Re: Décryptage des parchemins

Rennes-le-Chateau, l'abbé Saunière, mystères, trésor, graal, Arche d'Alliance, tombeau, Boudet, Rennes-les-Bains, étude, recherche, partage ... etc. Tout est là !
Règles du forum
Il est impératif de lire les règles avant de poster sur le forum!

Aides du forum
Si vous avez des difficultés pour poster votre message (édition, mise en page, BBcodes...) consultez la F.A.Q. ou consultez le guide:
Créer du texte en gras, italique et souligné - Changer la taille ou la couleur du texte - Puis-je combiner les balises de mise en forme ? - Citation dans les réponses - Créer une liste - Créer un lien vers un autre site - Ajouter une image à un message - Insérer une video - Envoyer une image depuis son ordinateur
Avatar du membre
Philemon
chercheur
Messages : 89
Enregistré le : 21 mai 2011, 15:44

Re: Décryptage des parchemins

Message par Philemon »

Thierry Espalion a écrit : 16 oct. 2020, 18:27 Le fait est, que plusieurs personnes avant Plantard ont associé les valeurs 22 et 64, et plus clairement encore le 22 et l'échiquier.
Et ceci a été réalisé plus d'un demi-siècle avant Plantard.
Ces personnes sont notamment l'abbé Boudet, les concepteurs du domaine de l'abbé Saunière et d'autres encore ...

Mais tu t'es sans doute trop impliqué dans ''Plantard est à l'origine de tout" pour faire aujourd'hui machine arrière : )
Détrompe toi, Plantard est le résultat d'une marche avant !

Retourner vers Boudet et d'autres encore, comme tu dis serait pour le coup, une "machine" arrière !

Bon week end,

Philemon
Hey, il y a un trésor dans la maison d'à côté. - Il n'y a pas de maison à côté ! - Et bien construisons en une ! Groucho Marx
Robin Corbuthion
Animateur
Messages : 185
Enregistré le : 15 août 2018, 15:46
Avertissements : 2

Re: Décryptage des parchemins

Message par Robin Corbuthion »

Thierry Espalion a écrit : 16 oct. 2020, 18:27 Le fait est, que plusieurs personnes avant Plantard ont associé les valeurs 22 et 64, et plus clairement encore le 22 et l'échiquier.
Et ceci a été réalisé plus d'un demi-siècle avant Plantard.
Ces personnes sont notamment l'abbé Boudet, les concepteurs du domaine de l'abbé Saunière et d'autres encore ...
Mais tu t'es sans doute trop impliqué dans ''Plantard est à l'origine de tout" pour faire aujourd'hui machine arrière : )
Bonjour Thierry Espalion,

Je suis tout à fait de ton avis et ces personnes qui entouraient l'abbé Henri Boudet sont les prêtres de l'Aa locale ...

Certains sont connus mais d'autres de sont moins ou pas du tout ... Ils n'étaient qu'une douzaine au maximum ...

Philemon et Lange ne comprennent rien à cette affaire parce qu'ils ne respectent pas les fondamentaux ...

Mais avec le temps, ils évolueront rapidement à moins que Dieu ne les maintienne sous cette puissance d'égarement ...

2 Thessaloniciens 2

8Et alors paraîtra l'impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu'il anéantira par l'éclat de son avènement.
9 L'apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers,
10 et avec toutes les séductions de l'iniquité pour ceux qui périssent parce qu'ils n'ont pas reçu l'amour de la vérité pour être sauvés.
11 Aussi Dieu leur envoie une puissance d'égarement, pour qu'ils croient au mensonge,
12 afin que tous ceux qui n'ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l'injustice, soient condamnés ...

Meilleures pensées
Hercule
+ ECCE CRUCEM DOMINI + FUGITE, PARTES ADVERSAE +
VICIT DE LEO DE TRIBU JUDA, RADIX DAVID ! ALLELUIA !
Thierry Espalion
chercheur
Messages : 78
Enregistré le : 14 août 2010, 01:43
Contact :

Re: Décryptage des parchemins

Message par Thierry Espalion »

Bonjour à tous,
Il y a fort longtemps, j'avais évoqué l'intérêt des runes dans la résolution de cette énigme. Et notamment le fait que la graphie de la lettre M rappelle la rune du CHEVAL.
Les runes permettent une meilleure compréhension de nombreux jalons : la VLC, les réalisations de RLC, mais aussi d'autres jalons, comme le récit de l'excursion (Sesa tome 17) et le relevé de la fameuse Stèle.

