Page 10 sur 15

Re: Les Bergers d'Arcadie

Posté : 09 sept. 2020, 15:26
par cardou
Le Héros-Cavalier de Rennes-le-Château

Une information récente, partagée sur le forum des chercheurs : Rennes le Château, le rendez-vous des chercheurs (rennes-chateau-rdv/), a permis d’établir que la restauration de la dalle dite « des Chevaliers », découverte dans l’église de Rennes-le-Château en 1886, s’était révélée plus qu’approximative.

Voir l'article ici

http://www.renne-le-chateau.com/pier_gra/pier_gra.html

Re: Les Bergers d'Arcadie

Posté : 09 sept. 2020, 17:07
par crétin premier
excellent travail de notre ami Aronnax...
comme toujours bien documenté et clairement expliqué...
mais... oui, il y a un "mais" qui me semble important bien qu'il ne s'agisse que d'une interprétation différente...
primo, le "cheval" originel ne me semble pas être un bovidé (je ne distingue pas de cornes) et la forme du museau me fait plutôt penser à celle d'un gros chien (genre dogue ou beauceron)... je ne vois pas quelle image symbolique cela nous apporterait mais c'est l'impression que j'ai...
secundo, le "chevalier à la lance" me pose plusieurs problèmes...
d'abord, et contrairement aux représentations de la divinité figurant en dessous, le cheval n'est pas au galop mais plutôt au pas ou au trot. la position des pattes est parlante.
ensuite, toujours contrairement aux représentations de la divinité figurant en dessous, le "chevalier" ne tient pas son "arme" en position piqueuse mais plutôt comme un assommoir ou une épée en attaque de taille... la "lance" ne me semble donc pas être une lance parce qu'elle n'est pas tenue comme telle.
de plus, la façon dont le "chevalier" tient cette "arme" semble indiquer qu'il combat et s’apprête à assener un coup à un adversaire... mais ça ne colle pas avec la posture du cheval... tout cavalier en phase d'attaque fera plus ou moins cabrer son cheval afin de porter son coup de plus haut et donc avec plus de vigueur. le cheval était aussi utilisé comme bélier pour déséquilibrer l'adversaire ou pousser son cheval à faire un écart... l'adversaire devait alors utiliser une partie de son énergie pour maîtriser son cheval et limitait sa capacité à parer le coup... et, encore une fois, le cheval n'est pas en position d'attaque...
enfin, le "globe" me semble trop volumineux et peu en rapport avec la posture générale du cavalier... les sculptures anciennes manquaient certes parfois de finesse mais elles représentaient parfaitement le mouvement et les proportions...
tous ces éléments m'amènent à émettre une hypothèse différente d'Aronnax...
je pense que le cavalier tient une autre personne dans ses bras (peut être une femme assise en amazone devant lui, le "globe" étant sa tête) et que ce personnage passe un bras sur son épaule pour se tenir... l'"arme" serait donc tenue par ce personnage et non par le cavalier... cette "arme" n'en est d'ailleurs peut être pas une... cela peut être un bâton, une canne, un sceptre, un bourdon ou à peu près n'importe quoi... et encore une fois je n'ai aucune idée du symbolisme de cette sculpture... peut être faudrait il se pencher d'avantage sur les "bestioles" sculptées autour... elles pourraient peut être éclairer le contexte de cette scène...

Re: Les Bergers d'Arcadie

Posté : 09 sept. 2020, 19:11
par garamus
Voici l'évidente tête:
http://axes.unblog.fr/2020/09/09/la-steganographie/
Mais certains croient que les tableaux font dans la symbolique à 2 balles :laugh: les artistes sont heureusement d'un tout autre tonneau et vont beaucoup plus loin que le culturel. Pourquoi Louis iv avait il les bergers d d'Arcadie dans sa chambre? Les réponses "culturelles" sont juste idiotes car elles ne donnent que des réponses superficielles...

