Café de Rennes le Chateau:

Rennes-le-Chateau, l'abbé Saunière, mystères, trésor, graal, Arche d'Alliance, tombeau, Boudet, Rennes-les-Bains, étude, recherche, partage ... etc. Tout est là !
Règles du forum
Il est impératif de lire les règles avant de poster sur le forum!

Aides du forum
Si vous avez des difficultés pour poster votre message (édition, mise en page, BBcodes...) consultez la F.A.Q. ou consultez le guide:
Créer du texte en gras, italique et souligné - Changer la taille ou la couleur du texte - Puis-je combiner les balises de mise en forme ? - Citation dans les réponses - Créer une liste - Créer un lien vers un autre site - Ajouter une image à un message - Insérer une video - Envoyer une image depuis son ordinateur
JAUCLIN
Spécialiste RLC
Messages : 737
Enregistré le : 28 août 2004, 12:39
Contact :

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par JAUCLIN »

Un retour vite fait ..
Cardou, sur ton site il y a le glyphe de Quillan ( en bas de page ):
http://www.renne-le-chateau.com/pier_gra/pierres.html

Il est indiqué qu'il fut gravé à la demande de Boudet, sais-tu d'où provient cette affirmation ?
Merci et bonne soirée.
Charly Alverda
Animateur
Messages : 246
Enregistré le : 18 juil. 2012, 19:43

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par Charly Alverda »

grominet a écrit : 04 mai 2021, 18:38
Charly Alverda a écrit : 04 mai 2021, 17:54

Bah, "dis-moi ce que tu lis..." Au XVIIe siècle des poètes comme de Nuysement versifiaient sur la pierre philosophale !

Pierre Dujols a d'ailleurs commenté l'inscription sur la fontaine.
Vincent Depaul faisait plus que versifier ?
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k110043x/f21.item

La librairie du merveilleux devait le connaître ?
La lettre est hélas publiée dans les Demeures Philosophales et non dans Le Mystère des Cathédrales ! Mais j'incline à penser que Dujols devait la connaître, vu son érudition dans le domaine.
B. C. N. U. !
Virgile
Animateur
Messages : 235
Enregistré le : 31 juil. 2020, 16:07

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par Virgile »

grominet a écrit : 04 mai 2021, 17:41Amusant de constater que le banquier de Christine de Suède était le petit fils d’un natif de La Valette (BIDAL).
Comme il était écrit à ND de Marceille : Omnis qui bibit aquam , si fides addit, salvus erit ? Ora et Labora ?
Un de ses amants était un De la Gardie, famille originaire de Caunes-Minervois.
Oui pour l'importance des sources, nipson anomemata me monan opsin.
Charly Alverda
Animateur
Messages : 246
Enregistré le : 18 juil. 2012, 19:43

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par Charly Alverda »

JAUCLIN a écrit : 04 mai 2021, 18:48 Un retour vite fait ..
Cardou, sur ton site il y a le glyphe de Quillan ( en bas de page ):
http://www.renne-le-chateau.com/pier_gra/pierres.html

Il est indiqué qu'il fut gravé à la demande de Boudet, sais-tu d'où provient cette affirmation ?
Merci et bonne soirée.
Mouais ! Le glyphe semble avoir ete martelé... et ressemble ainsi à l'en-tête du petit parchemin 👀 😛
B. C. N. U. !
Thierry Espalion
Animateur
Messages : 255
Enregistré le : 14 août 2010, 01:43
Contact :

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par Thierry Espalion »

C'est sûr que 119 mots, hors citation, en page 119 .... Ce doit être une coïncidence supplémentaire !
Assurément :lol:

S'il est facile de tomber sur des paragraphes d'exactement 128 lettres, que l'on m'en montre d'autres dans le tome 17 de la Sesa. Simplement une dizaine pour commencer ...
Celui dont j'ai parlé est le seul dans le récit de l'excursion ! Et c'est celui qui décrit une pierre gravée ! Pierre gravée
ayant la même particularité que la fameuse Stèle de papier : toutes deux seulement évoquées dans ce document et toutes deux, plus jamais évoquées ailleurs : )
"A tous ces hommes ayant œuvré dans l'ombre afin de transmettre le flambeau"
Thierry Espalion
JAUCLIN
Spécialiste RLC
Messages : 737
Enregistré le : 28 août 2004, 12:39
Contact :

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par JAUCLIN »

Bonjour à tous,

Cardou,
As-tu une réponse à ma question pour le glyphe de Quillan ?

Pour en revenir à ma théorie « petit parchemin de Boudet » il faut que j’explique, mais avant cela, même si cela va dans le sens de ma théorie, je ne pense pas que Boudet soit à l’origine du glyphe de Quillan.

