Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Rennes-le-Chateau, l'abbé Saunière, mystères, trésor, graal, Arche d'Alliance, tombeau, Boudet, Rennes-les-Bains, étude, recherche, partage ... etc. Tout est là !
Règles du forum
Il est impératif de lire les règles avant de poster sur le forum!

Aides du forum
Si vous avez des difficultés pour poster votre message (édition, mise en page, BBcodes...) consultez la F.A.Q. ou consultez le guide:
Créer du texte en gras, italique et souligné - Changer la taille ou la couleur du texte - Puis-je combiner les balises de mise en forme ? - Citation dans les réponses - Créer une liste - Créer un lien vers un autre site - Ajouter une image à un message - Insérer une video - Envoyer une image depuis son ordinateur
Répondre
Avatar du membre
crétin premier
chercheur
Messages : 64
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par crétin premier »

JAUCLIN a écrit :Bonjour à tous,

Salut Simple curieux,

C'est sympa de proposer tes études. Comme toutes les autres on peut souscrire totalement, en partie ou pas ...mais elles ont le mérite d'exister.
Toi tu travailles sur le fond en toute modestie, quand d'autres semblent jouir dans l'écriture pédante et intentionnellement blessante de leurs critiques .
Les lecteurs intelligents et ouverts d'esprit sauront faire la part des chose.Toute piste étudiée est intéressante et la tienne l'est comme les autres.
Bonne journée.

à plus :wink:
je plussoie et applaudis des deux mains (et dès aujourd'hui...) :clapping:
l'étude de Simple Curieux démontre des correspondances mathématiques et géométriques indiscutables et difficilement explicables par les simples probabilités. il démontre qu'il s'agit clairement d'une carte "bidouillée" volontairement par Boudet afin de nous montrer quelque chose...
que Simple Curieux ne puisse expliquer ni où ni à quoi cela nous mène prouve simplement que son travail n'est pas terminé mais n'infirme nullement ses découvertes... de plus, il démontre le lien entre la VLC, la stèle de la Marquise, la dalle "reddis regis" et la carte EM 1880... on ne peut rejeter son étude sans faire preuve d'une mauvaise foi insigne...
je suis furieux de ne pas avoir découvert moi même ces évidences mais il faut être fair-play et accepter le fait qu'il est le meilleur... en toute simplicité... :good:
@Simple Curieux MP
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
P.Silvain
x
Messages : 3167
Enregistré le : 22 févr. 2003, 11:30
Localisation : Aiguille creuse
Contact :

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par P.Silvain »

P.Silvain a écrit :
Virgile a écrit : Enfin du neuf, du jamais pensé avant, de l'authentique. Personne n'avait jamais abordé le sujet.

Heureusement que vous y aviez pensé avant, et tellement fort que vos résultats semblent à la hauteur de la manoeuvre. Avec cette étude pleine de travail, que l'amateur peut compléter par la vidéo-conférence à laquelle vous nous renvoyez, on peut mesurer toute la portée de la découverte. Je crois que ça valait vraiment le coup de triturer cette "pseudo carte" dans tous les sens, de faire des calques et des découpages à tire larigot alors qu'il suffit juste de l'orienter lorsqu'on nous le demande.

N'importe quel péquin lorsqu'il observe la carte pour la première fois, tente de faire correspondre les H, pourquoi ? Parce que ça fait une belle ligne en plein milieu et que hache=axe bien sûr, mazette ! Quel génie.

Vous nous proposez une étude faisant état de procédés ingénieux, de découvertes étonnantes mais qui ne mènent à rien, ou plutôt si, à une source, dont vous ne savez pas quoi faire. C'est comme si vous n'aviez rien dit et vous êtes mécontent lorsque l'on vous le fait remarquer, en fait, c'est vous la grande gueule.
Virgile,
Vous êtes très fort pour critiquer mais qu'avez vous proposé jusqu'ici ?
Votre érudition (dans certains domaines) ne vous dispense pas d'argumenter au lieu de dénigrer systématiquement.
Certes, "simple curieux" n'a trouvé qu'un POINT (M comme Mazières), mais un point c'est TOUT ... :grin:
Jacques qui est totalement désintéressé a toujours tenu les chercheurs au courant de ses recherches depuis plus de 10 ans et nous devons tous saluer le partage.
DE PLUS il a l'honnêteté intellectuelle de ne proposer aucune hypothèse, puisqu'il ne SAIT PAS ce qu'il a trouvé...