C1 a raison pour la dalle, c'est pas mal mais basé sur des hypothèses fragiles.

Re: Les Bergers d'Arcadie

Posté : 09 sept. 2020, 21:18
par grominet
garamus a écrit :les artistes sont heureusement d'un tout autre tonneau et vont beaucoup plus loin que le culturel.
Dans ce cas il faut bien mettre en valeur Cassiano Dal Pozzo :
- Il a l'intelligence de faire copier l'original de la mosaïque ce qui permet une reconstitution nous sortant justement de la "symbolique à 2 balles;
Image
Cérémonie cultuelle devenant évidente...en plus cette mosaïque était dans une nymphée et recouverte d'une pellicule d'eau.

- Il va plus loin en utilisant le talent de Poussin qui, du coup, nous conduirait à un véritable Da Vinci...codex (codex Barberinus 4304). Poussin estime d'ailleurs être le disciple de Cassiano dal Pozzo;

-Et il en ajoute avec l’évangéliaire Barberini (du temps de Charlemagne...comme notre dalle ?
("les symboles représentés sous les arcades rappellent ceux présents dans le Livre de Kells ou le Codex Eyckensis")
https://fr.wikipedia.org/wiki/Évangéliaire_Barberini
(pour aborder le sujet car la dalle, comme l'a remarqué Aronnax, peut se placer dans un contexte funéraire chrétien mais gardant d'anciens symboles. En 1886 paraît, outre lvlc, les sarcophages chrétiens de la Gaule).
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... texteImage

Re: Les Bergers d'Arcadie

Posté : 09 sept. 2020, 22:35
par garamus
Encore eût il phallus (de 54 m :biggrin: ) que vous vissiez cette tête pour enrichir votre étude et l'amener vers des concepts plus hermétiques que le cultuel
Quel est son rôle? Avec le serpent qui dessine les yeux et la bouche, n'y aurait il pas un cousinage avec la tête de diable de la tapisserie de Mucha à la villa Bethania? Simples questions...
Bonne nuit à vous

Re: Les Bergers d'Arcadie

Posté : 10 sept. 2020, 15:18
par grominet
garamus a écrit :enrichir votre étude et l'amener vers des concepts plus hermétiques que le cultuel
Alors là, chapeau, si vous pensez vraiment que Cassiano dal Pozzo s'en tient, pour l'hermétisme, à un détail.
Il a pourtant le génie de réunir, en une seule oeuvre, des traditions égyptiennes, hellénistiques et romaines.

En fait c'est un ami intime de Poussin (qui a réalisé un projet pour son tombeau) mais pas que...
Il correspond notamment avec Kircher, Peiresc, Gassendi, Campanella, Galilée...
Et il fait réaliser un gigantesque "museum chartaceum" où les véritables hermétistes peuvent largement puiser.

Cerise sur le gâteau, c'est un spécialiste de Léonard de Vinci (Poussin va aussi l'aider).

Le Vatican a largement avancé mais, menacé par le saint Empire, il s'en tient strictement aux conclusions du concile de Trente.
Galilée, dont l'oeuvre est largement connue (voire approuvée en douce par certains) n'a pas compris ces considérations politiques et va le payer. D'autres créateurs, en louant un aspect supposé déjà chrétien des œuvres antiques, vont passer entre les mailles du filet.
Peut-être pas d'une façon aussi souterraine qu'Antonio Bosio... :rolleyes:

Les bergers d'Arcadie ne sont pas aussi innocents que nous pourrions le croire.