Hier j’ai tenté d’expliquer que Plantard détourne les documents et ne les crée pas, et sur les documents dont ont connaît l’origine c’est bien le cas. Dans ce type de « forgerie » ( c’est pour vous faire plaisir …) un gourou doit suggérer, mais pas expliquer, car l’arnaque repose sur l’imagination du disciple. Avant sa mort Plantard ne s’est jamais risqué à expliquer les documents, c’est pas « une flèche » ( pas une insulte …) mais il n’est pas con non plus. On peut constater les dégâts que cela provoque quand on tente d’expliquer un sujet que l’on ne maîtrise pas ( PDC dans pierre et papier ).
Plantard est capable de présenter la solution du grand parchemin, parce qu’il l’a obtenu avec tout simplement ,mais n’a jamais été capable d’expliquer la construction du petit .

Revenons au petit parchemin et son support , le codex Bezae.
C’est très simple, il est resté en France du temps de Théodore de Beze vers 1562 puis disparaît de la circulation et ne réapparaît en Angleterre en 1864, édité par Scrivener et reproduit en 1899.Donc le petit parchemin n’a pu être élaboré qu'à partir de 1864 ce qui exclut Bigou. Ce qui a trompé tout le monde ce sont les parchemins découverts par Saunière dans son église ( pour ma part ces derniers lui ont permis de découvrir une cache secondaire sur RLC réalisé il y a quelques siècles ). Ils n’ont rien à voir avec le petit et le grand parchemin.

Je me suis souvenu d’une analyse faite par le colonel Arnaud, le cryptologue qui a conclu que les parchemins furent réalisés par « un ecclésiastique nourri d’écriture Sainte aimant le mystère et la fantaisie » et cette définition faite par un expert correspond tout à fait à l’abbé Boudet.
A l’époque où le codex refait surface il n’y a que deux prêtres proches de cette histoire susceptibles de les créer, Saunière et Boudet. Le premier avait d’autre centres d’intérêts par contre pour ceux qui connaissent Boudet cela correspond parfaitement : l’intérêt et la maîtrise des langues, la fantaisie ( LVL repose sur des jeux de mots, c’est-à-dire l’utilisation de synonymes et homonymes ). Ce n’était qu’une piste...à étudier.

Celui qui crée le petit parchemin sait qu’il est en latin et grec et écrit en onciale et c’est pour cette raison qu’il traduit deux mots en grec et les retourne dans le texte ( lisez l’étude et ne la survolez pas : https://recharc.fr/le-petit-parchemin/ ).
Il sait de quoi le texte parle, il est question de disciples qui froissent les épis par la main et les mange. J’imagine bien Boudet découvrir ce texte et voir le lien avec son livre mais pour l’instant vous ne connaissez pas l’importance du mot MAIN et du mot EPI . Par contre si vous connaissez un peu LVL les définitions de l’épi , du dolmen et du menir doivent vous dire quelque chose, mais ce n’est pas tout.
Il y a un décalage de lettre en bas qui n’a jamais été expliqué, celui qui fait apparaître le mot "ost" ( cf études critiques de F Marie ) , c'est à dire l’armée et l’Hostie ,et là aussi vous découvrirez un peu plus tard comment l’abbé utilise ces notions très importantes ( je parle de l’hostie ) dans LVL.
Il y a le mot DISCIDULI qui fait apparaître la date 1861, seul l’abbé Boudet est devenu disciple ( discipuli en latin ...) de Jésus en 1861 c’est-à-dire prêtre, c’est ici sa signature.
Il y a aussi l’avant-bras dans la maison de Dieu si proche de son « dunum » dans LVL ( il faudra que je vous parle du texte d'origine de Chevallet ) .
Il y a l’utilisation de la forme carrée dans la découpe du texte qui correspond à la fois à son carré et à l’échiquier .
Il y a le choix du mot grec "Theke" pour coffre ou tombeau qu’il connaît bien car, il utilise son homonyme dans LVL. Savez-vous qu’en anglais chess [tchess] veut dire échec et que chest [tcheste] veut dire coffre ?
Seul un prêtre passionné par l’anglais pouvait s’intéresser à un texte biblique provenant de Cambridge, et faire ce type de "clin d'oeil" ...
Il y a le code IVI que l’abbé explique dans LVL et qu’il glisse dans le mot esuriiUt .
Il y a aussi l’origine des documents acquis par Plantard qui transparaissent dans ses publications, si vous êtes honnêtes vous l’avez constaté hier avec Sacaze.

En conclusion ,
à force de côtoyer une personne on finit par la connaître, et toutes les journées que j’ai passées à étudier LVL font que je connais très bien sa façon de raisonner et c’est pour cette raison que je me range complètement aux conclusions faites par un spécialiste du déchiffrage : c’est bien un prêtre nourri d’écriture Sainte aimant le mystère ( et passionné par les langues ) et un peu fantaisiste qui créa ce petit parchemin.

