Re: Décryptage des parchemins

Rennes-le-Chateau, l'abbé Saunière, mystères, trésor, graal, Arche d'Alliance, tombeau, Boudet, Rennes-les-Bains, étude, recherche, partage ... etc. Tout est là !
Règles du forum
Il est impératif de lire les règles avant de poster sur le forum!

Aides du forum
Si vous avez des difficultés pour poster votre message (édition, mise en page, BBcodes...) consultez la F.A.Q. ou consultez le guide:
Créer du texte en gras, italique et souligné - Changer la taille ou la couleur du texte - Puis-je combiner les balises de mise en forme ? - Citation dans les réponses - Créer une liste - Créer un lien vers un autre site - Ajouter une image à un message - Insérer une video - Envoyer une image depuis son ordinateur
Avatar du membre
Jasmina31
Animateur
Messages : 184
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:49

Re: Décryptage des parchemins

Message par Jasmina31 »

Le 24 juin est la date de naissance de JB
Quant à sa "décollation" , les dates divergent , il y a tout de même un consensus pour le 29 Août , pour le calendrier julien ce qui se traduit en calendrier grégorien au 11 septembre ....d'autres chrétiens comme les syriens fête la décapitation le 7 janvier ... j'ai trouvé une autre date le 24 septembre .... Le pauvre homme possède 3 crânes ... grâce au trafic des reliques . Lequel est bon ? nul ne le sait .
On le dit prophète , ce qui semble anti-nomique à moins qu'il ne fut grec , ce qui serait paradoxal ... la définition du mot prophète à l'Antiquité n'a rien à voir avec la définition actuel .
Le culte de saint Jean Baptiste s'est répandu dans toute la chrétienté au VIIème siècle, sous l'influence de saint Augustin. Avant il était un quasi inconnu en tant que Saint .
On dit qu'il est né 6 mois avant Noël
Le décalage de six mois entre la Saint-Jean et Noël est fondé sur l'Évangile de Luc (I,36) qui fait dire à l'ange Gabriel au moment de l'Annonciation (donc le 25 mars, logiquement neuf mois avant Noël) : " Voici, Élisabeth ta parente a conçu elle aussi un fils en sa vieillesse et celle qui était stérile est dans son sixième mois. " L'année chrétienne se trouve ainsi "cadrée", au sens étymologique du mot, autour de quatre points proches des solstices et équinoxes. A condition bien sûr d'y ajouter la Conception de Saint Jean-Baptiste qui est fêtée par l'église orthodoxe le 23 ou 24 septembre.
Ca c'est amusant si on aime le mythe arthurien
Gauvain, dans Perlesvaux, doit conquérir l'épée avec laquelle Jean-Baptiste fut décapité.
Gauvain est originaire des Orcades ... les connaisseurs connaissent et pour cause ....
Voir la partie "époque écossaise" 1470
https://fr.wikipedia.org/wiki/Orcades#Histoire

Hasard ????? ????? ????? ,,,,
« Quand l’homme se trouble et se décourage, il n’a qu’à penser à l’Humanité… La race humaine a créé la sagesse, la science et l’art, pourquoi serait-elle impuissante à créer la justice, la fraternité et la paix ? » (Léon Blum)
P.Silvain
x
Messages : 3167
Enregistré le : 22 févr. 2003, 11:30
Localisation : Aiguille creuse
Contact :

Re: Décryptage des parchemins

Message par P.Silvain »

Avant d'écrire d'autres âneries, demande à notre ami commun de te faire lire Daniel Massé
Ou bien ignore moi ...
Merci
Robin Corbuthion
Animateur
Messages : 192
Enregistré le : 15 août 2018, 15:46
Avertissements : 2

Re: Décryptage des parchemins

Message par Robin Corbuthion »

Bonjour à tous,

Dans le texte de Philemon, je relève ceci :

+ + + + +

Ce qui relève du Marquis :

Heureusement, sur le plan formel et pour ce qui relève de la fantaisie, du mystère et de l’imaginaire… Philippe De Chérisey se rattrape en beauté.

Les lettres surélevées du bon Roi Dagobert… cela doit être une invention à lui. L’astuce est simplissime, digne du Journal de Mickey mais ça marche. De Chérisey l’indique d’ailleurs volontiers en ces termes : « Le texte évangélique latin dissimule un message en français dont je ne sais trop pour quelles raisons aucun critique ni même aucun lecteur ne semble avoir découvert bien que ce soit extrêmement facile ».

+ + + + +

Philippe de Chérisey n'a strictement rien à voir avec la création de la formule :

" A DAGOBERT II ROI ET A SION EST CE TRESOR ET IL EST LA MORT "

Ce sont les prêtres de l'AA qui ont créé cette formule en même temps que le parchemin codé ...