Rassurez vous, vous le saurez ! :rules:
UlpiaN, le gardien des secrets
.
Je disais ce qui est ci-dessus le 31 aout
Si Simple curieux ne sait pas ce qu'il y a près de son point "M" , moi je le sais et je vous le dirai bientôt :rules:
:hello:
.
Avatar du membre
crétin premier
chercheur
Messages : 64
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par crétin premier »

le point M me semble préMaturé...
le point G est infiniment plus riGolo... :blush:
enfin, moi ce que j'en dit, c'est ce que m'a confié une Grande Dame... :innocent:
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
Virgile
chercheur
Messages : 99
Enregistré le : 31 juil. 2020, 16:07

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par Virgile »

On espère quand même vivement pouvoir lire les révélations de P.Sylvain à propos de cette source scientifiquement trouvée, ça serait, je dois l'admettre, la cerise sur le McDo.
P.Silvain
x
Messages : 3167
Enregistré le : 22 févr. 2003, 11:30
Localisation : Aiguille creuse
Contact :

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par P.Silvain »

Virgile a écrit :On espère quand même vivement pouvoir lire les révélations de P.Silvain à propos de cette source scientifiquement trouvée, ça serait, je dois l'admettre, la cerise sur le McDo.
Bonjour,
Simple curieux a localisé après 10 ans de recherches un point M (pour Mazières) sur sa carte.
Il devrait être évident aux yeux de tous, sous peine de mauvaise foi, que si une découverte est faite elle sera souterraine et à quelque distance du lieu désigné, précision oblige.
Il se trouve que la découverte de Simple curieux CONFIRME un point U (pour UlpiaN) que j'ai découvert il y a de nombreuses années.
Je vous ferai connaître ma théorie avant la fin de l'année !

Vous n'ignorez pas qu'un COMPTE A REBOURS a commencé le 22 juillet dernier, et que le calendrier sera respecté...
UlpiaN
:hello:

ps: avant la fin de la semaine sera joué LE CHANT DU BOUC : PROLOGUE (Acte I - Scène 4)
.
garamus
chercheur
Messages : 88
Enregistré le : 04 déc. 2011, 10:06

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par garamus »

Quelques données sur l'évident zodiaque de la carte Boudet. D'autres à venir:
https://renneslechateaulenigme.clicforu ... htm#p26268
On ne peut dessiner le simple, qu'après une étude approfondie du complexe
P.Silvain
x
Messages : 3167
Enregistré le : 22 févr. 2003, 11:30
Localisation : Aiguille creuse
Contact :

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par P.Silvain »

P.Silvain a écrit :Bonjour
En réponse à tous les sceptiques,
J'ai dissimulé le CODE de la VLC dans mes écrits
Ainsi, je pourrai toujours, à tout moment, établir une antériorité.
:hello:
.
P.Silvain a écrit :
JAUCLIN a écrit :Bonjour à tous,
Salut PS,
Je pense que les lecteurs du forum se seront fait une idée de « ce code » !!
Faut-il vraiment mettre les points sur les « i » ?

Allons-y...Je vais être honnête et sincère, cela n’a rien d’un code … !

Déjà c’est l’abbé qui a écrit le livre, il aurait donc présenté les mots de sa phrase dans l’ordre ( ou au minimum indiquer l'ordre ).
Ensuite, sur toute une ligne, chercher deux ou trois mots que l’on trouve intéressants et n’avoir que deux lignes communes, « c’est déjà mort » .
Ensuite, s’il y avait une histoire de 36 mots entre chaque partie ce serait pour l’ensemble du code .
Ensuite, ce code serait expliqué dans LVL Celtique ( la page, la technique ..)
Et puis recompte les mots, entre abbé et gens, il y en a 36 , puis 37 pour arriver à jour de !

En résumé, cela n’a STRICTEMENT rien à voir avec un code !! C’est en fait tout ce qui ne faut pas faire.

Tu sais, l’abbé Boudet a fait seul son livre, personne pour lui tenir la chandelle ...

