La Relique de Rhedae

Rennes-le-Chateau, l'abbé Saunière, mystères, trésor, graal, Arche d'Alliance, tombeau, Boudet, Rennes-les-Bains, étude, recherche, partage ... etc. Tout est là !
Règles du forum
Il est impératif de lire les règles avant de poster sur le forum!

Aides du forum
Si vous avez des difficultés pour poster votre message (édition, mise en page, BBcodes...) consultez la F.A.Q. ou consultez le guide:
Créer du texte en gras, italique et souligné - Changer la taille ou la couleur du texte - Puis-je combiner les balises de mise en forme ? - Citation dans les réponses - Créer une liste - Créer un lien vers un autre site - Ajouter une image à un message - Insérer une video - Envoyer une image depuis son ordinateur
Robin Corbuthion
Animateur
Messages : 295
Enregistré le : 15 août 2018, 15:46
Avertissements : 2

Re: La Relique de Rhedae

Message par Robin Corbuthion »

Bonjour Jasmine,

Tu me déçois parce que tu manques cruellement d'imagination ...

Il existe un grand mystère dans les Pyrénées qui reste une zone particulièrement favorisée d'apparitions mariales ...
et ce n'est pas pour des prunes ...

Avant de mourir, un père capucin, le père Edouard Castaing, avait eu le même songe à deux reprises ...
Il avait vu la Vierge allongée sur la chaine des Pyrénées, la tête appuyée sur le Canigou et les pieds posés sur Lourdes ...
Et Herman Treil qui avait reçu cette confidence avait demandé au père où se trouvait son coeur immaculé ? ...
A Rennes-les-Bains évidemment ! ...

Pourquoi crois-tu que l'Histoire a conservé l'appellation " ROYAUME DE FRANCE ET DE NAVARRE " ? ...
Parce qu'il existe un mystère qui est caché en Navarre pour les temps à venir ! ...

Lescar et sa Cathédrale, nécropole des Rois et Reines de Navarre
Lescar, ancienne capitale antique du Béarn, située sur la rive droite du Gave de Pau, fut une cité romaine dès le IIIe siècle puis devient évêché jusqu'à la Révolution Française.
Lescar est réputée pour abriter la Cathédrale Notre-Dame, construite au XIIe siècle par Gaston IV « Le Croisé ».
Cette Cathédrale abrite une grande diversité de décors médiévaux : chapiteaux sculptés, orgue baroque classé ainsi qu'une plaque de bronze qui mentionne l’inhumation en ces lieux des rois et reines de Navarre dont les grands-parents d’Henri IV. Une peinture murale du XVIIe siècle orne la voûte dans l'abside et représente le Couronnement de la Vierge. Enfin, la Cathédrale abrite également le « Trésor » (crosses du 12e siècle ...).
Le symbole touristique de Lescar, le petit « chasseur maure » à la jambe de bois issu de la mosaïque romane du XIIe siècle se situe, lui aussi, à l'intérieur de la Cathédrale.

Nombreuses apparitions mariales dans les Pyrénées :

Notre -Dame de Betharram : A quelques kilomètres de Lourdes, en terre béarnaise, ce sanctuaire favorable au recueillement et au silence mérite d'être visité. Confié aux missionnaires du Sacré-cœur de Betharram, il profite du rayonnement de leur saint fondateur Michel Garicoïts (1797-1863). Sur la colline boisée, le chemin de croix monumental est chef d’œuvre édifié au XIXème siècle. Mais l'origine du Sanctuaire de Betharram est beaucoup plus ancienne. Comme à Pouey-Laün, l'histoire commence par des lueurs au dessus d'un buisson. Au dessous de ces lueurs, on découvre une statue de la Vierge. Elle est amenée à l'église du village, mais elle revient à son point d'origine. Cela se reproduit plusieurs fois. On décide alors de construire une petite chapelle là où se trouvait le buisson. C'est l'origine du sanctuaire.
C'est un deuxième événement qui va déclencher le phénomène des pèlerinages. Vers le XVème siècle, une jeune fille ramassant des fleurs au bord du Gave tomba dans l'eau. La Vierge lui apparut en lui tendant une branche à laquelle la jeune fille s’accrocha. Elle fut ainsi sauvée. Ce miracle serait le point de départ des pèlerinages à Notre-Dame du Beau Rameau (bèth arram, en béarnais).