Voici une observation associée à cette dernière : je précise tout d'abord que ce que je vais évoquer ci-dessous, n'est pas la seule utilité du M présent sur l'épitaphe.

En positionnant la fameuse Stèle de papier sur un échiquier de même hauteur, en la centrant parfaitement sur cet échiquier, on peut observer que :
- La 22e case contient la 22e lettre de l'épitaphe !
- La 22e case contient également la fameuse lettre M isolée ... cette lettre M isolée interpelle l'observateur. En plus de suggérer le Méridien et encore autre chose, ce "M" rappelle la graphie d'une rune que j'ai déjà évoquée dans la résolution de cette énigme. Cette rune ''M'' est la rune du CHEVAL !

Image

Remarquons que la barre horizontale de la croix se positionne sous la première ligne de l'échiquier et le début du texte de l'épitaphe vient se poser précisément sous la 2e ligne de l'échiquier.
De plus, un ''e'' minuscule est aussi contenu dans la 22e case, il interpelle l'attention car il aurait dû être écrit en majuscule. Le E (22e lettre) interpelle aussi l'attention par sa position surélevée. Il s'avère que la rune M associée au CHEVAL correspond à la lettre ''e'' (E). Les trois lettres présentent dans cette 22e case : M, E et e sont toutes associées à la rune du cheval !

Le fait que la 22e case contienne à la fois la 22e lettre, mais aussi la rune du CHEVAL, semble être une astuce pour suggérer l'importance de la 22e case de l'échiquier.
Elle est le point de départ du CHEVAL, pour parcourir de bond en bond, la totalité de l'échiquier dans la procédure de chiffrement/déchiffrement associée à cette épitaphe.

PS : Voici une image plus conforme à la réalité d'un échiquier. La précédente permettait juste de mieux voir les lettres dans la 22e case. Cette dernière est bien noire et cela a son importance : voir à ce sujet viewtopic.php?p=105609#p105609

Image
Modifié en dernier par Thierry Espalion le 19 oct. 2020, 19:24, modifié 1 fois.
"A tous ces hommes ayant œuvré dans l'ombre afin de transmettre le flambeau"
Thierry Espalion
Virgile
chercheur
Messages : 99
Enregistré le : 31 juil. 2020, 16:07

Re: Décryptage des parchemins

Message par Virgile »

Salut Thierry,
merci pour tes apports, juste une petite remarque, ton échiquier est à l'envers, F6 est une case noire. :wink:

ps : d'ailleurs la "22ème" case c'est F3 (parce qu'on compte à partir de A1)
Thierry Espalion
chercheur
Messages : 78
Enregistré le : 14 août 2010, 01:43
Contact :

Re: Décryptage des parchemins

Message par Thierry Espalion »

Merci Virgile,
Oui je sais que la 22e case est noire, c'est même un point important qui a été utilisé pour en souligner l'importance (j'en parlerai une autre fois : voir dans la partie Boudet et la vlc : viewtopic.php?p=105609#p105609).
J'avais préparé plusieurs images, mais j'ai choisi celle ci pour que les lettres se voient mieux.

Par contre, par convention, la 22e case est bien F6. Je l'avais vérifié. Mais je me contente d'évoquer la 22e case en ce moment.
Modifié en dernier par Thierry Espalion le 19 oct. 2020, 16:17, modifié 4 fois.
"A tous ces hommes ayant œuvré dans l'ombre afin de transmettre le flambeau"
Thierry Espalion
Virgile
chercheur
Messages : 99
Enregistré le : 31 juil. 2020, 16:07

Re: Décryptage des parchemins

Message par Virgile »

Thierry,
je ne le savais pas, étant joueur d'échecs, j'avoue qu'on ne donne jamais de numéro aux cases, on utilise les coordonnées. Si j'avais eu à les numéroter j'aurais commencé à A1, comme quoi...
Merci à toi pour les précisions.
@+
Avatar du membre
Philemon
chercheur
Messages : 89
Enregistré le : 21 mai 2011, 15:44

Re: Décryptage des parchemins

Message par Philemon »

