Les Bergers d'Arcadie

Rennes-le-Chateau, l'abbé Saunière, mystères, trésor, graal, Arche d'Alliance, tombeau, Boudet, Rennes-les-Bains, étude, recherche, partage ... etc. Tout est là !
Règles du forum
Il est impératif de lire les règles avant de poster sur le forum!

Aides du forum
Si vous avez des difficultés pour poster votre message (édition, mise en page, BBcodes...) consultez la F.A.Q. ou consultez le guide:
Créer du texte en gras, italique et souligné - Changer la taille ou la couleur du texte - Puis-je combiner les balises de mise en forme ? - Citation dans les réponses - Créer une liste - Créer un lien vers un autre site - Ajouter une image à un message - Insérer une video - Envoyer une image depuis son ordinateur
Répondre
Virgile
Animateur
Messages : 235
Enregistré le : 31 juil. 2020, 16:07

Re: Les Bergers d'Arcadie

Message par Virgile »

En effet, il y a même la marque d'imprimeur de Manuce, au cas où.

Mais c'est clair que le livre aura une influence énorme et qu'il est donc difficile de passer à côté, surtout pour un artiste romain. Les papes eux-mêmes s'en inspirent :
Image

vs le Ripa
https://fr.wikisource.org/wiki/Iconolog ... rnit%C3%A9
Charly Alverda
Animateur
Messages : 246
Enregistré le : 18 juil. 2012, 19:43

Re: Les Bergers d'Arcadie

Message par Charly Alverda »

Virgile a écrit : 12 avr. 2021, 11:35 Bonjour à tous,

Mais si on devait établir une connexion avec "et in arcadia ego" et le songe de poliphile, c'est plutôt vers le Guerchin qu'il faudrait se tourner, puisque c'est le premier avoir fait figurer l'inscription sur une oeuvre. Mais bon c'est la même chose pour le Guerchin, et à la limite ça serait même plus facile, surtout si on suppose des aspects alchimiques à ce livre, il avait connaissance des intérêts en la matière chez certains ecclésiastiques...
C'est abusivement que l'on "suppose des aspects alchimiques à ce livre" en V. O. ou dans l'édition Kerver, ceci n'est du qu'à la faiblesse de nos modernes lunettes, et Fulcanelli a été victime de l'illusion (comme pour Rabelais d'ailleurs). Il y a bien sûr une composante hermétique comme dans la plupart des œuvres de l'époque, voir "Les langues occultes de la Renaissance" de Pierre Béhar, mais Verville ne s'y trompait pas en "alchimisant" véritablement Le Songe.
B. C. N. U. !
Virgile
Animateur
Messages : 235
Enregistré le : 31 juil. 2020, 16:07

Re: Les Bergers d'Arcadie

Message par Virgile »

C'est-à-dire que face à une herméneutique, curieusement illustrée par surcroît, j'imagine qu'il est assez facile de tomber dans ce genre de considérations "alchimiques". Mais je suis bien incapable de développer sur cet aspect qui ne m'intéresse absolument pas. Donc merci pour vos compléments d'informations et références.
Charly Alverda
Animateur
Messages : 246
Enregistré le : 18 juil. 2012, 19:43

Re: Les Bergers d'Arcadie

Message par Charly Alverda »

Virgile a écrit : 12 avr. 2021, 12:35 C'est-à-dire que face à une herméneutique, curieusement illustrée par surcroît, j'imagine qu'il est assez facile de tomber dans ce genre de considérations "alchimiques". Mais je suis bien incapable de développer sur cet aspect qui ne m'intéresse absolument pas. Donc merci pour vos compléments d'informations et références.
Serviteur. 😏

Depuis que Cosme (qui fut subjugué par le Songe) commanda à Ficin d'abandonner la traduction de Platon pour traduire 17 des textes du Corpus Hermeticum, l'ombre d'Hermes (suite aux innombrables éditions dans toute l'Europe) a plané au-dessus des œuvres de la Renaissance jusqu'à la Guerre de Trente Ans. Mais comme vous le rappeliez naguère "nous sommes loin de RlC". Pour ma part je pense que Poussin est hors sujet et que les prêtres locaux auraient été fort étonnés de voir leurs préoccupations reliées à celles du Maître. 🙄
B. C. N. U. !
Avatar du membre
grominet
ANIMATEUR +
Messages : 531
Enregistré le : 01 mai 2014, 19:56

Re: Les Bergers d'Arcadie

Message par grominet »

Virgile a écrit : 12 avr. 2021, 12:05 Mais c'est clair que le livre aura une influence énorme et qu'il est donc difficile de passer à côté, surtout pour un artiste romain. Les papes eux-mêmes s'en inspirent
Effectivement et ceux qui vont mettre en valeur "Et In Arcadia Ego" prennent soin d'ajouter le laurier, le pin et le syrinx autour de leur devise.
3 objets résultant de transformations mythologiques.
Si la Mort frappe (provisoirement car le Sauveur est venu) ce serait pour initier le changement.
Virgile
Animateur
Messages : 235
Enregistré le : 31 juil. 2020, 16:07