Notre-Dame de Pouey-Laün : Au sud de Arrens-Marsous, dans le Val d'Azun, juchée sur une éminence, se trouve la chapelle de « Pouey la hount », ce qui signifie « le mont de la source ». Ce pèlerinage marial est attesté dès le XIVème siècle. A l'origine, les gens du pays virent briller dans la nuit une lueur autour d'une statue de la Vierge. Fascinés, ils vinrent chercher la statue pour la placer dans l’église du village. Mais, mystérieusement, elle revint à l'endroit où elle avait apparu. Il ne restait plus qu'à construire une chapelle. L'édifice actuel date de 1761. Son surnom de « Capéra daurada » (chapelle dorée) n'est pas usurpé ! C'est l'éblouissement pour le visiteur! Le sol est quant à lui en schiste brut, à même la montagne. Comme Héas, le lieu a été confié aux Missionnaires de l'Immaculée Conception.

Notre-Dame d'Héas : Cette chapelle de montagne est située dans le canton de Luz-Saint-Sauveur. Au pied du cirque de Troumouse, le pèlerinage de Notre-Dame de Héas était très fréquenté dès le XIIème siècle. Une apparition de la Vierge eut lieu sur le caillou de la Raillé. La statue de la Vierge qui s'y trouve est parfois appelée Notre-Dame du chaos. Il faut dire que cet énorme bloc se serait détaché lors d'une avalanche de pierres qui, en 1650, a rempli la vallée. Le sanctuaire a été détruit à plusieurs reprises par les avalanches et les guerres de religion. On raconte que la chapelle a été construite par trois maçons. Chaque jour, trois chèvres suivies de trois chevreaux, venaient le visiter et offrir leur lait. Trois mois se passèrent. L'édifice était presque achevé. Les maçons décidèrent de manger l'un des chevreaux. Les chèvres furent sans doute averties du complot car elles ne réapparurent plus. Sans le secours des habitants, les ouvriers seraient morts de faim.

(A suivre ...)

Meilleures pensées
Hercule
+ ECCE CRUCEM DOMINI + FUGITE, PARTES ADVERSAE +
VICIT DE LEO DE TRIBU JUDA, RADIX DAVID ! ALLELUIA !
Robin Corbuthion
Animateur
Messages : 295
Enregistré le : 15 août 2018, 15:46
Avertissements : 2

Re: La Relique de Rhedae

Message par Robin Corbuthion »

Bonjour Jasmine,

Voici la suite des apparitions mariales dans les Pyrénées :

Notre-Dame de la Fache : Chaque année, vers le 4 août, est organisé un pèlerinage au sommet de la Fache, dans la vallée du Marcadau. Après la veillée au refuge Wallon, la messe au sommet est le point d'orgue du rassemblement qui se termine par une procession aux flambeaux. Ce pèlerinage organisé depuis 1943 commémore un sauvetage jugé miraculeux d'une montagnarde lors de son escalade de la grande Fache en 1942.

Notre-Dame de Garaison : Au moment où Bernadette voit la Vierge Marie à la Grotte de Lourdes en 1858, Notre-Dame de Garaison, à 75 km de Lourdes, est encore un lieu de pèlerinage important. Son origine ? Trois apparitions de la Vierge Marie, vers 1515, à une bergère de 12 ans nommée Anglèze de Sagazan. Les messages adressés par la Vierge Marie à Garaison préfigurent les paroles qui seront délivrées plus tard à Lourdes : « Ici, je répandrai mes dons », « Je veux que l'on construise une chapelle », « N’oubliez pas de remercier Dieu de ses bienfaits ».
En 1540 une chapelle est édifiée à l’endroit précis des apparitions. Les missionnaires de l’Immaculée Conception, dits Pères de Garaison, y ont également fondé une école. Ce sont ces mêmes missionnaires qui ont été sollicités dès 1866 pour animer la pastorale de Lourdes alors naissante.