Je ne veux pas perdre mon temps à répondre à un avis qui serait différent de celui que je viens d’exprimer et je donne tout de suite ma pensée :
«  c’est ton droit de ne pas être d’accord avec moi et de l’exprimer ... »
Bonne journée.
à plus :wink:
Mon pauvre Jauclin,
Tu me prends vraiment pour une bille !
Et quelle suffisance ! Voilà que toi aussi tu as le melon (plutôt la citrouille), car tu ne sais ni lire ni compter.

PAS LIRE
Où m'as-tu vu écrire que ce serait le CODE ? Bien entendu nulle part !
Je vous ai illustré un exemple de F.D. en précisant que c'est le résultat d'un code ALEATOIRE (prends un dictionnaire, le sadler peut être)
Cet exemple se répéterait sur 200 pages et tu soutiendrais mordicus qu'il s'agirait du hasard ?
Là tu dérailles, tu parts en vrille !

PAS COMPTER
Je soutiens que page 284, il existe le même intervalle de mots entre "l'abbé" et "gens", qu'entre "gens" et "jour de" !!!
C'est pas difficile à compter, à moins que tu comptes "arrondissement" pour un seul mot au lieu de deux (ce qui montrerait que tu es un nul des nuls...)

Le CODE existe ! Et pour un prof de Maths, tu es une honte !
A+
CECI VA AVOIR UNE SUITE MERCI D E NE PAS EFFACER
:hello:
Avatar du membre
grominet
Animateur
Messages : 177
Enregistré le : 01 mai 2014, 19:56

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par grominet »

L'abbé Boudet aime les mémoires :
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... texteImage
Et il ne les oublie pas...mais omet quelques langues.
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... texteImage
L'essentiel étant cependant la langue d'Adam.
Avatar du membre
Jasmina31
Animateur
Messages : 184
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:49

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par Jasmina31 »

grominet a écrit :L'abbé Boudet aime les mémoires :
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... texteImage
Et il ne les oublie pas...mais omet quelques langues.
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... texteImage
L'essentiel étant cependant la langue d'Adam.
D'Umberto Ecco :La recherche de la langue parfaite dans la culture européenne
Abdelfattah Kilito : la langue d'Adam
« Quand l’homme se trouble et se décourage, il n’a qu’à penser à l’Humanité… La race humaine a créé la sagesse, la science et l’art, pourquoi serait-elle impuissante à créer la justice, la fraternité et la paix ? » (Léon Blum)
Avatar du membre
crétin premier
chercheur
Messages : 64
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par crétin premier »

parlons un peu de la "carte" de la VLC signée "Edmond Boudet"...
on peu se poser plusieurs questions à son propos.
1- la signature n'est pas celle d'Edmond mais ressemble beaucoup à celle d'Henri... pourquoi Henri signe t'il sa carte avec un faux prénom ?
2- quelqu'un (je ne me rappelle plus qui mais qu'il en soit remercié) a découvert que le B de Boudet était en fait calligraphié comme 1,3... quelle utilité ?
3- Simple Curieux travaille en ce moment sur un autre point qui me semble prometteur mais je préfère attendre le résultat de son étude (rigoureuse et honnête comme à son habitude) avant de m'avancer.
pour autant je vais me risquer à émettre une hypothèse un peu tirée par les cheveux au premier abord...
Boudet nous a déjà expliqué que le GUI permettait de comprendre la carte (voir le message que j'ai commis cet été à ce propos)... Simple Curieux nous a fourni la preuve que cette carte recelait de multiples correspondances avec la stèle et la dalle "Reddis..." .
je pense que l'abbé a utilisé le prénom de son frère parce qu'il permettait une anagramme, certes imparfaite, mais que son propre prénom rendait totalement impossible...
"Edmond Boudet" peut en effet donner "bout du monde" pour peu qu'on ne soit pas trop regardant sur un U manquant et un D et un E en trop... quoi qu'il en soit, TOUTES les lettres et RIEN QUE les lettres de cette anagramme sont présentes.
on peut se demander ce que vient faire le "bout du monde" dans cette affaire... :scratch:
pourtant, le B transformé en 1,3 de sa signature semble en donner confirmation... il s'agirait simplement d'indiquer au chercheur qu'il faut trouver 1 parmi 3... et il existe 3 "finis terrae" en terre Celtique (un en Galice, proche de St Jacques de Compostelle, un en Irlande et bien sûr, un en Bretagne)... il en existe bien d'autres dans le monde mais ils ne sont pas Celtes... il existe aussi une multitude de lieux dits "bout du monde" en France dont un très intéressant, le "cirque du bout du monde" aussi appelé "cirque de l'infernet" à St Guilhem le désert (Hérault)...
mais pour rester dans l'état d'esprit "pun" de Boudet, je vais privilégier le "bout du monde" ou Finistère Breton...
en effet, ce "finis terrae" Breton est en pays... Bigouden... :yahoo:
Boudet nous livre une traduction de "Brython" (Breton) page 151 en "bro=pays et den=hommes"... et page 118 il traduit "den=caverne"... nous avons un lien, certes hypothétique mais plausible, entre le "bout du monde" Breton Bigouden et la "caverne de Bigou"... étonnant non ???
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
P.Silvain
x
Messages : 3167
Enregistré le : 22 févr. 2003, 11:30
Localisation : Aiguille creuse
Contact :