Re: Les Bergers d'Arcadie

Posté : 10 sept. 2020, 17:45
par garamus
grominet a écrit :
garamus a écrit :enrichir votre étude et l'amener vers des concepts plus hermétiques que le cultuel
Alors là, chapeau, si vous pensez vraiment que Cassiano dal Pozzo s'en tient, pour l'hermétisme, à un détail.
Il a pourtant le génie de réunir, en une seule oeuvre, des traditions égyptiennes, hellénistiques et romaines.
Et il va beaucoup plus loin sans doute avec cette tête et bien d'autres choses.
Ce sont les historiens et les "culturels" que je trouve superficiels dans l'analyse de l'oeuvre. Eux passent à côté très souvent de la dimension hermétique...Comme beaucoup, ici, passent à côté de la dimension hermétique de l'énigme.
Mais inutile d'épiloguer...Cette tête est un langage dans le temps. Peu importe la date de création, l'artiste ou le commanditaire...C'est cependant ce que l'on va chercher quand on est un historico-culturel seulement. Au lieu de parler, vouivre, soufre ou mercure

Re: Les Bergers d'Arcadie

Posté : 11 sept. 2020, 16:35
par Virgile
Jasmina31 a écrit :
Virgile a écrit :A l'heure de la Rome souterraine de Bosio, en effet, Poussin ne pouvait pas passer à côté, surtout qu'on le mande pour aller gribouiller ce qui s'y trouve (et pas que lui d'ailleurs). Bien plus que l'artiste, le Vatican connaît les lieux d'implantations des églises, et le frère du pape s'occupe d'en tirer la substantifique moelle.

Ca paye en Italie, pourquoi pas ailleurs ?
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b7200180r
Merci Virgile .... :flowers:
Bosio était en "affaire" avec les collectionneurs dont le cardinal Barberini ...
Son livre est un véritable "guide touristique" pour connaisseurs ...
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k8844591/f9.image

pour la petite histoire (j'ai hésité et puis zut )
L'oncle d'Antonio Bozio , Giacomo Bozio était servant de l'Ordre de St Jean de Jérusalem et historien de son ordre ...
:flowers:
C'est-à-dire qu'étant né à Malte, on se doute bien qu'il a d'abord dû parcourir les sites remarquables de l'île et leur riche sous-sol avant de s'occuper de ceux de Rome. Voilà le plus bel entraînement à l'hermétisme qui soit.

Re: Les Bergers d'Arcadie

Posté : 11 sept. 2020, 16:59
par P.Silvain
Virgile a écrit : L'oncle d'Antonio Bozio , Giacomo Bozio était servant de l'Ordre de St Jean de Jérusalem et historien de son ordre ...
:flowers:
Virgile a écrit : C'est-à-dire qu'étant né à Malte, on se doute bien qu'il a d'abord dû parcourir les sites remarquables de l'île et leur riche sous-sol avant de s'occuper de ceux de Rome. Voilà le plus bel entraînement à l'hermétisme qui soit.
Oui, juste retour aux sources
De La Valette à l'aval Alet... :flowers:
:hello:

Re: Les Bergers d'Arcadie

Posté : 11 sept. 2020, 17:06
par Virgile
Je dirai même plus, De La Valette aux grottes de lavalette à côte d'Alet !

Et la décollation de St J-B aussi. :hello:

Re: Les Bergers d'Arcadie

Posté : 14 sept. 2020, 14:08
par Virgile
grominet a écrit :Je note au passage que ceci figurait dans une grotte sanctuaire proche d'une nécropole (avec traces des civilisations étrusque, phénicienne et carthaginoise...commerçants avisés qui, peut-être, avaient un œil sur les minerais et le sel de RLB).
Et la relation avec Hypnerotomachia Poliphili évoqué par ailleurs j'imagine. :innocent:

Re: Les Bergers d'Arcadie

Posté : 14 sept. 2020, 17:45
par grominet
Virgile a écrit : Et la relation avec Hypnerotomachia Poliphili évoqué par ailleurs j'imagine. :innocent:
Bonjour à tous,
Virgile ramènerait à Virgile ?
Le nom caché de l’auteur nous laisserait proche du Vatican ?
Et pourquoi pas aux religions à Mystères de la villa d’Hadrien ?

J’ai noté également quelques ressemblances avec Dante et les fidèles d’Amour.
Ce qui, via les sources « provençales «  nous rapprocherait de la région.