Ce texte fait le parallèle entre l'exil de Dagobert II et l'exil du Grand Monarque Henri V de La Croix, annoncé par les prophéties ...

Ce texte explique très clairement que le trésor de Rennes-les-Bains est destiné à Henri V de La Croix ...

Ce texte indique enfin que le trésor sera découvert en pleine crise ce la fin des temps, en temps de guerres, d'épidémie et de famine ...

Et ces temps sont les nôtres ...

Meilleures pensées
Hercule
+ ECCE CRUCEM DOMINI + FUGITE, PARTES ADVERSAE +
VICIT DE LEO DE TRIBU JUDA, RADIX DAVID ! ALLELUIA !
P.Silvain
x
Messages : 3167
Enregistré le : 22 févr. 2003, 11:30
Localisation : Aiguille creuse
Contact :

Re: Décryptage des parchemins

Message par P.Silvain »

Robin Corbuthion a écrit :Bonjour à tous,
Ce texte fait le parallèle entre l'exil de Dagobert II et l'exil du Grand Monarque Henri V de La Croix, annoncé par les prophéties ...
Ce texte explique très clairement que le trésor de Rennes-les-Bains est destiné à Henri V de La Croix ...
Meilleures pensées
Hercule
Ferais tu toi aussi partie de ceux qui ne savent pas lire ? :beg:
:hello:
Avatar du membre
cardou
chercheur de trésors
Messages : 1271
Enregistré le : 22 févr. 2003, 00:48
Localisation : Blanchefort 11190
Contact :

Re: Décryptage des parchemins

Message par cardou »

Ce topic est consacré au décryptage -

Les messages hors sujet """" SUPPRIMES ""
Thierry Espalion
chercheur
Messages : 78
Enregistré le : 14 août 2010, 01:43
Contact :

Re: Décryptage des parchemins

Message par Thierry Espalion »

Bonjour à tous,
Pour rappel, la 22e case de l'échiquier est importante (point d'origine) dans la procédure de chiffrement et déchiffrement associée à la phrase ''Bergère...''
Je rappelais récemment que si l'échiquier de l'église est hypothétique, celui de la Tour Magdala est bien réel. Il y a bien au sol, un dallage carré de 8x8 soit 64 carreaux. Il y avait un même pavage dans la Tour de verre.
De plus, ces ''échiquiers'' sont associés à la valeur 22. Ces réalisations ne sont pas des créations de Pierre Plantard.

Alain Féral avait observé que non seulement les dallages de la Tour Magdala et de la Tour de verre représentaient deux ''échiquiers'', mais également que ces deux TOURS s'inscrivaient dans un échiquier géant.

Voici une observation supplémentaire et inédite concernant le lien entre le 22 et l'échiquier :

Dans cet échiquier géant recouvrant le parc et le belvédère, en prenant pour origine la Tour Magdala (la plus importante aux yeux de l'abbé Saunière, ses fameuses cartes postales en témoignent), la 22e case est celle qui contient l'origine du double escalier menant au belvédère. Ce double escalier est constitué de 11+11 marches c'est à dire 22 !


Alain Féral avait mis en évidence la suggestion d'un autre échiquier géant. Il est normal qu'ils fonctionnent par deux car dans la procédure deux échiquiers ont été utilisés (128 lettres). Deux échiquiers identiques figurent sur le sol des deux tours du domaine. Et d'après les observations d'Alain Féral, deux échiquiers géants ont également été habilement suggérés sur l'ensemble des réalisations. Il s'avère de plus, que les concepteurs du domaine ont souhaité suggérer l'importance de la 22e case, pour chacun d'entre eux !

J'évoquerai d'ici peu, le deuxième échiquier géant et sa stupéfiante 22e case ! Nous constaterons alors le génie déployé par les concepteurs du domaine ... Il ne fait aucun doute qu'ils ont souhaité signifier de diverses manières, plus d'un demi-siècle avant Plantard, l'importance de la 22e case de l'échiquier !
"A tous ces hommes ayant œuvré dans l'ombre afin de transmettre le flambeau"
Thierry Espalion
Avatar du membre
Philemon
chercheur
Messages : 92
Enregistré le : 21 mai 2011, 15:44

Re: Décryptage des parchemins

Message par Philemon »

Bonjour,

Le but de l'article était de prouver, en amenant au dossier un élément exclusif (la lettre de G2S) que Gérard de Sède avait dans "son livre" décrit le processus de décodage en donnant la case de départ (22), mais que 12 ans après cela il cherchait encore "un trésor" en se servant de ces indices, non plus pour indiquer une case d'un échiquier... mais l'emplacement de la cachette d'un trésor sur un terrain qu'il identifie précisément (raison pour laquelle nous avons caché la localisation) !

C'est dire comment il avait été manipulé.