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par P.Silvain »

crétin premier a écrit :parlons un peu de la "carte" de la VLC signée "Edmond Boudet"...
on peu se poser plusieurs questions à son propos.
1- la signature n'est pas celle d'Edmond mais ressemble beaucoup à celle d'Henri... pourquoi Henri signe t'il sa carte avec un faux prénom ?
2- quelqu'un (je ne me rappelle plus qui mais qu'il en soit remercié) a découvert que le B de Boudet était en fait calligraphié comme 1,3... quelle utilité ?
3- Simple Curieux travaille en ce moment sur un autre point qui me semble prometteur mais je préfère attendre le résultat de son étude (rigoureuse et honnête comme à son habitude) avant de m'avancer.
pour autant je vais me risquer à émettre une hypothèse un peu tirée par les cheveux au premier abord...
Boudet nous a déjà expliqué que le GUI permettait de comprendre la carte (voir le message que j'ai commis cet été à ce propos)... Simple Curieux nous a fourni la preuve que cette carte recelait de multiples correspondances avec la stèle et la dalle "Reddis..." .
je pense que l'abbé a utilisé le prénom de son frère parce qu'il permettait une anagramme, certes imparfaite, mais que son propre prénom rendait totalement impossible...
"Edmond Boudet" peut en effet donner "bout du monde" pour peu qu'on ne soit pas trop regardant sur un U manquant et un D et un E en trop... quoi qu'il en soit, TOUTES les lettres et RIEN QUE les lettres de cette anagramme sont présentes.
Je me demande pourquoi vous allez faire compliqué alors que c'est simple , et qu'en PLUS , je vous ai donné la solution :banghead:

1° La carte de la VLC est là pour donner des INFORMATIONS davantage que des lieux.

2° Le prénom EDMOND est une opportunité (un effet d'aubaine) , mais il n'est pas l'auteur de la carte ! Un notaire dont la signature sert à authentifier peut-il se permettre d'avoir 3 signatures différentes ? :banghead:

3° EDMOND BOUDET sert effectivement à une anagramme qui n'est pas le BOUT DU MONDE
EDMOND BOUDET se lit : Mont Dé , Bout dé.
Henri indique de chercher sur le mont du Dé (Serbairou) et que l'entrée se trouve à l'extrémité du Dé. Le même message se retrouve d'ailleurs avec AD GENESARETH qui se lit : à Dé, genes areth = naissance de l'arête du dé...

4° Pour le 13, beaucoup l'ont remarqué, Espalion l'a écrit... :sorcerer:

:hello:
.
JAUCLIN
Spécialiste RLC
Messages : 655
Enregistré le : 28 août 2004, 12:39
Contact :

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par JAUCLIN »

Bonjour à tous,

En ce qui concerne le sous-chapitre concernant le gui …

Mes recherches me conduisent à penser que l’abbé Boudet fait ici le lien avec la Vallée où coule le ruisseau de Le Valdieu. Je développerai un jour ...mais …
Dans le sommaire en page 310, l’abbé orthographie GUY . Le nom historique de LAVAL est « Vallis guidonis » ou la vallée de GUY. Cette vallée se termine à l’ermitage , lieu écrit en toutes lettres sur la carte d’état-major qui a servi de modèle à l’abbé. C’est pour cette raison que l’abbé nous parle de fièvre intermittente,car ce mot contient ermit ! Cela paraît si simple,mais c’est la façon de faire de l’abbé ( utilisation des synonymes, homonymes et mots inclus ...mot relais pour ermite: solitude, retraite ).