Notre-Dame de Lourdes - Avant 1858, Lourdes était une bourgade assez importante, mais relativement pauvre. Elle est considérée comme un des lieux les plus perdus de France, à peine accessible par la route. Bien que très difficile d'accès, le site de Lourdes a pourtant été fréquenté par des hommes de la préhistoire, puis par les Romains. Ensuite, le château (Mirambel), plusieurs fois remanié fut longtemps considéré comme une citadelle imprenable. Il faut préciser que Lourdes était un lieu stratégique grâce un pont sur le Gave qui constituait la seule manière de gagner les hautes vallées de la Bigorre.
Lourdes et la Grotte en 1858, à l'époque des apparitions. La Grotte baignait dans le Gave de Pau (pas encore canalisé).
Au lieu-dit « Massabielle » qui signifie « vieille roche », La Vierge Marie apparaît 18 fois à la jeune Marie-Bernarde Soubirous, surnommée Bernadette et âgée de 14 ans. Le lieu était déjà connu des anciens pour son contexte légendaire (cris plaintifs, gémissements entendus, lumières mystérieuses...). Le Père Fournou en 1858 écrivait à propos de la grotte avant les apparitions : « Le passant la regardait avec une certaine appréhension frissonnante et jamais il ne manquait de marquer son front du signe de la croix pour se préserver de quelque maléfice satanique ».
Les apparitions se succédèrent du 11 février 1858 au 16 juillet 1858.
Ces événements transformèrent radicalement la cité de Lourdes.

Notre-Dame de Bourisp - Le petit village de Bourisp, dans la vallée d'Aure, abritait dans son église une vierge noire objet d'un culte fervent.
A Bourisp, il y a très longtemps, existait un humble hameau de sept maisons au milieu desquelles s'élevait une petite chapelle dédiée à saint Orens. Il n'en reste rien. Louis de Fiancette d'Agos indique que des ruines étaient encore visibles au 18e siècle. Voici la légende : Vers 1200, à Pouy, près de l'ancien oratoire de Saint-Orens, était une fontaine ; un propriétaire de troupeaux y menait boire son bétail. Il s'apercevait qu'un de ses boeufs quittait les autres et courait du côté d'un marécage voisin. Il eut un jour la curiosité de le suivre, et le vit occupé à lécher une statue de la sainte Vierge cachée dans les broussailles ; il en informa le curé. Celui-ci, accompagné de beaucoup de monde, alla chercher la statue et la fit transporter dans son église paroissiale ; mais la statue avait disparu le lendemain. On la retrouva au même endroit ; quatre fois le bon prêtre la rapporta dans son église, et quatre fois la statue fut retrouvée dans le marais peuplé de roseaux (en patois sescas ; d'où le nom attribué à l'église actuelle : Notre-Dame de Sescas).

(A suivre ...)

Meilleures pensées
Hercule
+ ECCE CRUCEM DOMINI + FUGITE, PARTES ADVERSAE +
VICIT DE LEO DE TRIBU JUDA, RADIX DAVID ! ALLELUIA !
Robin Corbuthion
Animateur
Messages : 295
Enregistré le : 15 août 2018, 15:46
Avertissements : 2

Re: La Relique de Rhedae

Message par Robin Corbuthion »

Bonjour Jasmine,

Voici la suite des apparitions mariales dans les Pyrénées :

- Lagrange (près de Lannemezan)
"Les habitants de Lagrange ont longtemps cru et certains croient encore que, sous l'église, est un souterrain habité par des anges qu'on aurait vus en sortir, vêtus de blanc et un cierge à la main et se promener processionnellement en chantant autour de l'église." Bulletin de la Société Académique 1861.

- Luz
Une femme de Luz certifie en 1543 avoir vu, le 17 juin au soir, une blancheur sans forme, d'un volume équivalent à celui d'une brebis. Le témoin, le recteur de Luz et tous les paroissiens assimilent cette vision à la Vierge Marie. Archives des Hautes-Pyrénées, série E, registre de 1541 à 1544, folio 319.

- Aspin-en-Lavedan (près de Lourdes)
En 1512, deux habitants du village d'Aspin, près Lourdes, étouffés par les décombres d'un four à chaux voient une belle demoiselle venir à leur secours. Miracle publié en espagnol par l'abbaye de Montserrat en 1540.

- Campan
La vierge de la grotte de Campan ressemblait peut-être à la madone de la grotte du Loup.
Avant la révolution, les habitants de Campan et d'alentour priaient devant une concrétion calcaire dans la grotte de Campan. "Les habitants de la montagne avaient une vénération toute particulière pour une image de la Vierge que nulle main n'avait sculptée et qui était venue d'elle-même se cacher sous la voûte secrète pour recevoir des prières cachées et consoler de secrètes douleurs." - Souvenirs d'un voyage dans les Pyrénées 1843 - p.56.
La concrétion, oeuvre de la nature, a été brisée en 1793 par l'outrance des révolutionnaires. La grotte de Campan est également bien décrite dans les "Glanes bagnéraises" de René Escoula (pages 70 et 71). Cela permet de la situer.

- Gaudent (Barousse) : La chapelle Notre-Dame d'Ilheu était un lieu de pèlerinage marial.