Depuis que j'ai posté cet article, j'ai reçu des tas de propositions sur la "véritable signification" du chiffre 22, ta solution en vaut une autre !

Même si j'aurai tendance à penser que Féral était un poète et qu'il ne faut pas prendre ses mots au pied de la lettre !

Pierre Plantard est le seul à dire pourquoi et comment il utilise la case 22, toutes les autres propositions sont des conclusions de recherches plus ou moins vaseuses ou des suppositions !

Philemon
Hey, il y a un trésor dans la maison d'à côté. - Il n'y a pas de maison à côté ! - Et bien construisons en une ! Groucho Marx
Thierry Espalion
chercheur
Messages : 78
Enregistré le : 14 août 2010, 01:43
Contact :

Re: Décryptage des parchemins

Message par Thierry Espalion »

Bonsoir Philemon,
Je te confirme que ce n'est pas la seule fonction du 22 : )
Mais concernant son lien avec l'échiquier :

Le dallage carré de 8x8 soit 64 carreaux, bien délimité, est réel dans la Tour Magdala et dans la Tour de verre ! C'est du concret !
Ces deux mêmes tours, sont bien inscrites dans un échiquier géant comme l'a proposé Alain Féral. Ce que je complète, en observant que la case 22 tombe sur l'origine du double escalier ayant en tout 22 marches !

Quand à l'autre échiquier géant, ce n'est pas une rêverie d'Alain Féral, il y a bien des tours figurant à ses quatre angles !
1) La vierge sur le pilier est surmontée d'une tour (aujourd'hui en partie disparue) !
2) Le socle du calvaire suggére une tour et ses créneaux !
3) Le confessionnal est orné de créneaux !
4) L'autel est surmonté d'une tour !
Cela n'a rien d'une rêverie, c'est du concret.
Je l'exposerai prochainement mais la 22e case de ce second ''échiquier géant'' est également remarquable !

Tu dis que ''Plantard est le seul à dire pourquoi et comment utiliser la case 22'' et pourtant dans le document Norberto, il évoque le 22 pour tout autre chose, il ne dit à aucun moment que la 22e case est la première !

Image

Et pire encore, dans son illustration, il ne pose pas le 1 sur la 22e case mais sur la 56e case !

Et même si Plantard disait clairement ''pourquoi et comment utiliser la case 22'' cela ne prouverait en aucun cas qu'il est la créateur de la technique ! Cela prouverait tout au plus qu'il la connaissait (que quelqu'un la lui a transmise) ... rien de plus !
"A tous ces hommes ayant œuvré dans l'ombre afin de transmettre le flambeau"
Thierry Espalion
Avatar du membre
Philemon
chercheur
Messages : 92
Enregistré le : 21 mai 2011, 15:44

Re: Décryptage des parchemins

Message par Philemon »

Bonjour,

Tu confonds deux choses :

Case 22, c'est là qu'il pose la première lettre de la phrase bergère.

Et dans l'exemple qu'il montre, le 22 représente la vingt deuxième lettre d'une polygraphie du cavalier, dont la première aurait été posée dans la case 72 de l'échiquier...

Rien à voir donc,

Sur ce, bonne soirée

Philemon
Hey, il y a un trésor dans la maison d'à côté. - Il n'y a pas de maison à côté ! - Et bien construisons en une ! Groucho Marx
Thierry Espalion
chercheur
Messages : 78
Enregistré le : 14 août 2010, 01:43
Contact :

Re: Décryptage des parchemins

Message par Thierry Espalion »

Philemon a écrit : Tu confonds deux choses :
Case 22, c'est là qu'il pose la première lettre de la phrase bergère.
Et dans l'exemple qu'il montre, le 22 représente la vingt deuxième lettre d'une polygraphie du cavalier, dont la première aurait été posée dans la case 72 de l'échiquier...

Rien à voir donc,
Nous sommes bien d'accord, ces deux choses ne doivent pas être confondues !
Or dans ton épisode 1 sur Plantard et la case 22, tu avais écrit qu'il parlait de la case 22 dans Norberto alors qu'il n'en avait pas parlé !

Tu avais écrit, au sujet du document Norberto :
''Son discours ne permet plus d'hésiter, c'est du départ de la polygraphie qu'il parle"
Et aussi :
''C'est la dernière fois que Plantard abordera cette case 22''

Tout cela n'était qu'une interprétation de ta part, puisqu'il n'en avait pas parlé !
Tu viens à l'instant de faire toi même la distinction entre ce dont il avait parlé et le fait de dire que la 22e case est le point de départ.
Philemon a écrit :Pierre Plantard est le seul à dire pourquoi et comment il utilise la case 22, toutes les autres propositions sont des conclusions de recherches plus ou moins vaseuses ou des suppositions
Même remarque concernant Le Serpent rouge et la préface de la VLC ...
Tu avais écrit, avant d'évoquer quelques strophes du Serpent rouge : ''ne considérons que celles où cette case 22 est clairement décrite ou évoquée'' ...
or elle n'est ni décrite, ni évoquée, il ne s'agissait que d'interprétations de ta part.