Mais surtout ce sous chapitre est en lien avec le tout dernier sous-chapitre dans lequel l’abbé parle « pour la première fois » de Villanova, le nouveau village, la ville neuve qui est en fait un lieu important pour l’abbé et pour la bonne raison que …
J’en parlerai dans mon livre mais intéressez-vous à Elne(p216), Auch(p146) et Jublains(p158) …!

Bonne journée à tous ..

A plus :wink:
PS:
Chez les "Aquitains" (p216)on trouve Lectoure dont l'abbé parle dans le sous-chapitre du "guy"(p285), admirons comment il fait le lien avec cette ville quand il dit en Français:
le gui était un préservatif absolu de la fièvre intermittente
Avatar du membre
crétin premier
chercheur
Messages : 64
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par crétin premier »

intéressant ce "préservatif absolu"...
l'un des moyens utilisés par les anciens pour calmer les ardeurs des moines (et des ermites...) était l'arsenic...
poison violent, il doit son nom au grec "arsenikos" qui signifie "qui dompte le mâle" car, utilisé à dose homéopathique, il diminue fortement la libido (accessoirement il était aussi utilisé au 19ème et début 20ème pour soigner la syphilis)...
dans l'antiquité la rivière Cure (affluent de l'Yonne) s'appelait "arsen" car ses eaux sont fortement arséniées et une station thermale située sur son cours était très fréquentée au 19ème siècle pour cette propriété, principalement par une clientèle parisienne aisée...
il est possible que Boudet y fasse allusion dans la VLC lorsqu'il décrit "les dépôts" sur les roches de la Gode sous forme de sulfures...
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
garamus
chercheur
Messages : 88
Enregistré le : 04 déc. 2011, 10:06

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par garamus »

crétin premier a écrit : la rivière Cure s'appelait "arsen"
En décodant, je suppose que le curé Riviere (d'Esperaza) a un lien avec Arsène lupin :biggrin:
Merci pour les infos,C1!
On ne peut dessiner le simple, qu'après une étude approfondie du complexe
Virgile
chercheur
Messages : 99
Enregistré le : 31 juil. 2020, 16:07

Re: Boudet : La vraie langue Celtique et le Cromleck de RL

Message par Virgile »

crétin premier a écrit :intéressant ce "préservatif absolu"...
l'un des moyens utilisés par les anciens pour calmer les ardeurs des moines (et des ermites...) était l'arsenic...
poison violent, il doit son nom au grec "arsenikos" qui signifie "qui dompte le mâle" car, utilisé à dose homéopathique, il diminue fortement la libido (accessoirement il était aussi utilisé au 19ème et début 20ème pour soigner la syphilis)...
dans l'antiquité la rivière Cure (affluent de l'Yonne) s'appelait "arsen" car ses eaux sont fortement arséniées et une station thermale située sur son cours était très fréquentée au 19ème siècle pour cette propriété, principalement par une clientèle parisienne aisée...
il est possible que Boudet y fasse allusion dans la VLC lorsqu'il décrit "les dépôts" sur les roches de la Gode sous forme de sulfures...
C'est ce qu'on appelle la mithridatisation. Boudet y fait allusion chez les eupates. :innocent:
Jasmina31 évoquait par ailleurs la chapelle Notre-Dame d'Alet, qui se trouve à Montaigut-sur-Save, il s'y trouve une rivière qui se nomme "l'Arsène" et qui se jette dans la Save à hauteur de Montaigut. Est-ce que vous pensez que le roman l'Aiquille creuse puisse être un manuel d'empoisonnement ?
Dans les enfers de la bibliothèque de Nicolas Pavillon, il n'y avait certainement pas que du porno.
Répondre