- Générest (Barousse) : Au lieu-dit "La Croix de l'Oraison" existait un sanctuaire gallo-romain.

- Horgues : Un ormeau creux se trouvait à l'entrée du cimetière : on y introduisait la tête des enfants, au retour du baptême, pour les désensorceler.

- Montsérié : Le mont Martau était un lieu de culte avant et pendant l'occupation romaine.
Près de notre département

- Tarascon-sur-Ariège (Notre-Dame de Sabart)

- Saint-Béat (Abbaye de Montserrat)

- Alan (au nord-est de Martres-Tolosane)

- Celles en Ariège (Notre-Dame de Celles)

- Notre Dame de Saint Bernard.

- Notre Dame de Picheloup.

(A suivre ...)

Meilleures pensées
Hercule
+ ECCE CRUCEM DOMINI + FUGITE, PARTES ADVERSAE +
VICIT DE LEO DE TRIBU JUDA, RADIX DAVID ! ALLELUIA !
Robin Corbuthion
Animateur
Messages : 295
Enregistré le : 15 août 2018, 15:46
Avertissements : 2

Re: La Relique de Rhedae

Message par Robin Corbuthion »

Bonjour Jasmine ,

LA PHOTO IGN DE PEYRE PICADE EN 1967
LA VIERGE D’ICONE ET LE DIABLE

Au début des années 90, avec quelques amis, nous nous étions rendus en visite à l’Hôtel-Restaurant de Peyre Picade, proche de la ferme de Jaffus, sur le plateau qui s’étend depuis Rennes-le-Château jusqu’à Rennes-les-Bains. Le plateau des deux Rennes a pour particularité administrative de comporter un étrange découpage intercommunal avec des territoires appartenant aux communes de Couiza et de Coustaussa. Le plus curieux de ces découpages est l’excroissance en forme de bulle remontant depuis Couiza sur le plateau et reliée au territoire de la commune de Couiza par une fine bande de terre. Rares sont les communes en France dont les territoires ont une physionomie aussi particulière.

Le Domaine de Peyre Picade nous intriguait et le but de notre visite était de vérifier de visu sur le terrain un phénomène étrange apparu sur une photo aérienne de l’IGN, en 1967. Cette photo nous avait été offerte par Jean-Alain Sipra, membre de l’Association « Terre de Rhedae ».

L'IGN survole la France (de mémoire) tous les quatre ans. Ce phénomène de la Vierge d'Icone se penchant protectrice sur la maison de Peyre Picade, dont le propriétaire est d'origine russe et orthodoxe, n'est apparu qu'une seule fois en 1967.

le site IGN répertorie bien les différentes missions, mais pour Peyre Picade, donc la commune de Coustoussa, il n'y a pas de mission en 1967
http://www.ign.fr/affiche_rubrique.asp? ... neId=15814

Il y a une vingtaine d'années, on pouvait voir à Peyre Picade un agrandissement IGN de photo aérienne sur le plateau de Rennes.
A l'époque, J.A. ; Sipra s'était amusé à reproduire sur le champ à l'arrière du restaurant en le délimitant avec des pierres, le dessin apparaissant sur la photo.

Comme je vous l'ai dit au téléphone, il ne s'agit pas de Sainte Marie Madeleine sur la photo IGN parce que cette dernière est toujours montrée dans l'iconographie, tête nue avec une abondante chevelure, sans enfant, mais souvent avec le vase de nard et un crane au pied de la croix (Golgotha = Mont du Crane (d'Adam)). Par contre, il s'agit bien de la Vierge avec son voile, comme sur les icones orthodoxe, et tenant un enfant sur le côté droit.

La tête d'un deuxième personnage fait face à la Vierge, en semi-profil, le crane chauve, un oeil torve et de la bave coulant de sa bouche tordu...

La Vierge se penche protectrice sur la maison en la regardant...

Il s’agit d’une Vierge d’icône de type Hodigitria (vierge directrice), la Vierge Marie tient l'Enfant généralement sur son bras gauche en le présentant de sa main droite. Les plus célèbres modèles d'icônes de la Vierge directrice sont les images de Notre Dame de Smolensk, de la Vierge de Tikhvin et de la Vierge de Kazan.

Le gnome lui fait opposition à la Vierge, mais son seul oeil valide observe celui qui décrypte la photo...

Le bord de la tête du gnome forme aussi en l'épousant parfaitement le bord du voile de la Vierge...