Bientôt les Mystères du Razès... :rolleyes:
L’initiation se ferait-elle en sachant épeler les épitaphes des tombeaux ?
https://www.revuedesdeuxmondes.fr/wp-co ... bb310a.pdf

Re: Les Bergers d'Arcadie

Posté : 14 sept. 2020, 18:30
par Virgile
Proche du Vatican oui, et ça dirigerait presque vers un autre tableau (pour rester dans le thème :innocent: ) plus mystérieux encore que celui des bergers.

Hadrien (avec un H ! comme disait le vieux), c'est la piste fabuleuse ! Antonins, Aelii, Antinoüs, Canope, Ptolémée, Baïes...etc. On ne sait plus où donner de la tête. :flowers:

Re: Les Bergers d'Arcadie

Posté : 04 nov. 2020, 19:10
par Thierry Espalion
Bonsoir à tous,
Quelques interrogations en passant :
1) N'est-il pas pour le moins interpellant, que plusieurs décennies avant la transmission au grand public de la phrase "Bergère...Poussin Teniers gardent la clef...", un tombeau rappelant celui des Bergers d'Arcadie ait été bâti dans le secteur des deux Rennes ?
En existe-t-il beaucoup d'autres en France, isolés dans la nature ?

2) N'est-il pas pour le moins interpellant que l'abbé Boudet ait représenté sur sa carte, un pied posé sur un socle, tout comme sur Les bergers d'Arcadie ?

Image

Ce "pied" semble reposer sur un socle.
Outre suggérer l'unité de mesure, l'intention du cartographe pourrait être de faire une allusion au remarquable pied reposant sur un socle de pierre, peint par Poussin.

Image


3) N'est-il pas pour le moins interpellant qu'un ami de l'abbé Saunière ait représenté sur l'une de ses affiches publicitaires, de nombreux éléments associés à Rennes-le-Château, dont une ''reine antique'' dans la même posture que celle des Bergers d'Arcadie ?

Sur l'une des affiches publicitaires de Michel Sabatier, ami de Béranger Saunière, plusieurs éléments semblent faire référence à Rennes-le-Château : pilier, diable, M, soleil ...

Image

La posture de la "Reine", main sur la hanche, rappelle celle du personnage féminin des Bergers d'Arcadie.

Image

Main sur la hanche : cette position n'est pas fréquente, me semble-t-il. Il pourrait donc s'agir d'une allusion aux Bergers d'Arcadie, de la part de cet ami de Saunière.


D'autant plus qu'une autre affiche publicitaire de l'ami de Saunière, rappelle quant à elle, l'œuvre de Mucha présente dans la Villa Béthanie. La position des personnages est comparable !
Et tout comme à RLC, on peut aussi y observer une allusion à Cybèle ... En effet, à l'image de l'abbé Saunière qui avait surmonté d'une tour la statue de la Vierge, la tête de la "Reine" apparaît à son tour, surmontée d'une tour !
Je placerai cette autre affiche plus tard car ce n'était pas l'objet de ce message.

Re: Les Bergers d'Arcadie

Posté : 04 nov. 2020, 19:30
par grominet
Étonnant car, initialement, les échanges semblent commencer à Rome à l'académie Saint Luc, notamment Vouet (maître de Frédeau, lui-même maître de Rivalz...ces 2 derniers pouvant se retrouver à ND de Marceille et RLB), Del Pozzo et Poussin s'y ajoutent ainsi que d'autres.
Il est amusant de constater que Teniers (le jeune) dirigera la guilde...de Saint Luc.

Pour la Vierge couronnée d'une tour peut-être est-ce le retour à son grand rôle d'origine (Megadela)...la très sainte, la très haute ?
Tel qu'il figure notamment dans des écrits très anciens tels le diatessaron...La première apparition du Christ serait pour elle.
Excellent le lien avec Cybèle...Mère de Dieu(x)