Re: Les Bergers d'Arcadie

Message par Virgile »

Charly Alverda a écrit : 12 avr. 2021, 13:41Pour ma part je pense que Poussin est hors sujet et que les prêtres locaux auraient été fort étonnés de voir leurs préoccupations reliées à celles du Maître. 🙄
J'ai tendance à penser la même chose, mais sans les bergers d'Arcadie, l'affaire de Rennes-le-Château est de suite moins sexy.
Charly Alverda
Animateur
Messages : 246
Enregistré le : 18 juil. 2012, 19:43

Re: Les Bergers d'Arcadie

Message par Charly Alverda »

Virgile a écrit : 12 avr. 2021, 18:52
Charly Alverda a écrit : 12 avr. 2021, 13:41Pour ma part je pense que Poussin est hors sujet et que les prêtres locaux auraient été fort étonnés de voir leurs préoccupations reliées à celles du Maître. 🙄
J'ai tendance à penser la même chose, mais sans les bergers d'Arcadie, l'affaire de Rennes-le-Château est de suite moins sexy.
😄 👍

Jouons donc à faire "comme si" !

Bien que la mode des tombeaux littéraires soit quelque peu passée du temps de Poussin, il est intéressant de constater qu' "au XVIe siècle le défunt est l'objet d'un spectacle qu'observent ensemble le locuteur et le lecteur - le tombeau a bien pour objet de resserrer les liens des vivants réunis autour de la sépulture poétique, le mort étant définitivement exclu par le tombeau lui-même."
Alors que pour les modernes "l'objet même du tombeau est de dire l'intime proximité du locuteur et du défunt, voire leur communion spirituelle - disons poétique. Cette fois c'est le lecteur qui est, sinon exclus, du moins tenu à distance : le tombeau lui fait bien entendre qu'il n'est pas de ce monde là."

https://licorne.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=1561
B. C. N. U. !
Virgile
Animateur
Messages : 235
Enregistré le : 31 juil. 2020, 16:07

Re: Les Bergers d'Arcadie

Message par Virgile »

Bonjour à tous, Charly Alverda,
oui sont très intéressants ces tombeaux littéraires, j'imagine que PP ou l'un de ses acolytes devait connaître, et l'idée d'en réactualiser le principe a pu germer lors de la construction de leur projet. Le tombeau mystérieux à l'inscription laconique que l'on découvre grâce à l'inscription mystérieuse de la tombe absente et sans faste de la châtelaine du coin, et qui devrait nous renvoyer au tombeau bien concret du bled voisin (pour ne pas dire de Voisins), présage d'emblée un jeu de piste macabre des plus palpitants, ou au moins un circuit ludique pour tout amateur d'art funéraire. C'est quand même plus aéré qu'au Montparnasse et bien moins achalandé qu'au Père-Lachaise. Une amusette pour curistes et curieux qui aurait bien fait rire le curé.
Avatar du membre
Philemon
Animateur
Messages : 218
Enregistré le : 21 mai 2011, 15:44

Re: Les Bergers d'Arcadie

Message par Philemon »

Virgile a écrit : 13 avr. 2021, 11:12 Bonjour à tous, Charly Alverda,
oui sont très intéressants ces tombeaux littéraires, j'imagine que PP ou l'un de ses acolytes devait connaître, et l'idée d'en réactualiser le principe a pu germer lors de la construction de leur projet. Le tombeau mystérieux à l'inscription laconique que l'on découvre grâce à l'inscription mystérieuse de la tombe absente et sans faste de la châtelaine du coin, et qui devrait nous renvoyer au tombeau bien concret du bled voisin (pour ne pas dire de Voisins), présage d'emblée un jeu de piste macabre des plus palpitants, ou au moins un circuit ludique pour tout amateur d'art funéraire. C'est quand même plus aéré qu'au Montparnasse et bien moins achalandé qu'au Père-Lachaise. Une amusette pour curistes et curieux qui aurait bien fait rire le curé.
Salut à tous, salut Virgile,

Je ne crois absolument pas que le tombeau des Pontils fasse partie du scénario de Pierre Plantard...

Sinon, il faudrait aussi prendre en compte les Pommes Bleues du 17 janvier ?

Philemon
Hey, il y a un trésor dans la maison d'à côté. - Il n'y a pas de maison à côté ! - Et bien construisons en une ! Groucho Marx
Thierry Espalion
Animateur
Messages : 255
Enregistré le : 14 août 2010, 01:43
Contact :

Re: Les Bergers d'Arcadie

Message par Thierry Espalion »

Bonjour à tous,
Je me permets de rappeler une ancienne observation :

Le fameux tombeau des Pontils, similaire à celui représenté par Poussin (Les bergers d'Arcadie II), a été implanté à la distance de 681 dam de l'église de RLC.