Virgile a écrit : 19 oct. 2020, 15:05 Salut Thierry,
merci pour tes apports, juste une petite remarque, ton échiquier est à l'envers, F6 est une case noire. :wink:

ps : d'ailleurs la "22ème" case c'est F3 (parce qu'on compte à partir de A1)
:biggrin:

Gups !
Hey, il y a un trésor dans la maison d'à côté. - Il n'y a pas de maison à côté ! - Et bien construisons en une ! Groucho Marx
Avatar du membre
Philemon
chercheur
Messages : 89
Enregistré le : 21 mai 2011, 15:44

Re: Décryptage des parchemins

Message par Philemon »

Salut,

Bien évidemment que l'on ne situe pas les cases d'un échiquiers en comptant à partir de la case en haut à gauche... et qu'importe dans notre affaire que la case soit noire ou blanche !

Cette utilisation de la numérotation numérale n'étant jamais utilisée, Pierre Plantard détaille la procédure !

Ci dessous l'explication par Plantard du choix de la case 22 :

1 - Elle est transposable à l'architecture de l'église de RLC : il signale, en face des fonds baptismaux face à l'angle nord de l'échiquier...

2 Il utilise la statue de JB et Jésus pour marquer la case 8 (la case A - 8), c'est écrit : Jésus fixe la case 8

3 Le diable Asmodée qui regarde la case 15 (case B - 7), c'est aussi écrit !

4 "au dessus de la tête" du malin qui regarde la formule qui contient 22 lettres ! Par ce signe tu LE vaincras !

Et il embraye par le saut du cavalier (et pas du cheval) !!!!!

On ne peut plus clair !

Philemon


Image
Hey, il y a un trésor dans la maison d'à côté. - Il n'y a pas de maison à côté ! - Et bien construisons en une ! Groucho Marx
Thierry Espalion
chercheur
Messages : 78
Enregistré le : 14 août 2010, 01:43
Contact :

Re: Décryptage des parchemins

Message par Thierry Espalion »

Salut Philemon,
En quoi le fait que Plantard évoque cela, plus de 60 ans après les abbés Boudet et Sauniére, infirme-t-il tout ce que j'ai évoqué ?

PS : La pièce de l'échiquier nommée ''cavalier'' n'est rien de plus qu'un simple CHEVAL. Aucun cavalier n'est représenté sur le cheval.
"A tous ces hommes ayant œuvré dans l'ombre afin de transmettre le flambeau"
Thierry Espalion
Avatar du membre
Philemon
chercheur
Messages : 89
Enregistré le : 21 mai 2011, 15:44

Re: Décryptage des parchemins

Message par Philemon »

Thierry Espalion a écrit : 19 oct. 2020, 17:06 Salut Philemon,
En quoi le fait que Plantard évoque cela, plus de 60 ans après les abbés Boudet et Sauniére, infirme-t-il tout ce que j'ai évoqué ?
Parce que lui le dit, le montre et l'explique ! Parce qu'il dit qu'il parle de l'église de Rennes le Château, d'un échiquier et de la polygraphie du cavalier !
PS : La pièce de l'échiquier nommée ''cavalier'' n'est rien de plus qu'un simple CHEVAL. Aucun cavalier n'est représenté sur le cheval.
C'est le type même d'interprétation foireuse... il ne parle pas de cavalier, donc cheval c'est à peu près pareil... Pourquoi Jauclin, Silvain, Goudonet et les autres personnes qui interprètent la VLC n'en parlent pas ?

Dans l'ABC de RLC il y a une demie page de significations pour la case 22 ! On peut dire n'importe quoi sur un numéro, mais dans le cas qui nous importe, il n'y a aucun doute ! Aucun !

Philemon
Hey, il y a un trésor dans la maison d'à côté. - Il n'y a pas de maison à côté ! - Et bien construisons en une ! Groucho Marx
Thierry Espalion
chercheur
Messages : 78
Enregistré le : 14 août 2010, 01:43
Contact :

Re: Décryptage des parchemins

Message par Thierry Espalion »

Le 22 revêt plusieurs utilités pratiques et à de nombreuses reprises, il a été associé à l'échiquier... et cela, du temps des abbés Boudet et Saunière.

Tu devrais appliquer ta remarque à toi même. Relis ton article sur le 22 et l'échiquier (épisode 1) en prenant un peu de recul ...
Pour n'évoquer que le passage sur la préface de la réédition de la vlc, lorsque Plantard avait écrit que le 22 renvoyait au TAROT ... tu affirmais sans aucun conditionnel, qu'il fallait comprendre qu'il parlait de la case 22 de l'échiquier !!!

