré de mercure
Lien (aller à mi page pour le carré de mercure)
https://journals.openedition.org/bibnum/1207
On ne peut dessiner le simple, qu'après une étude approfondie du complexe
Thierry Espalion
Animateur
Messages : 295
Enregistré le : 14 août 2010, 01:43
Contact :

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par Thierry Espalion »

En effet, j'avais déjà croisé les différents carrés magiques lors de mes recherches : )

Je pense pour ma part, qu'il est important de déterminer la provenance réelle des éléments à notre disposition.
"A tous ces hommes ayant œuvré dans l'ombre afin de transmettre le flambeau"
Thierry Espalion
garamus
ANIMATEUR +
Messages : 390
Enregistré le : 04 déc. 2011, 10:06

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par garamus »

Je te comprends, Thierry. Mais l'amont peut se vérifier aussi par l'aval. Si la trouvaille est belle et cohérente, elle accrédite la compétence du créateur, qui soit-il.

Cette convergence 22-carré de mercure- jeu d'échec, me plait bien. Il doit y avoir un fil à tirer....
On ne peut dessiner le simple, qu'après une étude approfondie du complexe
Charly Alverda
ANIMATEUR +
Messages : 462
Enregistré le : 18 juil. 2012, 19:43

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par Charly Alverda »

Thierry Espalion a écrit : 12 mai 2021, 16:09 Pour commencer cela démontre que la phrase ''Bergère'' est l'œuvre des prêtres de la fin du XIXe siècle !
Elle peut désormais être étudiée, sans être qualifiée de ''fake introduit par Plantard''.

C'est déjà un grand pas en avant, car il n'y a pas si longtemps certains prétendaient encore qu'elle était une création de Plantard.
Bonjour,

Attention de ne pas être obligé de faire un pas en arrière ! Il ne faut pas oublier que L'Or de Rennes est un roman "steganographique" où tous les éléments présents forment une unité indissoluble, et si vous tirez le Fil d'Ariane, vous comprendrez pourquoi les deux hermétistes Tritheme et Vigenere ont été choisis sur l'échiquier où apparait l'étoile, 17ème carte du Tarot, et les raisons de l'omniprésence du nombre 22. De là à passer à la phrase "Bergère..." il n'y a qu'un saut.
Je considère, sagement, que le roman est seulement signé De Sede, il a fallu un grand praticien des échecs pour mettre tout cela en place.
:hello:
B. C. N. U. !
Avatar du membre
crétin premier
ANIMATEUR +
Messages : 327
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par crétin premier »

Thierry Espalion a écrit : 12 mai 2021, 11:33
Et dans la colonne des mots anglais, où des espaces non nécessaires semblent avoir été ajoutés entre certains mots, induisant ainsi plusieurs sauts à la ligne, le mot Rock apparait sur la 64e ligne. Or ''Roque'' est le nom d'une technique du jeu d'échec.

...

D'autant plus que, toujours en page 22, en plus des 128 mots rencontrés, apparaît l'unique mention de PROSERPINE dans tout l'ouvrage. Proserpine (Perséphone) pourrait justement être la ''Bergère'' de Poussin...

Je note enfin que l'abbé n'a pas cité scrupuleusement les écrits de César issus de la Guerre des Gaules. L'abbé choisit d'y évoquer Pluton, alors que César évoquait ''Dis Pater". Le fait d'avoir choisi de le traduire par Pluton, lui permettait d'évoquer en cette page 22, son épouse Proserpine.
En modifiant les écrits de César, son intention pourrait être également, d'attirer l'attention du lecteur érudit afin de mettre en lumière le ''Dis Pater'' gaulois...
Le roque aux échecs est une phase de jeu où le joueur bouge 2 pièces, le Roi et la Tour, en un seul coup... Ainsi le Roi prend la place initiale du Cheval et la Tour prend celle du Fou... Cela permet de "sortir" une Tour et de mettre le Roi à l'abri... Ce coup est interdit si cela fait passer le Roi sous un "échec"...
Ce roque pourrait signifier la mise à l'écart du Roi (Jésus) et l'émergence de la Tour (magdala=Marie Megadela)... Pluton Proserpine d'un côté et Jésus Marie de l'autre ???
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
Répondre