Il est une constante dans beaucoup d'apparitions : Losque la Vierge apparait pour livre un message céleste aux hommes, Satan est toujours derrière pour semer le trouble et la confusion dans l'apparition, la vision ou le message...
Le démon apparait sous diverses formes, soit hydeuse soit en beau jeune homme...

Voici la page du site IGN.

+ + + + + +

Commune(s) correspondant à la recherche ' COUIZA '.
Numéro INSEE Nom de la commune Département Surface
11103 Couiza AUDE(11) 677 ha

Choisissez l'année de la prise de vues et cliquez sur

Missions couvrants la commune de ' COUIZA '. (11)
Année Nom de la mission Echelle ou
Résolution Couverture Type Voir
2003 FD 09-11 1 : 25000 100 % Couleur
1998 FD 11 1 : 25000 100 % Noir et Blanc
1998 FD 11 1 : 25000 100 % Couleur
1992 FD 11 1 : 25000 100 % Noir et Blanc
1992 FD 11 1 : 25000 100 % Couleur
1990 FP 1947-2447 1 : 30000 100 % Noir et Blanc
1976 FR 2810 P 1 : 20000 100 % Noir et Blanc
1942 F 2247-2347 1 : 23000 100 % Noir et Blanc

Vous pouvez accéder à l'ensemble des archives photographiques de l'IGN et commander votre photo en vous rendant à la Photothèque Nationale .
Dans les autres Points de vente seule la mission la plus récente est disponible pour consultation et commande...

+ + + + +

Voici les références de la photo en question :
IGN 67-2347/250/ planche 048, prise en 1967 à 4000 m d'altitude

En fait depuis 1947, la France est totalement couverte et photographiée tous les quatre ans pour la mise-à-jour des cartes, des cadastres et des impôts locaux...

En ce qui me concerne, je connais le message de la Vierge de Peyre Picade mais je n'en suis pas l'inventeur donc je me tais...

Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Eglises...

Il n'y a pire sourd que celui qui ne veux pas entendre...

Meilleures pensées
Hercule
+ ECCE CRUCEM DOMINI + FUGITE, PARTES ADVERSAE +
VICIT DE LEO DE TRIBU JUDA, RADIX DAVID ! ALLELUIA !
Avatar du membre
grominet
ANIMATEUR +
Messages : 590
Enregistré le : 01 mai 2014, 19:56

Re: La Relique de Rhedae

Message par grominet »

Jasmina31 a écrit : 03 déc. 2020, 21:10 ...démêler les généalogies et ne pas dire n'importe quoi...
Bonjour à tous,
Très difficile, ces liens entre les exilarques de Babylonie et notre pays sont difficiles à démêler.
Les "rois" de Narbonne ont existé et au moins un de leurs sceaux est connu.
Eisenman lors de sa venue à RLC avait peut-être en tête des idées sur cette période ? Mais seul Paul Saussez le sait.

Quant aux apparitions mariales je veux bien, mais alors pourquoi la faire disparaître comme témoin privilégiée lors de la vie et mort du Christ ?
A mon avis MM, à la base, c'est elle mais "MM" a été attribué ensuite à une autre disciple (Marie de Béthanie ? Jeanne de Souza ?...).
Quant au Nazaire patron (avec Celse) de RLB, c'est vraiment proche de Nazir voire Nazoréen...plusieurs autres lieux ont également repris ce nom, peut être pour rappeler une présence d'un disciple ?
Avatar du membre
Jasmina31
Spécialiste RLC
Messages : 664
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:49
Avertissements : 2

Re: La Relique de Rhedae

Message par Jasmina31 »

Nazaire fut condamné à la noyade , d'où le "miracle" de la barque .
Mais à l'Antiquité , l'exécution par la noyade est donné en cas de paricide .... voila qui éclaire un aspect jamais vu .
https://www.persee.fr/doc/mefr_0223-510 ... _92_1_1229
Ayant adopté la foi chrétienne, Nazaire a abandonné ses biens et a décidé d’aller prêcher l’évangile en Gaule. Il a passé les Alpes et longé l'Isère ; ses premiers pas l’ont sans doute mené en Grésivaudan mais les détails manquent sur son itinéraire apostolique. On sait, cependant, qu’il s'est rendu à Cimiez - ville romaine proche de Nice - où il a rencontré son disciple Celse dont il ne devait plus se séparer. Son zèle a indisposé le gouverneur de Cimiez, qui l'a fait jeter en prison, et il aurait sans doute payé de sa vie sans l’intervention de la femme du gouverneur.