Sans oublier le passage sur Le serpent rouge, ni tes contradictions au sujet du document Norberto. Pour le coup, c'était bien plus que foireux (pour reprendre ton expression).
"A tous ces hommes ayant œuvré dans l'ombre afin de transmettre le flambeau"
Thierry Espalion
Robin Corbuthion
Animateur
Messages : 185
Enregistré le : 15 août 2018, 15:46
Avertissements : 2

Re: Décryptage des parchemins

Message par Robin Corbuthion »

Philemon a écrit : 19 oct. 2020, 17:17
Thierry Espalion a écrit : 19 oct. 2020, 17:06 Salut Philemon,
En quoi le fait que Plantard évoque cela, plus de 60 ans après les abbés Boudet et Sauniére, infirme-t-il tout ce que j'ai évoqué ?
Parce que lui le dit, le montre et l'explique ! Parce qu'il dit qu'il parle de l'église de Rennes-le-Château, d'un échiquier et de la polygraphie du cavalier !
PS : La pièce de l'échiquier nommée ''cavalier'' n'est rien de plus qu'un simple CHEVAL. Aucun cavalier n'est représenté sur le cheval.
...
Philemon

Bonjour Philemon,

Pourrais-tu me prouver que tout ce qu'écrit Pierre Plantard, hormis ses affabulations mytho-mystico-monarco-mérovingiennes, ne provient pas du dossier reçu de l'abbé Joseph Courtauly...

Tu écris toi-même qu'il a eu de la difficulté à se faire remettre ce dossier ... Tu as cru qu'il s'agissait de Ph; de Chérisey ... FAUX ! ...

Il s'agit tout simplement du dossier de l'abbé Joseph Courtauly dont ce dernier a eu toutes les peines du monde à se défaire ...

Ce sont bien la douzaine de prêtres de l'Aa locale qui ont aidé les abbés Saunière et Boudet à concevoir la symbolique chrétienne codée et très élaborée de l'Eglise Ste M.M. de Rennes-le-Château ... Tout est dans le "CODE AA RENNES-LE-CHÂTEAU, L'ENIGME" d'HERMAN TREIL ...

Tout ce que décrit Pierre Plantard dans son commentaire a été conçu et réalisé par les prêtres de l'Aa locale : la statuaire du Baptistère avec Jésus et St Jean-Baptiste, l'orientation des regards de ce dernier, le carrelage en échiquier, le bénitier avec le par ce signe tu le vaincras ...

Comment auraient-ils pu concevoir tout ce décorum sans même avoir eu l'idée d'en concevoir le codage ? ...

Je te signale en passant que le "LE" de "tu LE vaincras" a été rajouté plus tard par l'abbé Bérenger Saunière à la demande du petit cercle des prêtres de l'Aa locale, avec quelques autres modifications dans et hors de l'Eglise ...

Pierre Plantard a tout découvert entièrement et parfaitement ficelé, mais sans en comprendre le sens caché, alors, dans sa médiocrité, il a joué zt s'est auto-proclamé initié à trois balles, en s'attribuant la conception de ce CHEF-D'OEUVRE ! ...

Il faut vraiment que tu aies de la la merde dans les yeux et dans la tête pour ne pas piger tout cela ...

Cet aveuglement est simplement dû à tes blasphèmes ...

Meilleures pensées
Hercule
+ ECCE CRUCEM DOMINI + FUGITE, PARTES ADVERSAE +
VICIT DE LEO DE TRIBU JUDA, RADIX DAVID ! ALLELUIA !
Avatar du membre
Philemon
chercheur
Messages : 89
Enregistré le : 21 mai 2011, 15:44

Re: Décryptage des parchemins

Message par Philemon »

Bonjour,

Il est inutile de poursuivre ces échanges...

Si l'un de vous apporte un élément factuel qui permet de croire que ce processus cryptographique a été pensé, préparé et organisé ailleurs que dans l'entourage proche de Pierre Plantard, je suis prêt à revoir la chronologie.

Mais pour l'instant...