Idem pour la préface de la VLC, Pierre Plantard évoque l'échiquier (bien présent dans l'œuvre de Boudet et qu'il a en partie su détecter) mais il relie le nombre 22 au tarot et non pas à la 22e case de l'échiquier !
Plantard n'évoque jamais clairement la ''case 22'', ni le fait qu'elle est le point de départ !
Prêter à Plantard de telles intentions, n'est que pure supposition de ta part.
"A tous ces hommes ayant œuvré dans l'ombre afin de transmettre le flambeau"
Thierry Espalion
Avatar du membre
Philemon
chercheur
Messages : 92
Enregistré le : 21 mai 2011, 15:44

Re: Décryptage des parchemins

Message par Philemon »

okay
Hey, il y a un trésor dans la maison d'à côté. - Il n'y a pas de maison à côté ! - Et bien construisons en une ! Groucho Marx
Avatar du membre
Philemon
chercheur
Messages : 92
Enregistré le : 21 mai 2011, 15:44

Re: Décryptage des parchemins

Message par Philemon »

Bonjour,

Que Pierre Plantard ne dise pas : "La case 22 est la case dans laquelle on doit mettre la première lettre de la formule que l'on a trouvé en faisant une anagramme de la stèle de Blanchefort et que j'ai donné en toutes lettres (128 !) dans un de mes précédents opuscules..." okay, je dois rendre gorge et avouer qu'il ne le dit pas !

C'est un peu le principe d'un code... que d'être évasif !

Cela pourrait être compris comme étant normal pour le créateur d'un code de ne pas être trop précis dans les informations qu'il donne... après tout, son but est de faire croire qu'il y a code en laissant des indices plus ou moins évidents !

La grosse différence avec toutes tes argumentations qui affirment que le code a été repris par PP, c'est que le code du GP est présenté pour la première fois dans un livre écrit par PP, que la solution est donnée dans un apocryphe signé PP, et que les informations relatives au décodage (échiquiers, case de départ, origine des parchemins...) viennent aussi de lui !!!

Je ne réponds pas, par charité chrétienne, à la remarque sur Norberto !

La lettre de Gérard de Sède est la preuve que le code introduit par PP dans l'Or de Rennes utilise le 22, l'échiquier et la formule écrite sous les anges... et la preuve aussi qu'il en est le concepteur, puisque lui connait la solution et G2S, non !

Philemon
Hey, il y a un trésor dans la maison d'à côté. - Il n'y a pas de maison à côté ! - Et bien construisons en une ! Groucho Marx
Thierry Espalion
chercheur
Messages : 78
Enregistré le : 14 août 2010, 01:43
Contact :

Re: Décryptage des parchemins

Message par Thierry Espalion »

Bonjour Philemon,
Encore une fois, le fait que quelqu'un connaisse la solution d'un codage ne prouve pas qu'il en est le concepteur.

Bon we à tous
"A tous ces hommes ayant œuvré dans l'ombre afin de transmettre le flambeau"
Thierry Espalion
Avatar du membre
Philemon
chercheur
Messages : 92
Enregistré le : 21 mai 2011, 15:44

Re: Décryptage des parchemins

Message par Philemon »

Thierry Espalion a écrit : 16 oct. 2020, 17:48 Bonjour Philemon,
Encore une fois, le fait que quelqu'un connaisse la solution d'un codage ne prouve pas qu'il en est le concepteur.

Bon we à tous
:biggrin:

Certes, mais c'est quand même une condition sine qua non... et pour l'instant, il n'a pas de concurrents !

Bon WE
Hey, il y a un trésor dans la maison d'à côté. - Il n'y a pas de maison à côté ! - Et bien construisons en une ! Groucho Marx
Thierry Espalion
chercheur
Messages : 78
Enregistré le : 14 août 2010, 01:43
Contact :

Re: Décryptage des parchemins

Message par Thierry Espalion »

Le fait est, que plusieurs personnes avant Plantard ont associé les valeurs 22 et 64, et plus clairement encore le 22 et l'échiquier.
Et ceci a été réalisé plus d'un demi-siècle avant Plantard.
Ces personnes sont notamment l'abbé Boudet, les concepteurs du domaine de l'abbé Saunière et d'autres encore ...

Mais tu t'es sans doute trop impliqué dans ''Plantard est à l'origine de tout" pour faire aujourd'hui machine arrière : )
"A tous ces hommes ayant œuvré dans l'ombre afin de transmettre le flambeau"
Thierry Espalion
Répondre