Chassés, Nazaire et Celse ont repris leurs bâtons de prêcheurs et on les retrouve à Embrun, Genève, Autun et enfin à Trèves. Cette dernière ville était le siège du prétoire de la Gaule belge. Leur prédication va leur attirer les foudres de Cornélius, gouverneur de la cité. Conduits une nouvelle fois en prison, ils vont être condamnés à la noyade ; au cours de leur transport, leur barque est assaillie par une effroyable tempête, qu’ils ont miraculeusement apaisée. Pour les remercier de ce prodige qui leur a sauvé la vie, leurs gardes les ont libérés. Passant à nouveau les Alpes, leur retour à Milan leur a été fatal. Condamnés par le juge Anolin, ils ont eu la tête tranchée en 56 de notre ère, sous le règne de l’empereur Néron.
Difficile de croire qu'ils aient pu être des disciples de JC , puisqu'au premier siècle il n'y avait pas encore de rupture entre adeptes du "Christ" et juifs .... d'autant plus qu'en 56 ap JC le lieux sacré , le Temple de Jérusalem , n'était pas encore détruit ....
Il faut voir ailleurs l'analogie de cette histoire de "Martyr" .... peut être avec le culte de l'Empereur ????

Pour les exilarques de Babylone , c'est vrai que cela n'est pas simple parce qu'il faut recroiser les commentaires et décisions que l'on retrouve dans les textes juifs , mais on y arrive . Je ne sais pas si tu a gardé les généalogies que je t'avais envoyé à une certaine époque (anté-diluvienne ) . Tout y est et en plus c'est validé par des experts !!!
C'est pour cela que Gaël devrait donné ces 4 noms qui seraient issus de Jésus et ses sources . Je pense moi qu'il fait de sérieuses confusions ou qu'il nous mène en bâteau . Ce serait pas le premier , ni le dernier ...
"A l'école ils m'ont demandé ce que je voulais être quand je serai grand . J'ai répondu heureux . Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question , j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie" ... John Lennon
Avatar du membre
grominet
ANIMATEUR +
Messages : 590
Enregistré le : 01 mai 2014, 19:56

Re: La Relique de Rhedae

Message par grominet »

Jasmina31 a écrit : 04 déc. 2020, 12:17 Difficile de croire qu'ils aient pu être des disciples de JC , puisqu'au premier siècle il n'y avait pas encore de rupture entre adeptes du "Christ" et juifs .... d'autant plus qu'en 56 ap JC le lieux sacré , le Temple de Jérusalem , n'était pas encore détruit ....
Il faut voir ailleurs l'analogie de cette histoire de "Martyr" .... peut être avec le culte de l'Empereur ????
Ce serait la mère de Nazaire qui aurait été disciple de Pierre.
Mais Nazoréns (nazri) désignent bien une des branches des pensées hébraïques de l'époque. D'ailleurs Jésus a aussi été considéré comme "nazri".
Le culte d'Auguste nous mène loin (il se voulait fils de Dieu et devait être sur les nuées). Hérode et 2 de ses fils étaient à Rome en -40 au moment où Virgile fait son poème (justement dédié à un des 2 consuls du moment, chez qui étaient les fils d'Hérode...).
P.Silvain
x
Messages : 3450
Enregistré le : 22 févr. 2003, 11:30
Localisation : Aiguille creuse
Contact :

Re: La Relique de Rhedae

Message par P.Silvain »

Jasmina31 a écrit : 04 déc. 2020, 12:17 C'est pour cela que Gaël devrait donné ces 4 noms qui seraient issus de Jésus et ses sources . Je pense moi qu'il fait de sérieuses confusions ou qu'il nous mène en bâteau . Ce serait pas le premier , ni le dernier ...
Les 2 fils de Jésus Bar Juda (de Gamala) alias Barabbas, dit "Le Christ" (oint) sont:
- Menahem (petit fils de Judas de Gamala), lapidé à Jérusalem en 66 juste après s'être proclamé Roi. Son prénom a été transformé en Paraclet (Evangile de Jean)...
- Eleazar chef des zélotes suicidés à Massada en 74.
:hello:
Avatar du membre
crétin premier
ANIMATEUR +
Messages : 305
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: La Relique de Rhedae