Souvenons-nous que le nombre 681 apparaît dans la phrase "Bergère pas de tentation, que Poussin ..."
"A tous ces hommes ayant œuvré dans l'ombre afin de transmettre le flambeau"
Thierry Espalion
Charly Alverda
Animateur
Messages : 246
Enregistré le : 18 juil. 2012, 19:43

Re: Les Bergers d'Arcadie

Message par Charly Alverda »

Virgile a écrit : 13 avr. 2021, 11:12 Bonjour à tous, Charly Alverda,
oui sont très intéressants ces tombeaux littéraires, j'imagine que PP ou l'un de ses acolytes devait connaître, et l'idée d'en réactualiser le principe a pu germer lors de la construction de leur projet. Le tombeau mystérieux à l'inscription laconique que l'on découvre grâce à l'inscription mystérieuse de la tombe absente et sans faste de la châtelaine du coin, et qui devrait nous renvoyer au tombeau bien concret du bled voisin (pour ne pas dire de Voisins), présage d'emblée un jeu de piste macabre des plus palpitants, ou au moins un circuit ludique pour tout amateur d'art funéraire. C'est quand même plus aéré qu'au Montparnasse et bien moins achalandé qu'au Père-Lachaise. Une amusette pour curistes et curieux qui aurait bien fait rire le curé.
En 1965, date où L'Or de Rennes était prêt à une mise sous presse, P. P. ne connaissait (peut-être) pas le tombeau des Pontils s'il faut en croire le duo Pellet-De Sede, mais il en avait nul besoin pour créer une Arcadie en validant les particularités de la géographie locale par les écrits de Labouisse-Rochefort et en évoquant "ce vers un peu fade : De ton heureux Alphee, O toi chère Aréthuse..." Il pouvait ainsi passer du tableau des Bergers d'Arcadie du Louvre au tombeau de sainte Roseline à la Celle sur Arcs ( Cellis Arcis), il est remarquable qu'ayant cité une foultitude de noms d'alchimistes dans le Gisors il ne mentionne pas Rhazes l'un des plus célèbres ! En fait l'alchimie constamment présente dans L'Or de Rennes ne l'est qu'en filigrane.
B. C. N. U. !
Charly Alverda
Animateur
Messages : 246
Enregistré le : 18 juil. 2012, 19:43

Re: Les Bergers d'Arcadie

Message par Charly Alverda »

Aronnax a écrit : 13 avr. 2021, 13:09 Bonjour à tous.
Le fameux tombeau des Pontils, similaire à celui représenté par Poussin (Les bergers d'Arcadie II), a été implanté à la distance de 681 dam de l'église de RLC.
Souvenons-nous que le nombre 681 apparaît dans la phrase "Bergère pas de tentation, que Poussin ..."
Bonjour Thierry.
Cela indique donc que Jean Galibert, qui fit construire le tombeau en cet endroit en 1903 pour y déposer les restes de son épouse Elisabeth, "était dans le secret" ?
Le tombeau, tel que certains d'entre nous l'ont connu en sa forme arcadienne, ne date que du début des années 1930.
Difficile en l'occurrence d'établir un lien entre le 681 de l'anagramme et Poussin :scratch:
Le PAX, ou plutôt ARK 681, pointe sur la date d'établissement des Mérovingiens dans le Razes. 😏
B. C. N. U. !
Avatar du membre
crétin premier
Animateur
Messages : 256
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: Les Bergers d'Arcadie

Message par crétin premier »

Thierry Espalion a écrit : 13 avr. 2021, 12:29 Bonjour à tous,
Je me permets de rappeler une ancienne observation :

Le fameux tombeau des Pontils, similaire à celui représenté par Poussin (Les bergers d'Arcadie II), a été implanté à la distance de 681 dam de l'église de RLC.