Bonne journée.

à plus :wink:
Modifié en dernier par JAUCLIN le 05 mai 2021, 09:16, modifié 5 fois.
JAUCLIN
Spécialiste RLC
Messages : 737
Enregistré le : 28 août 2004, 12:39
Contact :

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par JAUCLIN »

PS:
Je pense que Plantard connaissait l'origine du parchemin ( codex Bezae ) car elle était probablement indiquée dans les papiers qu'il a récupérés de Boudet via ...? Il n'a pas su ou faire savoir correctement cette origine, et c'est pour cette raison que je me suis posé comme d'autres pas mal de questions. Mais connaitre l'origine n'implique par obligatoirement en être le créateur .Plantard modifie, il copie/colle mais ne crée pas de tels documents qui ne lui servent à rien...
à propos du glyphe de Quillan, je pense qu'il est plus ancien. Pour l'instant mon hypothèse qui repose sur pas grand chose est la suivante :
Il a était crée du temps de Bigou ( le revoila .. ) et fait référence à la tombe de Blanchefort et particulièrement la stèle : l'axe des T ( passant par RLC ) et l'axe des M ( passant par Arques et RLB ).
Si Boudet le reprend dans le petit parchemin c'est parce qu'il restitue ces deux axes .
L'axe qui passe par Quillan correspond dans mon étude à l'axe principal de la croix de l'Hostie , celle du petit cromleck ( dans l'idée de Boudet , le petit cercle c'est à dire le petit cromleck représente l'Hostie )
Avatar du membre
Jasmina31
ANIMATEUR +
Messages : 588
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:49
Avertissements : 2

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par Jasmina31 »

Jauclin a écrit :Relis bien et ne survole pas :
https://recharc.fr/le-prieure-de-sion/
Je ne dis pas que Pierre plantard pensait qu'il descendait des mérovingiens .
Je dis qu'il a cherché à le faire croire, c'est un fait ( pour préciser ,il savait très bien qu'il n'en descendait pas, bien entendu ).
voila qui est dit .

D'où l'utilité de Brigitte Lescure et son mémoire de thèse en Histoire de l'Art sur RLC.... Bien qu'elle mette la généalogie en question au conditionnel , beaucoup on cru qu'elle était réel .
On peut lire dans son mémoire qu'elle remercie Mr Buthion et Mr Fatin ... et son directeur de thèse avait choisi son sujet de thèse .
Avait elle le choix ? non ./

Hasard ou pas , son directeur de thèse a fini en politique , non ? oui et c'est un fait .

Qui a été dupé dans l'histoire ? beaucoup trop de monde .
En faisant "valider" cette généalogie par une doctorante et un directeur de thèse , cette généalogie aurait été "acceptée" et "confirmée" d'un crédit universitaire . Alors qu'en "grattant" un peu , on s'est très vite rendu compte que c'est une belle connerie mais aussi que d'autre chose étaient en jeu et qui n'ont absolument rien à voir avec ce qui nous intéresse .
Brigitte Lescure ne pourra plus infirmer ou confirmer puisqu'elle n'est plus là pour dire quoique ce soit . Elle est décédée d'un cancer.
Buthion n'est plus là non plus , dito pour Mr Fatin .
Ce qui est commode pour certains pour échafauder leurs théories .... :hello:
"A l'école ils m'ont demandé ce que je voulais être quand je serai grand . J'ai répondu heureux . Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question , j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie" ... John Lennon
JAUCLIN
Spécialiste RLC
Messages : 737
Enregistré le : 28 août 2004, 12:39
Contact :

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par JAUCLIN »

Si vous relisez l'étude sur la croix de l'hostie ( https://recharc.fr/la-croix-de-lostie/ ) j'ai rappelé dans un post qu'elle est légèrement décalée . En fait le mot-relais "mouss" n'est pas associé à cette croix mais à une cinquième croix dont je n'ai jamais "révélé l'existence" jusqu'à présent et que j'expliquerai dans le livre ,c'est la croix "des sources" ( aïgue ). L'erreur vient du fait que deux des branches de chaque croix sont très proches.
C'est pour cette raison l'abbé nous parle en page 235 des 5 croix , quand il se trouve en face de son église. D'ailleurs il passe son temps à nous dire qu'il y a des croix dans son cromleck ..!
Donc n'oubliez pas dans vos remarques sur mes travaux , d'associer à mon pseudo les 5 croix , le carré et l'arc et le petit parchemin de Boudet. Je vous le demande comme un service :wink:
Je vous quitte pour aujourd'hui.