Message par crétin premier »

moi je dis CHAPEAU... même Forest Gump n'arrive pas à la cheville de ce bon vieux Nazaire...
partir de Palestine, traverser les alpes (en venant d'où ? a t'il traversé la méditerranée en bateau ou fait le voyage à pinces par l'Asie Mineure, la Grèce et les Balkans ?), prêcher à Cimiez, remonter à Embrun puis Genève toujours par les alpes donc (et la "route Napoléon" n'existait pas à l'époque... :stuart: ), se balader à Autun en plein massif central puis remonter à Trèves, tout en prêchant et accessoirement se reposant quelques temps dans les prisons locales, enfin revenir à Milan pour se faire trancher la tête en retraversant les alpes, le tout en combien de temps ???
si nous partons du principe que Jésus commença à papoter avec ses adeptes vers l'age de 20 ans et que Nazaire resta à ses côtés quelques années avant de se décider à porter la bonne parole à travers l'Europe, cela veut dire que son périple a duré une trentaine d'années...
si nous retirons encore quelques années de repos forcé dans les geôles romaines et surtout le temps passé à essayer de convaincre les païens d'adhérer à sa Foi, ce bon Nazaire devait avoir de sacrés mollets pour escalader toutes ces montagnes et parcourir ces milliers de km en si peu de temps... de quoi douter de sa "performance" en fait... sauf s'il était parti plus tôt... avant même d'avoir rencontré Jésus... ou alors... je n'irais pas plus loin car nous frôlons l'Histoire-fiction...
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
Avatar du membre
grominet
ANIMATEUR +
Messages : 590
Enregistré le : 01 mai 2014, 19:56

Re: La Relique de Rhedae

Message par grominet »

P.Silvain a écrit : 04 déc. 2020, 13:27 - Menahem
L’autre Menahem avait pu être considéré comme un père spirituel, nous en avions parlé à l’époque.
https://www.laprocure.com/autre-messie- ... 26719.html

Du coup nous sommes bien dans la période où Judas de Gamala a dirigé une des insurrections.
Pour la suite je pense plus aux « neveux » et aux desposyni...

Pour Nazaire ce serait Nozri ou Nazir qui serait revenu en mémoire. Plus qu’un personnage ce pourrait être des faits concernant des Nazoreens qui seraient visés.
Robin Corbuthion
Animateur
Messages : 295
Enregistré le : 15 août 2018, 15:46
Avertissements : 2

Re: La Relique de Rhedae

Message par Robin Corbuthion »

Bonjour à tous,

Depuis cette nuit, il y a encore eu de l'élagage sur mes messages ...

Pourtant, il s'agit bien d'un fait remarquable assez extraordinaire de constater le nombre important d'apparitions mariales qui se sont déroulées au cours des siècles tout au long des Pyrénées, de l'Atlantique jusqu'à la Méditerranée ... C'est un mystère lié à la Fin des Temps ...

Mais je comprends que les francs-maçons qui rejettent tout surnaturel soient imperméables à ce genre de phénomènes ...

Meilleures pensées
Hercule
+ ECCE CRUCEM DOMINI + FUGITE, PARTES ADVERSAE +
VICIT DE LEO DE TRIBU JUDA, RADIX DAVID ! ALLELUIA !
Avatar du membre
grominet
ANIMATEUR +
Messages : 590
Enregistré le : 01 mai 2014, 19:56

Re: La Relique de Rhedae

Message par grominet »

Robin Corbuthion a écrit : 04 déc. 2020, 15:12 il s'agit bien d'un fait remarquable assez extraordinaire de constater le nombre important d'apparitions mariales qui se sont déroulées au cours des siècles tout au long des Pyrénées, de l'Atlantique jusqu'à la Méditerranée ... C'est un mystère lié à la Fin des Temps ...
Le mystère est aussi sa disparition alors que le culte marial était déjà bien répandu au 1er siècle.
L'apparition locale des Nazoréens serait intéressante.
GaëlGJ
chercheur avancé
Messages : 135
Enregistré le : 19 févr. 2008, 19:32

Re: La Relique de Rhedae

Message par GaëlGJ »

Bonsoir à tous,
-
Jasmina31 a écrit : ↑04 déc. 2020, 12:17C'est pour cela que Gaël devrait donné ces 4 noms qui seraient issus de Jésus et ses sources . Je pense moi qu'il fait de sérieuses confusions ou qu'il nous mène en bâteau . Ce serait pas le premier , ni le dernier ...
-
Jasmina31 je n’invente rien, bon je vous fais une fleur. Quand Jésus s’est fait arrêter par Ponce Pilate il avait son premier fil avec lui. Je passe les détails. Jésus fut gracié par Ponce Pilate sous certaines conditions. Par la suite ils ont tous décidé d’émigrer en France. Avant de partir Marie-Madeleine accoucha de son deuxième enfant une fille. Par définition j’admets que son premier fil avait +/- deux ans avant leur émigration. Il portait le non de DAVID. Le reste des informations reste confidentiel pour le moment. Comme on dit je dois assurer mes arrières.
-
Bonne soirée à tous. Gaël.
Avatar du membre
crétin premier
ANIMATEUR +
Messages : 305
Enregistré le : 23 août 2017, 09:49
Localisation : en orbite au dessus de Montpellier