Souvenons-nous que le nombre 681 apparaît dans la phrase "Bergère pas de tentation, que Poussin ..."
on peut trouver beaucoup de "correspondances" avec des chiffres... 681 peut aussi être suggéré par la date qui figure en plein milieu de la couverture de la VLC (1886), chose peu banale dans le milieu de l'édition... mais ne nous emballons pas... pourquoi ne pas envisager que les romans de Jean Bruce mettant en scène OSS 117 suggèrent le 17 janvier ??? on peut faire dire tellement de choses avec 10 petits chiffres et encore plus avec 26 lettres, surtout quand 25 suffisent... :rules:
Maurice Leblanc et son Arsène Lupin "gentleman cambrioleur", Jean Brochet (alias Jean Bruce) avec son espion (Hubert Bonisseur de la Bath) descendant officiellement d'une famille de "gentilshommes" Français exilés en Louisiane à la révolution, Jules Verne avec son "gentleman Anglais" Philéas Fogg qui fait le tour du monde en 80 jours, Alexandre Dumas et son "d'Artagnan, gentilhomme Béarnais" né en Gascogne et issu d'une famille de bourgeois commerçants... tous des "gentlemen" d'un genre spécial... un cambrioleur au nom suggestif, un espion dont l'origine véritable de son nom provient d'un faux témoin du "milieu", un ex "marin" devenu rentier (comment ???) au comportement de métronome qu'un écrivain transformera en "extra terrestre" 100 ans plus tard, un mousquetaire du Roi qui deviendra "l'âme donnée" de Mazarin...
une sacrée brochette de gentilshommes qui cachent bien leur jeu... :innocent:
tous ces auteurs sont ils pour autant des "initiés" ??? vraisemblablement non, et pourtant on peut facilement trouver des correspondances troublantes chez chacun d'eux... Verne suggéré par Boudet dans la VLC, Leblanc pompant outrageusement les noms de ses personnages parmi les "figures" de notre affaire, Dumas et son héro Charles de Batz de Castelmore qui nous fait traverser la manche et nous suggère 2 "Batz" Bretons bien connus de Boudet et un "castel mort" (en ruines...)... et si j'osais je pourrais rajouter Leblanc et le Noir (Dumas étant mulâtre) pour suggérer un échiquier... :stuart:
il faut donc se méfier des évidences trop évidentes et ne pas prendre de simples suppositions pour des vérités absolues...
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
Virgile
Animateur
Messages : 235
Enregistré le : 31 juil. 2020, 16:07

Re: Les Bergers d'Arcadie

Message par Virgile »

Philemon a écrit : 13 avr. 2021, 11:50Salut à tous, salut Virgile,

Je ne crois absolument pas que le tombeau des Pontils fasse partie du scénario de Pierre Plantard...

Sinon, il faudrait aussi prendre en compte les Pommes Bleues du 17 janvier ?

Philemon
Salut Philemon,
très juste mais j'avoue que la découverte inopinée qui "tombe" idéalement me laisse dubitatif.
Charly Alverda a écrit :En 1965, date où L'Or de Rennes était prêt à une mise sous presse, P. P. ne connaissait (peut-être) pas le tombeau des Pontils s'il faut en croire le duo Pellet-De Sede, mais il en avait nul besoin pour créer une Arcadie en validant les particularités de la géographie locale par les écrits de Labouisse-Rochefort et en évoquant "ce vers un peu fade : De ton heureux Alphee, O toi chère Aréthuse..." Il pouvait ainsi passer du tableau des Bergers d'Arcadie du Louvre au tombeau de sainte Roseline à la Celle sur Arcs ( Cellis Arcis), il est remarquable qu'ayant cité une foultitude de noms d'alchimistes dans le Gisors il ne mentionne pas Rhazes l'un des plus célèbres ! En fait l'alchimie constamment présente dans L'Or de Rennes ne l'est qu'en filigrane.
Ah oui, d'un tombeau à l'autre hé hé. L'aspect alchimique du livre ne serait finalement qu'un vernis racoleur à gratter ?
Avatar du membre
Philemon
Animateur
Messages : 218
Enregistré le : 21 mai 2011, 15:44

Re: Les Bergers d'Arcadie

Message par Philemon »

Salut,

Bien d'accord avec toi, mais il suffit de lire le post de Pierre juste au dessus pour s'apercevoir qu'il y a pas mal de possibilités qui laissent place à l'imagination, dès que les choses ne sont pas bien précises... 681 est le résidu classique des longues anagrammes... cela ne peut rien signifier, impossible de le prévoir, mais des chiffres... on peut gloser à l'infini !

Tout ceux qui ont fait des recherches le savent, on croit que... et puis non !

Certains disent que l'anagramme à trouver (à partir des deux épitaphes) comportait des difficultés imposées (l'anagramme doit avoir un rapport avec Poussin et son tableau les Bergers d'Arcadie...), je ne le crois pas mais cela est très possible techniquement.

Mais, pour moi, Pierre Plantard quand il construit sa forgerie pense a la première version des bergers (pourquoi le dirait-il dans son premier texte relatif à l'affaire ???), et c'est tout à fait par hasard que Jean Pellet découvre un site qui rappelle les Bergers deuxième version...

D'ailleurs, si l'on tient compte de tous les interdits qu'imposaient Peladan pour participer au salon des Rose Croix, le tableau sans paysage est valide... pas l'autre !



Philemon
Hey, il y a un trésor dans la maison d'à côté. - Il n'y a pas de maison à côté ! - Et bien construisons en une ! Groucho Marx
Répondre