à plus :wink:
Thierry Lefranc
chercheur
Messages : 41
Enregistré le : 01 mai 2011, 17:51

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par Thierry Lefranc »

Hello ma Belle :hello:
Jasmina31 a écrit : 05 mai 2021, 09:18 Hasard ou pas , son directeur de thèse a fini en politique , non ? oui et c'est un fait
Peux-tu developper ? Merci
Thy
JAUCLIN
Spécialiste RLC
Messages : 737
Enregistré le : 28 août 2004, 12:39
Contact :

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par JAUCLIN »

Aronnax,

Relis ce que j'explique mais j'aurai du le préciser ...

Tu as tout à fait raison... c'est en effet très probablement du dictionnaire de la bible que Boudet a recopié ce texte car c'est dans ce dictionnaire que l'on retrouve cette reproduction provenant de Cambridge ( il me semble qu'il existe un autre document qui le reproduit, à vérifier ..).
qui fut publié entre 1891 et 1912
Tout à fait, à l'époque où un prêtre comme Boudet a pu en faire une copie.

Si on le retrouve en 1967 c'est que Plantard a fait fuité cette information, car il connaissait sa provenance ( relis mon PS ).
Et des personnes très au fait de l’oeuvre de PPSC m’ont effectivement confirmé cela. Vos informations sont bonnes.
aucune information m'a été donné, ce ne sont que des déductions logiques.

PS ; Le dictionnaire de la bible c'est comme pour Sacaze, qui a le plus de chance de le consulter Boudet ou Plantard ?
Thierry, je me suis posé les mêmes questions que toi, pourquoi ce choix ? On peut en effet envisager d'autres possibilités ,mais ce qui est certain c'est que je rejoins la conclusion d'un spécialiste en décodage, c'est bien un prêtre etc ....
Modifié en dernier par JAUCLIN le 05 mai 2021, 17:35, modifié 3 fois.
Thierry Espalion
Animateur
Messages : 255
Enregistré le : 14 août 2010, 01:43
Contact :

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par Thierry Espalion »

Bonjour Aronnax,
Si je comprends bien tout n'est que coïncidences lorsque cela va à l'encontre de vos hypothèses. Par contre aucune coïncidence n'est possible lorsque cela confirme votre hypothèse. C'est bien cela ?

Dans quelles revues, Ambelain cite ce passage ?

Le fait que la page 186 du Codex Bezae a été insérée dans l'ouvrage de Fulcran Vigouroux, ne prouve absolument pas que le créateur du Petit Parchemin a forcément utilisé son ouvrage !
Aronnax a écrit : 05 mai 2021, 16:43 L’auteur du Dictionnaire de la Bible est le Père Fulcran Vigouroux... et il avait des « contacts » dans l’Aude.
Justement ... Il faudrait surtout se demander pourquoi Fulcran Vigouroux, prêtre de la Compagnie des prêtres de Saint Sulpice, qui en plus avait des contacts dans l'Aude, a choisi d'insérer la page 186 du Codex Bezae dans son "Dictionnaire de la Bible", ouvrage publié en 1912.
"A tous ces hommes ayant œuvré dans l'ombre afin de transmettre le flambeau"
Thierry Espalion
JAUCLIN
Spécialiste RLC
Messages : 737
Enregistré le : 28 août 2004, 12:39
Contact :

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par JAUCLIN »

L'autre livre qui contient la page du codex c'est "Our bible and the ancient Manuscripts" de F G Kenyon publié en 1895 .
C'est un autre livre que l'abbé pouvait consulter, en plus il est en anglais, une passion de Boudet ...( pas de Plantard ..)

Je développerai demain comment je vois les choses avant Boudet et le lien avec le codex Bezae, je n'ai pas le temps ce soir .

Bonne soirée à tous

à plus :wink:
Charly Alverda
Animateur
Messages : 246
Enregistré le : 18 juil. 2012, 19:43

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par Charly Alverda »

Bonjour à tous

R. Ambelain cite le passage du codex et du chapitre VI de l'Evangile de Luc dans la revue martiniste L'initiation à la page 45

https://www.linitiation.eu/telechargeme ... 1967-1.pdf
B. C. N. U. !
Charly Alverda
Animateur
Messages : 246
Enregistré le : 18 juil. 2012, 19:43

Re: Café de Rennes le Chateau:

Message par Charly Alverda »

Aronnax a écrit : 05 mai 2021, 19:41 Avé Charly !

Vous êtes trop gentil !!! :grin:
Je gardais l'info "sub rosa"... ou éventuellement en mp.
Vous ne convaincrez pas nos amis tireurs de traits :this:
C'est la Magie des Deux-Rennes... et tout le génie de PPSC :good:
Ah, mais j'attends qu'on me dise "oui, mais avant le 1er trimestre 1967 ?" pour agrémenter la soirée 😀
B. C. N. U. !
Répondre