Re: La Relique de Rhedae

Message par crétin premier »

en effet c'est un grand mystère que toutes ces apparitions mariales dans les Pyrénées... tout comme tous ces korrigans qui jouent des tours aux promeneurs dans la lande Bretonne... et tous ces accidents qui se produisent aux carrefours mal signalés...
en quoi cela a t'il un rapport avec la fin des temps ??? et d'abord qu'est-ce que la "fin des temps" ???
je veux bien que Marie repose dans les Pyrénées, la tête sur le Canigou et les pieds à Lourdes (ça fait déjà une sacrée distance...) mais que son "cœur immaculé" soit à Rennes tendrait à prouver qu'elle était sacrément mal foutue...
reprendre la légende de la belle Pyrenée (identique à celle de Cebenna pour les Cévennes qui, elle, est parfaitement visible depuis la plaine de Béziers. on l'appelle "la femme couchée" et il s'agit en fait du Caroux vu sous un certain angle...) et la transformer en "réalité" chrétienne est typique de cette religion sans vergogne qui ne recule devant aucune infamie pour se faire mousser...
Hypatie d'Alexandrie, véritable martyre païenne assassinée sur ordre de l’évêque local, devenue la très Sainte Catherine (qui n'a jamais existé) martyrisée par les ignobles païens dans le panthéon chrétien n'est qu'un exemple de plus... lisez le "livre des martyrs" de John Foxxe et comparez le avec les martyrologes Catholiques... c'est à mourir... de rire... :rotfl: :asmo10:
si ne pas croire en des histoires à dormir debout fait des gens lucides des franc-maçons, alors ça doit se bousculer sérieusement aux portillons des "temples maçonniques"...
Avant je doutais et je me posais des questions.
Maintenant que je sais je m'en pose encore plus...
Robin Corbuthion
Animateur
Messages : 295
Enregistré le : 15 août 2018, 15:46
Avertissements : 2

Re: La Relique de Rhedae

Message par Robin Corbuthion »

crétin premier a écrit : 04 déc. 2020, 19:40 en effet c'est un grand mystère que toutes ces apparitions mariales dans les Pyrénées... tout comme tous ces korrigans qui jouent des tours aux promeneurs dans la lande Bretonne... et tous ces accidents qui se produisent aux carrefours mal signalés...
en quoi cela a t'il un rapport avec la fin des temps ??? et d'abord qu'est-ce que la "fin des temps" ??? ...
Bonjour Crétinus Primus,

J'ai déjà expliqué ce qu'est la Fin des Temps qui n'est pas la Fin du Monde ...

La Fin des Temps, c'est la Fin des deux millénaires du Christianisme qui se termine au début de 2020 ...

J'ai expliqué que nous ne retrouverons jamais plus ces temps que nous avons connus et qui font maintenant partis du passé ...

+ + + + +

Ésaïe 65, 17-18
17 Car je vais créer de nouveaux cieux Et une nouvelle terre ; On ne se rappellera plus les choses passées, Elles ne reviendront plus à l'esprit. 18 Réjouissez-vous plutôt et soyez à toujours dans l'allégresse, A cause de ce que je vais créer; Car je vais créer Jérusalem pour l'allégresse, Et son peuple pour la joie.…

+ + + + +

Il arrivera des temps nouveaux où toutes les prophéties seront réalisées, dépassées et elles seront oubliées, et il sera de même pour notre connaissance actuelle :
Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens - chapitre 13, 08-10 :
08 L’amour ne passera jamais. Les prophéties seront dépassées, le don des langues cessera, la connaissance actuelle sera dépassée.
09 En effet, notre connaissance est partielle, nos prophéties sont partielles.
10 Quand viendra l’achèvement, ce qui est partiel sera dépassé.

+ + + + +

Meilleures pensées
Hercule
+ ECCE CRUCEM DOMINI + FUGITE, PARTES ADVERSAE +
VICIT DE LEO DE TRIBU JUDA, RADIX DAVID ! ALLELUIA !
Répondre