:shock:

Philemon
Hey, il y a un trésor dans la maison d'à côté. - Il n'y a pas de maison à côté ! - Et bien construisons en une ! Groucho Marx
Thierry Espalion
chercheur
Messages : 78
Enregistré le : 14 août 2010, 01:43
Contact :

Re: Décryptage des parchemins

Message par Thierry Espalion »

Bonsoir à tous,
Pour n'évoquer que le tome 17 de la SESA dans lequel a été publiée la fameuse STÈLE de papier. Voici quelques faits concrets :

1) Le fait est que le récit de cette excursion (sesa tome 17) est l'unique document officiel mentionnant une large dalle gravée, brisée dans son milieu et mesurant 1m30 sur 0m65. C'est factuel !
Le fait est que le récit de cette excursion (sesa tome 17) est l'unique document officiel où est présentée la fameuse épitaphe ! C'est factuel !
Le fait est que cette dalle et cette épitaphe ont toutes deux, disparu. C'est factuel !
Aucune des deux n'a par la suite été évoquée dans aucun autre document officiel. C'est factuel !

Le fait est que la fameuse phrase "Bergère pas de tentation ..." est composée de 128 lettres. Et pas n'importe lesquelles puisqu'elle est constituée des lettres pspraecum et de toutes les lettres de l'épitaphe visible dans ce document (128 lettres). C'est factuel !

Le paragraphe dans lequel est évoquée la dalle gravée et brisée dans son milieu, qui tout comme la fameuse épitaphe imprimée en vis-à-vis, est mentionnée pour la toute première et la dernière fois, avant de disparaitre, est un paragraphe constitué d'exactement 128 lettres !!!
C'est l'unique paragraphe du récit composé de 128 lettres !
C'est factuel !

2) Le fait qu'une erreur de lettre s'est glissée dans la table des matières, exactement au niveau du renvoi au récit de l'excursion ! C'est factuel !

Image

Une lettre F a été insérée dans le mot "juin" (6e mois de l'année). C'est factuel !

Ce qui semble suggérer astucieusement F6. La case F6 correspond à la fameuse 22e case de l'échiquier.

C'est l'unique ''erreur" de lettre commise dans la table des matières ! C'est factuel !

3) Le fait que, sur la 22e ligne du recit, la notion de comptage est suggérée : "grossir notre nombre". C'est factuel !

4) Le fait que, exactement la même notion de comptage "nombre de personnes", se retrouve sur la 22e ligne avant la fin du texte ! C'est factuel !

Je rappelle au passage que dans la VLC, le 22e mot de la liste de comparaison est l'unique mot de cette longue liste, qui soit associé à la notion de comptage, traduit par ''Calculer, Compter''. C'est factuel !

5) Le fait que la page où apparaît le relevé de la fameuse Stèle compte exactement 22 lignes écrites (texte+épitaphe) ! C'est factuel !

6) Et juste en dessous de la Stèle de papier, sont indiquées les valeurs numériques "deux" et "vingt" dont la somme donne 22. C'est factuel !

7) Le fait qu'en positionnant la fameuse Stèle de papier sur un échiquier de même hauteur et en la centrant parfaitement sur cet échiquier, sans parler de la présence de la rune du cheval, la 22e case contient la 22e lettre de l'épitaphe !
C'est factuel !

Est-il possible, de bonne foi, d'écarter tous ces éléments concrets, d'un revers de ''Tout cela n'est que hasard, hasard, hasard, hasard, hasard, hasard et encore hasard" ?
D'autant plus qu'il y a beaucoup d'autres éléments concrets ailleurs ...
Modifié en dernier par Thierry Espalion le 21 oct. 2020, 00:00, modifié 4 fois.
"A tous ces hommes ayant œuvré dans l'ombre afin de transmettre le flambeau"
Thierry Espalion
Avatar du membre
Philemon
chercheur
Messages : 89
Enregistré le : 21 mai 2011, 15:44

Re: Décryptage des parchemins

Message par Philemon »

1) Le fait que le paragraphe dans lequel est évoquée pour la toute première fois, la fameuse Stèle, est constitué d'exactement 128 lettres !!!
C'est factuel !
C'est l'unique paragraphe du récit composé de 128 lettres !
C'est factuel !
Quel paragraphe de 128 lettres parle pour la première fois de la fameuse stèle ?

:biggrin:

Philemon
Hey, il y a un trésor dans la maison d'à côté. - Il n'y a pas de maison à côté ! - Et bien construisons en une ! Groucho Marx
Répondre